• Un certain jour de Pentecôte.....1951 !


                             Dans l'attente....

                             Il faisait très beau, mes parents étaient venus déjeuner à la maison et voir cette fille qui traînait tant à leur offrir le deuxième petit-enfant qu'elle leur avait annoncé ! Il ou elle aurait dû déjà être arrivé depuis plusieurs jours et tout le monde s'impatientait et s'inquiétait...Comme j'avais déjà eu un gros problèmes deux années avant et que ce petit bébé tant attendu n'avait pas survécu, le gynécologue de l'hôpital de JUVISY avait décidé que le mardi suivant je devais entrer dans son service pour y subir une césarienne...Deux jours d'attente et bébé serait là....La journée s'était très bien passée, mes parents étaient repartis et....envie de femme enceinte, je demande à mon mari de me conduire après dîner, à la fête foraine qui avait lieu tous les ans ! Je ne suis pas une inconditionnelle des fêtes foraines et mon mari, étonné mais ne voulant pas me contrarier (il fallait bien mettre toutes les chances de mon côté !), m'accompagne jusque là, avec mon fils aîné âgé d'à peine 4 ans, ravi lui des idées saugrenues de sa mère ! il avait l'habitude d'être au lit à 8 heures du soir ... Tout se passe bien, je n'ose dire que la fête ne m'intéresse pas trop et que je suis fatiguée, mais mon mari, plus raisonnable que moi ou fatigué aussi peut-être (?) met fin à notre escapade nocturne !

                                Coucher du petit, et nous le suivons de peu...Aîe, ce n'était pas le moment de dormir, bébé s'annonçait à grand fracas et...pas de détails ! mais ça ne pouvait attendre ! Je secoue mon mari déjà endormi et lui dit "vite, vite, conduis-moi à l'hopital"...Incrédule d'abord, il me demande si je suis sûre !!! quelle question ! plus que certaine et en urgence même ! Alors, il a cette phrase sublime que je n'ai jamais oubliée :"Tu ne pouvais pas te retenir?" !!!Eh bien non, je ne pouvais pas justement ! j'aurais bien voulu l'y voir ! si seulement les hommes avaient un enfant une seule fois dans leur vie ! Et ma fille (puisqu'il s'est avéré que c'était une fille) avait décidé que c'était son heure !

                                 Me voilà enfin arrivée à l'hôpital, vite installée dans une chambre...On appelle la sage-femme au cas où...mais bébé changeant d'avis, voulait rester là où il se trouvait bien ! on appelle le gynécologue-chirurgien qui prend la décision de la césarienne à effectuer d'urgence ! Il n'a pas osé me dire que c'était seulement prévu pour le mardi, mais il devait regretter son lit puisqu'avec tout ça, il était minuit ! Fille ou garçon ? le chirurgien me demande quel prénom je voulais donner...Mal en point, je lui réponds que mon mari savait...mais non, il fallait que ce soit moi...Comme je devais être opérée et qu'on ne sait jamais...je dictais mes dernières volontés ! C'est ça qui vous donne du courage pour entrer en salle d'opération !

                                  Et voilà comment, après avoir chahuté les soirées et même un peu le sommeil des uns et des autres, je me suis retrouvée maman d'une petite fille ! Quelle soirée de Pentecôte mouvementée ! Tout s'est bien terminé, et mon mari a perdu...5 kgs les jours suivants ! il avait eu trop peur...Moi aussi j'avais eu peur, mais....

                            

    « Une arme hors du commun !..........Mois de juin, propice aux souvenirs... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Mai 2009 à 17:57

    Oui, mon mari était toujours en transes quand je mettais un enfant au monde ! il faut dire que j'avais quelques problèmes. Et comme on partageait tout, mon mari maigrissait, pas moi ! c'est ça la solidarité !
    Bonne soirée.

    2
    Dimanche 31 Mai 2009 à 23:07
    Un bébé olympique qui vous a emmené en roller coaster !
    3
    Dimanche 31 Mai 2009 à 23:33
    Au point où j'en étais, j'aurais pu attendre deux jours de plus..ç'aurait été plus calme !
    4
    Dimanche 31 Mai 2009 à 23:34
    Je n'y avais jamais pensé, mais c'est sûrement ça ! bises
    5
    Lundi 1er Juin 2009 à 10:11
    Bon lundi de pentecôte...
    Lorent et ses 2900 trésors





    les Taille-crayons
    6
    Lundi 1er Juin 2009 à 10:18
    Sans être féministe, il faut avouer que c'était bien une réflexion d'homme !!! ils n'y connaissent rien !
    Bonne journée
    7
    Lundi 1er Juin 2009 à 14:04
    Il y a donc un anniversaire dans l'air aujourd'hui.....
    Beaucoup d'humour dans ce récit.....Mais 5 kgs en une semaine !!!! Que d'émotions pour le papa.....
    Bonne journée Geneviève. Bisous à vous.
    8
    Lundi 1er Juin 2009 à 14:11
    La Pentecôte cette année-là était un 13/14 mai (dimanche-lundi). Le papa était plus stressé que la maman, à tel point que le chirurgien venait le voir le soir,"à l'heure des pères", parce qu'il trouvait qu'on ne s'occupait pas assez des pères ...solidarité masculine !
    bonne journée. Ma petite fille a retrouvé le sol de la Réunion ce matin, après un séjour d'un mois en métropole ...
    9
    Mardi 2 Juin 2009 à 11:19

    Bonjour,

    Peut-être que les kilos perdus étaient ceux que votre fille lui avait pris ! Peut-être, oui… Amitiés. Loic

    10
    Mardi 2 Juin 2009 à 17:24
    J'aurais préféré que ce soit ceux que "moi" j'avais pris !
    11
    morsli
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:11
    Ah elle est digne d'un film la réplique du mari ! c'est le genre de phrase qui fait rire après coup ! mais votre mari (respect sincère à sa mémoire) avait du être bien secoué le malheureux pour perdre autant de poids.Pour reprendre les termes de Juvisienne dans un commentaire précédent, oui on adore vous lire, oui ces souvenirs nous charment même quand ils sont teintés de tristesse ou de nostalgie.
    Belle fin de semaine pour vous chère Geneviève.
    12
    moi
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:11

    ca doit etre pour ca que j'aime la fete, la gaite et le monde : parceque ma maman m'a amenee tres tot aux fetes foraines!!!! bisous maman

    13
    juvisienne
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:11
    "tu ne pouvais pas te retenir?"

    ah!!! superbe!!!

    Enorme, énorme éclat de rire de toute femme lisant cela !!!!

    je m'étais déjà levée de bonne humeir mais alors là....je me sens carrément euphorique !!!

    Bon lundi de Pentecôte ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :