• Un petit coucou....

                  C'est encore moi Squirou ! J'ai vu que Magitte avait publié hier je crois, un article sur les chiens et leur affection fidèle envers leurs maîtres ! Alors, vous pensez bien que voyant le nombre de commentaires qu'elle a reçus, je ne pouvais rester "dans mon coin" de Paradis sans intervenir !

                   Ce qui me fait très plaisir, c'est que tout le monde semble nous aimer. Oui, nous sommes des amis fidèles et nous aimons tous ceux qui nous aiment et parfois aussi, ceux qui ne nous aiment pas beaucoup ! ça arrive que des gens nous acceptent difficilement et même ne soient pas gentils avec nous. Alors, pourquoi nous ont-ils pris près d'eux ? Nous, dès que nous sommes dans une famille, nous adoptons tous les membres qui la composent. Je me souviens...mes maîtres, la Maman de Magitte, les enfants, les petits-enfants...je les aimais tous (avec une petite préférence pour le Patou des petits-enfants. Lui, il était à part). Ce Patou qui m'emmenait me promener, me baigner, jouer dans les champs...J'en ai fait des pas avec lui et j'avais même essayé de l'aider à bricoler ! mais ça, il n'appréciait pas beaucoup et quand il retrouvait ses outils sur mon tapis, il me grondait...je croyais l'aider pourtant...

                  J'ai eu une vie de "chien gâté" pendant plus de dix ans ! Je faisais partie de toutes les sorties même éloignées...Et puis, un soir, Patou est tombé malade et il a été emmené à l'hôpital...Magitte est rentrée seule à 2 heures du matin...Moi, je le cherchais partout et je ne voulais pas me coucher...Désespéré j'étais...Mon cœur me "parlait"...Comme Patou s'inquiétait de moi, des amis sont venus me chercher...je les appelais mes "grands-parents" puisque j'étais né chez eux...j'étais un enfant de Nora, leur chienne Labrador...et ils avaient l'habitude de me garder lorsque "des endroits de vacances" n'acceptaient pas les chiens. Comme pour les enfants, les chiens peuvent aller aussi chez leurs grands-parents et là aussi, ils sont heureux !

                  Je sais bien que si mon maître avait eu besoin de moi pour l'accompagner et veiller sur lui, je l'aurais fait...et je suis content que les chiens-guides soient reconnus comme très utiles. Et si le cœur des chiens est plus petit que celui des humains, il est archi-plein d'amour qu'ils donnent sans compter à ceux qui l'entourent. Nous sommes "reconnaissants" de naissance ! C'est dans nos "gènes"... "Amour et fidélité", telle pourrait être notre devise !

                   Je me rends compte que je suis très bavard...ce qui est réservé à Magitte d'habitude ! Allons, je vais continuer à me reposer. Je vous aime tous ! à bientôt...

    « Chien guide d'aveugle...mon ami...La théorie ? d'accord....mais la pratique ? »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Avril 2014 à 16:48
    Chris (cryfil)

    J'aime bien quand Squirou raconte les histoires smile


    Bonne soirée Geneviève

    2
    Vendredi 25 Avril 2014 à 17:08

    Ben, ma bonne dame, v'la que je pleure ! J'aime bien les interventions pleine de sensibilité de Squirou mais là, ma réaction est pire que d'habitude. Je crois que c'est lié à la fatigue d'une nuit blanche. Les sanglots cessent.


    En ce moment, j'attends un artisan (à 17h) pour faire réparer une baie vitrée qui a été  étoilée par celui qui installait l'arrosage automatique mercredi... et vous ne savez pas tout... Madame Pasd'bol, je vous ai dit. Mais là, il y a eu une série noire, vraiment. Rien de grave mais que des détails qui prennent du temps pour être réparés. Des accidents. Des impondérables pour dire comme mon mari... 


    Bisous à vous, chère Geneviève et à bientôt.

    3
    Vendredi 25 Avril 2014 à 18:49

    @ Chris - Squirou est aussi bavard que moi ! il a pris tous nos défauts et aussi qualités !yes


    @ Françoise - oh là là ! où en est le moral ma pauvre Françoise ? Il semble que vous ayez bien des ennuis. Vous savez, je pense à la chanson "Tout va très bien Mme la marquise" de Ray Ventura et ses collégiens, avec ennuis en cascades ! Les impondérables finissent par fatiguer ! essayez de vous reposer pendant ce week-end et...téléphonez-moi lundi comme prévu, j'essaierai de vous faire rire (ça vaut tous les remèdes !).


    Je vais "à la pêche pour les commentaires" Je ne suis pas avisée...Je ne sais si ça va mieux de votre côté ? Eklablog a des ennuis sans aucun doute !


    Je vous embrasse Françoise, et surtout "Restez zen" !!!

    4
    Cotentine
    Samedi 26 Avril 2014 à 10:41
    Pas sympa !quand FRANCOISE pleure ,COTENTINE a le sourire !!!!!Entre ses cartons et ses petites misères domestiques ,elle a des éléments pour écrire un livre ,avec humour .Que serions nous devenus ,sans nos fidèles compagnons ? Que d'amour entre nous !
    5
    Samedi 26 Avril 2014 à 10:49

    Françoise est adorable et très sensible. Et en ce moment, elle est très fatiguée...Bien sûr qu'elle pourrait écrire un livre plein d'humour...quand elle en aura le temps !
    Nos fidèles compagnons à quatre pattes nous rendent au centuple l'amour que nous leur donnons....souvenirs...
    Bonne journée.

    6
    Cotentine
    Samedi 26 Avril 2014 à 11:25
    Le commentaire était écrit avec émotion ,je n'avais donc pas fait d'erreur sur la personnalité de votre amie .MAGITTE ? avez vous partagé votre affection avec d'autres amis à quatre pattes ?
    7
    Samedi 26 Avril 2014 à 11:40

    J'avais bien compris !
    Des amis à 4 pattes, j'en ai toujours vu chez mes parents (2 chats, 2 chiens). Et des chats quand mes enfants étaient jeunes. Pas de chien quand nous habitions PARIS, mais en Provence oui ! Squirou que nous avons gardé pendant des années. Il était devenu "notre dernier enfant" et se comportait comme tel ! Adorable ce bon toutou ! Mon mari adorait les animaux et si je l'avais écouté, nous aurions eu une ménagerie !!!
    Passez une bonne journée (ici, il fait gris...)

    8
    Dimanche 27 Avril 2014 à 06:57

    que ce soit chez mes parents, grands-parents  et chez moi bien sur, je n' ai jamais été sans chien, même lorsque la tristesse de' en perdre un fait que vous jurez que vous n' en aurez plus !


     Bonne journée


     bisous

    9
    Dimanche 27 Avril 2014 à 08:52

    Il est vrai que perdre son chien, c'est perdre un ami...Je pense très souvent à notre Squirou , lui qui fût notre "dernier chien" ! et qui se comportait comme...un enfant !


    Bon dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :