• Un bon Noël....jadis !

                        IMG_0004.jpg Moi...Squirou, quand j'étais un jeune chien...

     

                        Mon premier Noël à ROBION, je m'en souviens comme si c'était hier ! Mon maître, Patou, avait installé un très joli décor (on appelle ça une Crèche paraît-il). C'était très beau...Et aussi, comme la maison était grande, il avait installé dans le grand séjour un arbre, un sapin je crois...Un vrai arbre, mais avec des boules de toutes les couleurs et des guirlandes électriques qui clignotaient.... Je n'avais encore jamais vu ça moi ! Mais on m'avait défendu un de mes mouvements favoris...Ma queue, qu'on appelle fouet, n'avait plus le droit de bouger ...je ne pouvais quand même pas l'attacher...Mais voilà, quand je passais sous l'arbre, ma queue faisait tomber les jolies boules et les petits sujets...Et on me grondait "Non, pas ça " disait Patou, et Magitte qui croyait que je n'avais pas entendu,répétait la même chose ! Adieu ma liberté de mouvements...

     

                          Et tous les petits-enfants sont arrivés avec leurs parents...ça, c'était drôlement chic ! Et savez-vous ? le lendemain matin, les petits se sont levés de bonne heure et le Père Noël leur avait apporté plein de joujoux ! Et à moi aussi ! Ah, ce qu'ils étaient tous contents de voir que je n'avais pas été oublié ! C'est vrai que je faisais partie de la famille...Quelle belle journée nous avons passée alors ! Et il y eut bien d'autres Noëls ... J'adorais voir tous ces enfants heureux et ils m'aimaient tellement !

     

                           Depuis, tout a bien changé...Plusieurs d'entre nous sont partis pour toujours, Magitte ne fait plus de sapin...Mais elle fait encore une crèche..elle dit qu'elle ne pourrait s'en passer, ça lui rappelle tant de choses!

    crèche 2012 001crèche 2012 002

     

    Elle n'est pas grande sa crèche mais l'essentiel est qu'elle soit là pour rappeler que c'est la période de Noël.

     

                    Et moi, je suis heureux de retrouver tout le monde, même si je ne les vois que de loin.

     

                    Noël 2012 est passé...L'année 2013 va bientôt arriver, alors, je souhaite à tout le monde une bonne fin d'année 2012 et une très bonne année 2013 !

     

                        

    « Tout passe....2012...bientôt la fin ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Décembre 2012 à 18:31

    j' ai encore le souvenir de ces grands sapins, qui permettaient de mettre de vraies petites bougies, avec leur odeur inimitable, et leur petites lueurs si agréables !

    Quand à la crêche, j' entends encore papa me parler de Bethléem, et de cette naissance qui est à la base de la chrétienté.

    Bonne fin de semaine

     bisous


    2
    Vendredi 28 Décembre 2012 à 21:57

    Merci pour ta visite sur ce blog (et chez moi !!!). La magie de Noël opère toujours. Merci pour la crèche qui est loin d'être celle que ton Papa faisait !
    Bisous.

    3
    Vendredi 28 Décembre 2012 à 22:01

    Que de bons souvenirs !
    Bonne soirée.

    4
    Vendredi 28 Décembre 2012 à 22:12

    Belle ma crèche ? J'ai essayé de représenter quelque chose du mieux que j'ai pu ! Je n'ai jamais visité la crèche de St Sulpice..J'en ai vu bien d'autres à PARIS. Mais je me souviens surtout d'une crèche vivante vue à MARSEILLE dans les années 1970...Nous étions allés chez nos enfants et à la messe de minuit en famille. Que c'était joli ce tableau vivant...
    J'aime beaucoup les santons...J'en avais de très beaux, habillés et avant de déménager, je les ai donnés à ma fille qui fait maintenant une crèche avec ces santons "plus vrais que nature" ...Mais bien sûr, ils sont immobiles. Je vous envie d'être allée à Bethléem !
    Bonne soirée et bonne nuit.

    5
    Samedi 29 Décembre 2012 à 23:46

    Jolie crèche, Geneviève.  Maintien d'une tradition familiale que Squirou a bien racontée. J'avoue que mes santons sont restés derrière moi à La Réunion. Ils feront partie d'un prochain voyage. Cette année, c'est sapin naturel en pot avec décoration traditionnelle. Des petits-enfants ravis aussi.

    Bonne nuit et à bientôt.

    6
    Dimanche 30 Décembre 2012 à 08:58

    Le sapin aussi me manque un peu, mais...je ne saurais pas où le mettre ! Il y en avait un très beau chez mon fils. La tradition ne se perd pas ... et les grands ont apprécié (il n'y avait pas de petits ...)
    Bon, je me dépêche, je "reçois" aujourd'hui (une amie). Quand je pense que jadis, je faisais face à une "invasion".... Tout passe

    7
    Lundi 31 Décembre 2012 à 16:53

    Mais, Dieu est invisible, mais présent dans ma crèche ! cherchez bien ! Celle de 2013 ? Je n'en suis pas encore là....
    Merci pour cette dernière blague de l'année 2012 ! Amusez-vous, finissez bien cette année et ,

                                                 VIVE 2013 !

     

     

    8
    tafille
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:45

    Hier tes arrieres petites filles sont venues voir si le pere noel etait passé pendant que nous buvions ensemble du champagne "à la gloire de ma mère"!!! La magie de Noel à encore opéré car le Papa Noel avait les clés!!!!ouf!!!! ta crêche rend très bien sur la photo....bravo

    9
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:45

    Très belle votre crêche ! Jadis j'en faisais une, jusqu'au jour où j'ai visité l'église Saint-Sulpice, dans le VI arrondissement de Paris, un crêche extraordinaire, s'étendait à peu près sur la longueur de l'église et représentait des paysages, ruisseaux, forêts, montagnes, villages, fermes et champs avec des dizaines de personnages. Une rusticité imaginaire, assez ressemblante pourtant au paysage rural familier, selon que vous êtes portugais, italien, espagnol ou provencal, une Palestine de rêve pour enfants. Quant aux personnages, les Provençaux les appellent des santons, petites figurines de terre cuite et l'une que l'on appelle "lou ravi" qui peut être un promeneur, un paysan, un croyant, un incroyant. Toutes les crêches groupent des statues, c'est à dire des gens arrêtés. Toutes immobiles, toutes aussi arrêtées que "lou ravi". Mais pourquoi se sont-elles arrêtées ? Autrement dit quest-ce qu'une statue ? L'immobilité. Or dès le moment où l'on s'arrête, où l'on ne bouge plus, où l'on ne court plus, on voit différemment le monde, on voit différemment les autres. Alors on s'aperçoit que la réalité n'a rien à voir avec ce que l'on croit d'habitude, lorsque l'on court éperdument après ce que l'on croit concret, réel, pratique, ect..,que cette réalité est complètement différente. Au fond, quand on est incroyant et qu'on s'arrête, on comprend tout à coup pourquoi s'arrêtent les croyants. Je suis allée en 1984 en Palestine où j'y ai travaillé 4 mois. J'avais fini ma mission, et donc j'en ai profité pour visiter tous nos lieux saints en Israël. C'est ainsi que je suis partie avec un collègue de Jérusalem à Béthléem à pied. Cette région est montagneuse. Je me suis donc rendue à l'église de la nativité. Images inoubliables.

    P.s : Je suis épuisée, mais je vous ai lu et je ne manquerai pas de réagir sur certains sujets. Bonne soirée. Amicalement Geneviève.

    10
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:45

    Du fait que Jésus a deux papas, et en fonction de la nouvelle loi sur la parité, il vous faudra forcémént faire figurer Dieu auprès de Joseph et Marie , dans votre crêche 2013 ? C'est ma dernière blague de l'année 2012. A bientôt, Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :