• Un dimanche, jadis....

                                            C'était le bon temps....

                        Je me souviens de ces dimanche quand nos enfants étaient encore jeunes...Jour de repos évidemment, tout au moins jour sans stress...Le matin assez tôt, nous entendions la porte qui s'ouvrait et se refermait doucement, en grand mystère...C'était notre plus jeune fils, assez "lève-tôt" qui sortait pour aller...à la boulangerie du coin de la rue acheter des croissants. En revenant, il préparait le café et nous apportait le petit-déjeuner dans la chambre...Bien sûr, nous faisions "comme si" nous étions surpris. Ce petit geste m'a toujours touchée...et je m'en souviens avec tendresse.

     

                         Ensuite, à mon tour de penser à eux pendant que mon mari bricolait...Il avait dû naître avec un marteau et une tenaille dans les mains...

    J'essayais de préparer un repas à déguster en famille, sans être pressés ni les uns ni les autres. Comme dessert, la tarte maison s'imposait ! Moi, ça me reposait d'avoir le nez dans la farine plutôt que dans les dossiers ! On se relaxe comme on peut, pour son plus grand bonheur. Et l'après-midi, pendant que la jeunesse rejoignait les copains, pour nous, c'était visite chez les parents en banlieue de Paris....

                          Et puis, les enfants sont partis, service militaire pour les garçons, mariage pour la fille...De 5, nous sommes vite passés à 2 ! C'est la loi des parents...Et beaucoup plus tard, le dimanche en solitaire. Les souvenirs vous tiennent alors compagnie, surtout les bons ! Et il y a les coups de fil auxquels on tient tant et qui sont si importants...Chacun a sa vie propre, c'est ainsi, c'est la roue qui tourne...

                          Pour terminer sur une petite note gaie, un mot d'enfant....Mon fils aîné (qui n'était pas de tout repos !), était allé à l'église avec sa grand-mère. En ressortant il la tire par la manche et lui dit, "on va y retourner, j'ai oublié quelque chose"...La mamy étonnée, lui demande quoi...Réponse du bambin (alors âgé de trois ans): "j'ai oublié de dire au petit Jésus "faites que je sois gentil avec Mamy" !

                          Bon Dimanche !

    « L'objet du délit....Tel le parcours du combattant.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 16:26

    Dimanche égalait famille avec, au centre, le déjeuner un peu plus long qu’à l’habitude. Le droit de parler à table, pour les enfants et la disponibilité des parents qui n’avaient d’autre occupation que d’être pour nous.

    Avec mon amitié. Loic

    2
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 17:37
    le dimanche avait une signification alors...
    3
    Lundi 30 Novembre 2009 à 17:23
    C'est y pas beau ça...
    Vous avez du travail en perspective, comme vous recevez pour les fêtes.
    Ca fait toujours très plaisir, mais pensez quand même à vous ménager.
    Bonne soirée 
    4
    Lundi 30 Novembre 2009 à 17:35
    On y pense pour moi ! j'aurai de l'aide ! merci...
    5
    Lundi 30 Novembre 2009 à 20:23
    L'avait pas la conscience tranquille le bambin ! ou peut-être voulait-il mettre toutes les chances de son côté ! c'est désarmant les mots d'enfant ! et ce retour sur ses pas...je vois le tableau d'ici.
    Bonne soirée Geneviève. 
    6
    Lundi 30 Novembre 2009 à 20:33

    Il n'avait que rarement la conscience tranquille et sentait qu'il avait besoin d'aide !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Mardi 1er Décembre 2009 à 14:11
    Le dimanche, il m'arrive d'être nostalgique .....Mais ça ne dure pas, parce que la vie est comme ça....La roue tourne, c'est vrai et notre fils vit maintenant sa vie, loin de nous, comme nous vivons la nôtre, loin de nos parents....Mais il y a tant de bons souvenirs.....Et puis il y a le téléphone, pour prendre des nouvelles des uns et des autres aux quatre coins de la métropole....
    On ne se lasse pas des mots d'enfants, même quand ce ne sont pas les nôtres !!!
    8
    Mardi 1er Décembre 2009 à 16:00
    Les mots d'enfants sont rafraîchissants. Il n'y entre aucun calcul...l'innocence à l'état pur.
    9
    Mardi 1er Décembre 2009 à 20:28
    Je lis (et partage) l'émotion des souvenirs...de moments privilégiés partagés avec mes fils, et d'autres, plus épars, et divers.
    La roue tourne. Savourons les bons moments. Il y en aura encore d'autres.
    10
    Mardi 1er Décembre 2009 à 20:54
    Je suis une "femme-souvenirs" !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :