• Un poupon, un poupard, un baigneur...

                          En celluloïd...

                          

                          Qu'importe la matière dont il était fait...c'était le bébé chéri des petites filles de "mon époque" ! Il ressemblait tellement à "un vrai" bébé. Il était aimé, pomponné, bichonné par sa petite maman qui voyait en lui le futur bébé qu'elle aurait le plaisir de posséder...Son rôle de maman, elle l'exerçait avec le plus grand sérieux...en attendant l'âge adulte et surtout...le mari !

     

                           Mais non, ce souvenir du poupon en celluloïd n'est pas venu me visiter par hasard...Une phrase entendue à la télévision m'a mise sur la voie ! Il m'en faut peu...Et hop, me voici repartie dans ma bienheureuse enfance, quand j'étais déjà "mère de famille" pour jouer. A noter que mon frère était indifféremment le père, l'instituteur, voire même le prêtre administrant le sacrement du Baptême...ça, il l'avait fait pour toutes les poupées du quartier, chez les parents d'une petite amie...Quelle cérémonie et ...quel goûter ! Nous, les mamans, étions fières d'exhiber nos bébés, tous plus beaux les uns que les autres. Ces petits bambins si sages étaient habillés par leurs "mamans" qui avaient tricoté vêtements, chaussettes, chaussons...Parce qu'à l'époque, les petites filles tricotaient...Les jeux électroniques n'existaient pas encore...Et une fille était préparée à son métier de femme d'intérieur, de future mère...

     

                             J'avais, en même temps que ce "poupard" en celluloïd , une très jolie poupée offerte par mon grand-père. Elle était magnifique, une belle tête recouverte de cheveux bouclés en "anglaises"...Oui, mais voilà, pour moi elle ne "faisait pas vraie" ! Une poupée oui, un bébé non ! Alors, devinez à qui allait ma préférence ? Une maman ne doit pas avoir de préférence, mais j'avoue que je préférais mon bébé sans cheveux, sans dents, sans membres articulés...! 

     

                              Et quand le 18 avril 1944, il nous a fallu quitter notre maison rapidement, j'ai pris le temps de coucher mon "enfant de toujours" ,celui que j'aimais depuis que j'avais 5 ans....Je ne l'ai jamais revu mais jusqu'au bout, je me serai occupée de lui...Nous sommes rattachés à notre enfance par si peu de chose parfois...Bon, je l'avoue, c'était une réaction un peu enfantine... Et à 20 ans on peut encore croire aux fées de notre enfance !

     

                               Encore et toujours des souvenirs d'enfance...pour vous distraire je l'espère ...                         

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « En arrière toute !...Coucou...me revoilà ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Avril 2013 à 16:40

    belle histoire émouvante et j'ai des souvenirs avec certaines de mes poupées et as tu été obligée de le laisser ton poupon? quelle tristesse, je regrette mon vieil ours FREDERIC tout miteux que ma mère a fini par me faire jeter je le regrette, par contre j'ai mon NOUNOURS grand et il préside et présente mes tables sur mon blog bises et bon we

    2
    Vendredi 26 Avril 2013 à 17:19

    Quand les fusées éclairantes "descendent" en même temps que les premières bombes on ne voit plus rien de la même façon !!!'courage...fuyons !

    3
    Vendredi 26 Avril 2013 à 17:21

    Il est resté avec TOUT le reste !
    Bonne fin de semaine.

    4
    Samedi 27 Avril 2013 à 09:25

    de poupées ou baigneurs, je ne connaissais que celles et ceux de mes soeurs, qu 'il m' arrivait de cacher .

    Et elles et ils sont toujours là, bien rangés

    Quand à moi, j' avais  un ourson, dont j' ignore ce qu' il est devenu, mais que je n' aurais pas jeté si je l' avais retrouvé !

     bonne fin de semaine

     bisous


    5
    Samedi 27 Avril 2013 à 11:54

    Oh oui il y a eu des bombes à retardement...Elles ont fait énormément de dégâts matériels..et beaucoup de morts. Chez nous, elles ont "achevé" ce qui aurait pu être sauvé...Nous avons eu l'interdiction d'aller sur l'emplacement de nos décombres pendant une huitaine de jours...Seuls les voleurs y allaient !!!
    Je n'ai bien entendu plus rien de mes jouets de jadis et pourtant, j'en prenais bien soin...
    Bonne journée.

    6
    Samedi 27 Avril 2013 à 11:57

    Nous restons très attachés à ces souvenirs d'enfance...Je me souviens du Méccano de mon frère. J'aimais quand il me le prêtait en échange de...mes poupées qu'il bousculait un peu pourtant !

    Bonne journée.

    7
    Samedi 27 Avril 2013 à 12:10

    Et OB n'a pas tenu compte de ma réponse à votre commentaire...

    Je reconnence donc! Je vous disais que moi j'avais des problèmes d'adaptation à mon nouvel ordinateur..."Que diable suis-je venue faire dans cette galère"?....Et j'en ai souvent avec OB en ce moment.
    Merci quand même et bonne journée.

    8
    Samedi 27 Avril 2013 à 17:38

    Bonjour Geneviève,

    Eh oui on s'y attache.

    Ma première poupée n'avait pas de cheveux, ils étaient dessinés sur sa tête mais on ne pouvait pas les coiffer !!

    Bon week end

    9
    Samedi 27 Avril 2013 à 18:55

    Ces bébés, on les considérait comme de vrais bébés...
    Passez un bon dimanche.

    10
    Samedi 27 Avril 2013 à 22:46

    Votre commentaire est intéressant...PetitColin, Bella, Raynal...que de noms qui me ramènent à mon enfance et à celle de ma fille ! C'est vrai que nous jouions aux "vraies" mamans...et c'est bien pour cette raison que je préférais mon bébé en celluloïd à ma poupée qui ressemblait trop à une petite fille modèle !
    Ce "zinzin" dont j'ai parlé, j'arriverais bien à retrouver une photo de lui !
    Bonne nuit et bon dimanche.

     

    11
    Dimanche 28 Avril 2013 à 22:04

    J'ai toujours une des poupées de mon enfance. Elle m'a été offerte par ma grand-mère maternelle et je crois qu'elle restera avec moi jusqu'au bout...Elle représente beaucoup pour moi et je serais vraiment très triste de devoir m'en séparer.....Quant aux autres poupons, poupées, ils se sont perdus au cours des années et je serais bien incapable de dire ce qu'ils sont devenus. .Je me souviens de nos poupons ou baigneurs aux visages si bien dessinés....C'est vrai qu'ils ressemblaient à des bébés et que l'on jouait volontiers à la maman...
    Vos souvenirs d'enfance, toujours plaisants à lire, font remonter les nôtres Geneviève.
    Pensées affectueuses d'ici. A bientôt.

     

    12
    Dimanche 28 Avril 2013 à 23:06

    Il y a toujours un (ou une) préféré dans les "bébés" /jouets ! et même dans les simples jouets...
    Ces souvenirs me reviennent au "coup par coup",souvent à la suite d'un mot entendu et c'est alors que je vous les fais partager...
    Bonne nuit...il est très tard chez vous. Amitiés.

    13
    Lundi 29 Avril 2013 à 12:48

    Je dois vous avouer que mes poupées ont été souvent martyrisées, découpées, tondues et j'en passe ; celles qui ont survécu à mes mauvais traitements, je les ai abandonnées( sauf une) au cours de mes déménagements mais mon Jean-Loup, mon poupon en celluloïd est toujours en vie (dans un carton) avec une tête qui a été changée dans les années 1970.

    Il a un peu changé de visage à mon grand regret mais bon, il est toujours là et sa précédente figure était bien mal en point (œil gauche recollé, fente sur la tempe) ; c'est ma grand-mère qui l'a emporté pour le faire soigner à la "clinique de la poupée". Il doit avoir plus de 58 ans.

    Souvenirs, souvenirs.

    Bonne journée et gros bisous à vous.

    14
    Lundi 29 Avril 2013 à 13:44

    Le mien avait le nez pincé, après que mon frère y eut incrusté ses dents un jour...qu'il ne savait pas quoi faire ! C'était son excuse et moi, j'en avais pleuré !
    C'est vrai que ce sont des bons souvenirs...

    Je vous embrasse.

    15
    Lundi 29 Avril 2013 à 15:03

    Je prenais mon rôle de mère très au sérieux. Mes poupées ont été rangées dans le grenier, mes parents ayant jugé que je devanais "trop grande" pour les répétitions. Je ne les ai jamais retrouvées. Un deuil !

    16
    Lundi 29 Avril 2013 à 16:40

    Les miennes ont "enfouies" sous terre...et j'y pense encore parfois !

    17
    Vendredi 3 Mai 2013 à 23:03

    Non, je n'ai pas connu ou...je ne me souviens pas. Et nous avons réintégré PARIS avec nos enfants fin 1955...
    Nous sommes attachés aux jouets de notre enfance...nostalgie ?

    J'ai bien trouvé un "truc" qui ressemble à ce "zinzin" que j'ai essayé de décrire, mais je n'arrive pas à mettre la photo...Je viens de changer d'ordinateur et celui-là est bien compliqué pour moi...quant à faire du copier/coller, je n'en suis pas là (mais je m'instruis !!!)

    Amicalement.

     

     

    18
    Eulalie Steens
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:43

    Elle est bien triste, la fin de votre histoire..... Je n'aurais pas pu abandonner ma poupée préférée... D'ailleurs, il m'en reste encore à l'heure actuelle....

    19
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:43

    J'ai lu et relu le rapport aérien sur ce bombardement. J'ai découvert aussi l'existence de bombes à retardement. Il a donc fallu être encore plus vigilant, une fois sorti des abris. Bonne journée. Amicalement, Pimprenelle.

    Nos jouets nous les possédons encore au grenier familial, rangés précieusement dans des boîtes à chaussures. Et puis nos enfants étant adultes, c'est la chienne qui possède les siens.

    20
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:43

    J'ai des problèmes avec O-B, il ne tient pas compte de mon lien que j'ai pourtant souligné en rouge. Il faut donc cliquer sur rapport. Excusez-moi. Merci et bonne journée. Pimprenelle.

    21
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:43

    Si nous" oublions" la guerre et ses atrocités ,nous pouvons dire que nous avons eu une enfance,qui nous préparait à notre futur rôle de maman! Les barbies et autres copies de jeune fille ,n'étaient pas nées !!!Mon  jean jacques SNF OU PETITCOLLIN ,s'est perdu au cours de mes pérénigrations !!! Mais quel amour ,jusqu'à13ans  ! j'ai passé quelques heures ,ce jour ,en recherchant le ZINZIN  ,dans mes ANTIQUITES BROCANTES   mensuel que j'achète depuis des années ,mais pas de ZINZIN ...  J'ai ouvert le cahier ,dédié à mes filles ,c'est un peu le livret de leur famille poupées et baigneurs  ,photos et histoires ,sur quelques pages . j'ai acheté ,deux "jean jacques " frères du mien  ,ils portent la robe de baptème de chacune .I ls sont entourés ,des BELLA et autres RAYNAL  ... ils dorment dans le lit métallique ,qui a entendu ,les premiers pleurs de mon MARI  et de sa soeur ,j'aimerais tant que mes filles se souviennent des moments heureux de leur enfance ,celà peut aider ,dans les mauvais moments de la vie ! les bosses des bébés disparaissaient ,à la vapeur d'eau,,,,,pas les nôtres ! Merci MAGITTE et bon dimanche à vous  .( je ne relis pas ,car souvent les com s'envolent ,excusez les fautes )

    22
    Brigitte
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:43

    Bonsoir Geneviève
    J'ai encore toutes mes poupées(Bella et Raynal),même celle qui a un pied fondu(poèle à charbon à l'époque)que je suis allée un jour rechercher dans la poubelle ! Et mes nounours,même mon "poids lourd"celui qui n'a plus d'yeux,d'oreilles et auquel il manque un bras et là sur un fauteuil,et j'ai gardé aussi tous les jouets de mon fils....je manque un peu de place,mais tant pis je les garde !
    Geneviève avez vous connu sur le marché de Juvisy le réparateur de poupées,bras, jambes et même perruque qu'il remplaçait lorsque nos poupées avaient perdu leur boite craniènne à force de les coiffer ?
    Que de souvenirs tout ça et c'est bien bon....merci.
    Bonne soirée Geneviève,je vous embrasse.
    Brigitte
    PS:j'ai connu la machine à laver avec les rouleaux pour essorer chez une voisine,et chez une autre une boule à laver qu'il fallait tourner avec une manivelle!!!! si je trouve un jour un "zinzin" je le prends en photo...je connais pas ça !
    Merci à Pimprenelle pour le lien sur Juvisy-Athis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :