• Survivants...rescapés...

                        Ce que nous sommes, nous les anciens...

     

                         Il m'arrive de faire du classement...Et hier, j'ai retrouvé, bien rangé dans une chemise papier, le texte suivant. Je n'en connais pas l'auteur et ne sais même plus qui me l'avait envoyé, ni quand....Comme il est dactylographié avec une bonne vieille machine à écrire, pour qu'il soit lisible je n'ai qu'un moyen, le retaper ! Le voici donc ci-dessous :


                        "Nous sommes des survivants, des rescapés .

                         (pour ceux qui sont nés avant 1940)

                        "Nous sommes nés avant la télévision, avant la pénicilline, avant les produits surgelés, les photocopies, le plastique, les verres de contact, la vidéo et le magnétoscope, et avant la pilule. Nous étions là avant les radars, les cartes de crédit, la bombe atomique, le rayon laser, avant le stylo à bille, avant les lave-vaisselle, les congélateurs, les couvertures chauffantes, avant la climatisation, avant les chemises sans repassage, et avant que l'homme marche sur la lune.

                         "Nous nous sommes mariés avant de vivre ensemble. La vie en communauté se passait au couvent. Le fast-food, pour les Anglais, était un menu de carême et un big-mag était un grand manteau de pluie. Il n'y avait pas de mari au foyer, pas de congé parental, pas de télécopie ni de courrier électronique.

                          "Nous datons de l'ère d'avant les HLM et d'avant les pampers. Nous n'avions jamais entendu parler de la modulation de fréquence, de coeur artificiel, de transplant, de machine à écrire électronique, ni de jeunes gens portant une boucle d'oreille.

                           "Pour nous, un ordinateur était quelqu'un qui conférait un ordre ecclésiastique, une puce était un parasite, et une souris était de la nourriture de chat. Les paraboles se trouvaient dans la Bible, pas sur les toits. Un site était un point de vue panoramique, un CD-Rom nous aurait fait penser à une boisson jamaïcaine, un joint empêchait un robinet de goutter, l'herbe était pour les vaches, et une cassette servait à ranger les bijoux. Un téléphone cellulaire aurait été installé dans un pénitencier. Le rock était une matière géologique, un gai (prononcé gay en anglais) était quelqu'un qui faisait rire et made in Taïwan était de l'exotisme.

                            "Mais nous étions sans doute une bonne race robuste et vivace, quand on songe à tous les changements qui ont bouleversé le monde et à tous les ajustements que nous avons su négocier. Pas étonnant que nous nous sentions parfois sûrs de nous et fiers d'avoir su sauter le fossé entre nous et la génération d'aujourd'hui. D'ailleurs, nous sommes prêts à recevoir quelques euros par courrier électronique.

                             "Grâce soit rendue à Dieu, nous sommes toujours là. Nous sommes, après tout, un bon cru !"

     

                              Je vous transmets, pour sourire ! Mais il faut reconnaître que tout est vrai et ce n'est qu'une infime partie des progrès que nous avons connus...S'il y a des exagérations, je n'y suis pour rien et moi je trouve ce siècle (celui actuel) pas si mal ! Je profite au mieux des progrès arrivés si vite et dont certains ont permis, notamment aux femmes, d'être moins esclaves (lave-linge, lave-vaisselle, aspirateur et tous appareils ménagers .....

     

                               N'empêche que les "z'âgés" constituent un bon cru !


     

     


    « Il suffit de si peu de chose...Mais que se passe-t-il sur terre ? »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Février 2012 à 13:33

    Je ne pense pas avoir d'autres textes de la même "veine" ! mais je vais rechercher.... Notre génération a en effet eu droit à tellement de progrès, des plus simples aux plus compliqués, et nous les avons faits "nôtres"...C'est la vie...

    2
    Mercredi 15 Février 2012 à 13:35

    Si je savais seulement qui avait écrit ce texte et...qui me l'avait envoyé.... Mais là, ma mémoire me fait défaut ...

    3
    Mercredi 15 Février 2012 à 17:23

    Les "z'âgés" sont un bon cru, dites-vous , mais quelle est la meilleure année ? Je vous taquine. La vôtre est sans aucun doute une excellente année.

    Il est certain que ceux qui ont survécu sans vaccin, sans pénicilline, sans verres correcteurs, sans régime alimentaire étaient bien plus solides que nos enfants vaccinés, "antibiotiqués", opérés du moindre petit défaut, surprotégés, suralimentés, surmédicalisés ne courent plus dans les champs, ne jouent plus à la marelle dans la rue, et qui sont sans aucun doute moins heureux que nous l'avons été, vous et moi et ceux de nos générations.

    Bonne fin de journée.

    Je vous embrasse. A bientôt.

    4
    Mercredi 15 Février 2012 à 18:40

    La meilleure année ? "mais c'est bien sûr "....1922 ! Mais je suis bonne joueuse, il y a eu quand même quelques bonnes années par-ci, par-là depuis cette date ! Ceci dit, nous sommes des "coriaces"

    5
    Jeudi 16 Février 2012 à 09:10

    Bonjour Geneviève,

    Merci pour votre petit mot. Une erreur s'était glissée dans mon billet, mes enfants ont perdu leur grand mère paternelle. Elle avait quatre garçons et me considérait comme sa fille.

    Belle journée, un temps de printemps chez nous.

    6
    Jeudi 16 Février 2012 à 09:45

    Bonjour Geneviève. Je ne crois pas que l'année de ma naissance (1943) fut une très bonne année . Mais j'ai moi aussi connu la plupart des nouveautés dont vous parlez, ce qui fait de moi une "rescapée" ou plutôt un témoin. Bon courage à vous.

    7
    Jeudi 16 Février 2012 à 10:19

    C'était une maman et une grand-mère...

    8
    Jeudi 16 Février 2012 à 10:20

    Notre rôle de témoin est important ! Non 1943 n'est pas la meilleure année !

    9
    Jeudi 16 Février 2012 à 10:28

    bon, 1944 pour moi !

    Mais tu auras remarqué, que plus le moderne nous aide, plus nous en sommes l' esclave, et  moins nous avons le temps !

    Mais, comme je dis souvent, quand tu ne peux rien changer,  le mieux est de t' adapter !

     bonne journée

     bisous

    10
    Jeudi 16 Février 2012 à 11:38

    1944 fut dans l'ensemble une bonne année (Libération...)
    Plus le moderne nous aide, moins nous avons le temps...et surtout, nous allons beaucoup moins vite !!! Et on s'adapte pour le mieux !

    11
    Jeudi 16 Février 2012 à 15:43

    Geneviève, vous nous prouvez quasiment chaque jour que votre année est un cru....exceptionnel !!!!

    Si certains progrès ne sont plus à remettre en question ( tant de choses ont facilité la vie quotidienne), tous ne sont pas forcément bons à prendre.

    Il faut prendre du monde qui nous entoure ce qui nous convient et tenter de prendre ses distances avec ce qui nous pose des problèmes. Il y va de notre équilibre personnel. Pas toujours facile......mais on peut y arriver.

    Je vous embrasse et vous souhaite une bonne fin de journée.

    12
    Jeudi 16 Février 2012 à 17:28

    Cru exceptionnel ? je ne suis pas certaine ! mais bon, on tient le coup ! Tous ces progrès, je reconnais que j'en apprécie la plupart ! ils ont rendu la vie quotidienne un peu plus agréable. Il y a un tri à faire bien entendu, mais ce n'est pas grave !
    Bonne fin de journée à vous. Il pleut ici, mais le froid semble nous avoir quittés.

    13
    COTENTINE
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:50

    En cette période élctorale,nous ,les "Z AGES" allons revendiquer,une médaille pour notre cerveau!En a t'il stocké des nouveautésplus surprenantes les unes que les autres,des bonnes et des mauvaises(hiroshima) .Ce texte mériterait une diffusion auprès des jeunes élèves! Son écriture est très parlantes etl' auteur joue avecles mots .J'espère ,que de vos trésors,vous allez nous en retrouver d'autres de le meme veine.ET que penserr,de ces bébés,tant désirés,mais coçus hors l 'acte d'amour?Nous les octo et les nona ,pouvons être fiers de nos chercheurs et de nos philosophes

    14
    COTENTINE
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:50

    L 'ordi est très capricieux ce jour, jaloux ?MAGITTE,excusez moi ,mais ilest pénible! la vilaine faute (bébés conçus bien sûr) je termine : ce texte aurait eu la matièrepour écrire encore quelques pages sur toutes les découvertes  mais peut être son auteur a t ' il pense que la plume de  MAGITTE............ allait prendre le relai

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :