• Tranquillité, mon beau souci........


                                          Fermer les yeux et les oreilles.....

                                          Pourquoi ouvrir les yeux, pourquoi écouter, quand il est si simple de vouloir ignorer tout ce qui gêne et vous rend triste ? C'est malheureusement ce que bon nombre de personnes font, histoire "d'être tranquilles" ! Sûr, la tranquillité vaut de l'or, mais peut-on vraiment se désintéresser de tout ce qui n'est pas "son moi" et son bien-être ? Est-ce que ce n'est pas tout bonnement de l'égoïsme ? Ne pas vouloir savoir...quelle échappatoire !  Je ne dis rien, je ne vois rien, je n'entends rien....Trop pratique pour se sortir d'embarras ou simplement penser aux autres, à leurs ennuis, à leurs malheurs présents ou passés. Est-ce que la sérénité passe par là ?

                                          J'ai vu dernièrement à la télévision un film que je trouve très beau : "Le piano oublié"...Histoire d'une profonde amitié entre un petit garçon et un pianiste et son piano, oublié un temps pour cause de déportation...La guerre, les dénonciations, la déportation, bien qu'évoquées et omni-présentes, ne sont pas représentées ou furtivement...Aucune image dure... Mais le film vous "donne à penser". J'ai voulu en discuter avec quelqu'un qui m'a répondu "ah non, je ne l'ai pas regardé, je n'aime pas ces films, c'est trop triste"....Le film n'était même pas triste, touchant, attachant, ça oui....Et instructif aussi ! Cette époque a existé malheureusement et on ne peut l'effacer d'un coup de gomme...Il en restera toujours quelque chose.

                                           Et je connais des personnes qui ne vont pas voir des amis malades, parce que "ils ne peuvent pas voir ça"....Tout ce qui dérange leur petit confort est à proscrire ! et pourtant leur amitié est réelle et sincère...Il leur faudrait tout simplement penser à la petite joie qu'ils apporteraient à l'ami malade, courageux et qui supporte tant de choses ! Ils ne peuvent pas, c'est physique ! parlons d'autre chose s'il vous plaît...des choses gaies si possible....Oui mais voilà, tout n'est pas toujours gai dans la vie...Et la maladie est très souvent dure à supporter moralement et physiquement....pour le malade et son entourage. Pourquoi y ajouter l'indifférence ? Mais ils ne pensent pas être indifférents, puisqu'ils sont prêts à aider d'autre manière. La "bonne action" matérielle qui efface le reste.

                                           Ne pas voir la misère autour de soi, ne regarder que ce qui est beau et tranquille, on ne m'a jamais appris ça...j'ai des lacunes ! Penser aux autres, ça oui, on m'a appris. Et bien franchement, je crois que c'est ça qui me fait voir la vie avec d'autres yeux. Je me préfère ainsi. "On est comme on naît" !


                                         

    « "Si les enfants savaient.......""Acceptons chats, chiens "... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Février 2009 à 13:31
    C'est très beau tout ce que vous dites..
    toutes les émotions sont constructives, j'ai l'impression que c'est ça que les gens oublient en général, et la société pousse à l'indifférence, quel gâchis !
    Alors que oui justement, il ne faut pas se voiler la face mais au contraire, ouvrir grand les yeux sur les zones d'ombre et y apporter une touche de soleil, de couleur !
    Nous avons tous ce pouvoir, il faut l'utiliser !
    Bisous et belle journée à vous
    2
    Vendredi 27 Février 2009 à 15:55
    J'ai parlé un peu "par expérience". C'est du passé, mais il reste toujours un petit quelque chose.Bon week-end...
    3
    Vendredi 27 Février 2009 à 18:17
    Savoir regarder, savoir écouter ce qui se trouve tout proche de nous et non pas le fracassant, le sensationnel, le "loft story" !

    Le médecin nous a annoncé que mon oncle, tombé dans les ténèbres de la maladie d'Alzeimer ne pouvait plus grand chose dans la vie, qu'il n'était plus parmi nous déjà. Quand je vais le voir, son sourire me réconforte. C'est cela la vraie vie
    4
    Vendredi 27 Février 2009 à 18:55
    Vous avez raison Geneviève, il faut se faire violence et regarder les choses en face, même si leur vision nous fait souffrir.Fermer les yeux ne fait pas avancer les choses.Faire un pas vers celles et ceux qui souffrent ou ont souffert, c'est déjà partager leur douleur et en prendre une part à sa charge et leur procurer en même temps un peu de réconfort.Je vous souhaite une belle fin de semaine.
    5
    Vendredi 27 Février 2009 à 20:32
    Nous vivons mallheureusement dans un monde d'égoïsme.
    Il est si facile d'illuminer la vie d'une personne malade, en difficulté, avec un sourire.
    Douce soirée Geneviève.

    6
    Samedi 28 Février 2009 à 18:26
    C'est sûr qu'il est difficile d'affronter la douleur, la maladie, la violence....toutes ces choses qui font que la vie n'est pas un "long fleuve tranquille". Pourtant, il suffit quelquefois d'un petit moment, d'une attention, d'un sourire, d'un geste pour transformer la journée de quelqu'un dans la peine, qu'elle soit physique ou morale.
    Et puis quelquefois, selon les situations, il faut savoir se mêler de ce qui ne nous regarde pas.....Pour éviter des drames, faire que la vie d'un enfant, d'une femme, d'une personne âgée, d'un animal prenne un autre chemin, plus clément.
    Ah c'est sûr....Cela dérange le petit train-train.....Mais c'est nécessaire si l'on veut conserver ce que j'appelle la "vraie" humanité.....Pour moi, c'est "normal"....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :