• Un songe....

                "J'ai rêvé cette nuit, que j'étais au Paradis...mais ce n'est qu'un songe, la nuit m'a trompé...D'un si grand mensonge, mon âme est attristée..." C'est ce que chantait jadis un de mes petits cousins, alors âgé de 7 ans ....

                Moi aussi, j'ai rêvé cette nuit ! J'étais appelée par le nouveau "premier ministre", pour l'aider à former le ministère, celui qui doit nous sauver ! Et j'étais fière ! Je me voyais déjà modifier les lois, en établir d'autres et avoir "tous pouvoirs" dans mon domaine...lequel ? celui des retraités.

                Mes nouvelles mesures ? Enlever les impôts qui nous ont été "imposés" (c'est le mot) en 2013, et ce, sans attendre 2017. Dès cette année. Enlever toutes les taxes et autres prélèvements qui ont chahuté notre budget...Donner du pain à ceux qui n'en ont pas et surtout donner du travail à tous ceux qui en cherchent...Rendre la santé à ceux qui l'ont perdue ... Et pourquoi pas ? voir le départ de ceux qui sont nuisibles à la France....et les aider à faire leurs bagages !

                Mais en me réveillant ce matin, alors qu'il ne faisait pas encore jour, j'ai pensé que nous étions le :

                PREMIER AVRIL !

                Trop ! c'était trop beau et j'ai bien compris que ce n'était qu'un songe !

                "Un songe, me devrais-je inquiéter d'un songe, entretient dans mon cœur un chagrin qui le ronge "...

                 Mais, c'est une "blague" ! alors...souriez en pensant à ce qui pourrait être si nous n'étions pas le 1er avril ...

      

    « Jadis, il y a bien longtemps....Bouche cousue.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Avril 2014 à 10:20
    Fabymary POPPINS

    votre bon sens serait un bien au gouvernement, je voterai pour vous, bises et belle journée

    2
    Mardi 1er Avril 2014 à 10:48

    On se croirait effectivement dans une farce, mais le problème avec ces gens c'est que leur premier avril va durer un quinquennat, et tout le monde critique les nouveaux impots que l'on nous impose, mais ceux qui prendront la place ne reviendront jamais dessus, alors même si c'est un songe, il ne faut pas se mettre martel en tête pour ça, je pense que comme moi tu as observé les dérives de cette gestion depuis les années 1978, l'échec était inscrit dans toutes les politiques proposées, je plains sincèrement les futures générations

    amicalement

    Claude

    3
    Mardi 1er Avril 2014 à 11:52

    @ Fabymary - Merci d'avance, mais je crois que...si on me demande, je vais dire non ! Je n'ajouterai pas ma personne au "panier de crabes" !

    @ - lepenseurdujour - Mais, c'est une farce ! et elle semble bien longue. Exact : quelle dérive depuis si longtemps. Moi aussi, je plains les futures générations. Avons-nous rempli notre devoir qui était de les protéger ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :