• Souvenirs....en musique ...

                         Un peu de gaîté...

     

                         Comme tous les matins, j'ai voulu accueillir chez moi, après la télévision et ses actualités, la radio....Pas de chance...Je n'ai entendu que des nouvelles tristes, déprimantes...récits de catastrophe en Espagne, d'une agression d'un élève en région parisienne (très grave), des hommes politiques ont parlé...ça, j'avais déjà entendu et je pense que jusqu'à avril 2012, d'autres occasions vont se présenter... J'avais envie d'un peu de gaîté...Qu'à cela ne tienne, en cherchant dans mes CD, j'ai trouvé ma vie ! Un CD avec des airs d'Opérettes, de ces opérettes de ma jeunesse, si gaies et si vivantes !

     

                          Entre La Vie Parisienne, les Contes d'Hoffmann, Véronique,

    Les Saltimbanques, No No Nanette, l'Auberge du Cheval Blanc, Le Pays du Sourire et tellement d'autres, j'ai fait une incursion un certain nombre d'années en arrière, à l'époque où les chanteurs et les chansons étaient gais et vous donnaient envie de danser ! Et surtout....j'ai cru entendre mon père qui connaissait tous ces airs et les chantait à la maison ! Que je me sentais donc jeune ce matin ! J'ai vaqué à toutes mes petites occupations sans voir le temps passer ! Ce qui ne m'a pas empêchée de penser aux nouvelles tristes...Non, mais elles devenaient plus supportables ! Ce "bruit de fond" en musique était reposant et vivifiant...Je vivais ce matin au siècle dernier et...je trouvais ça très bien !

     

                           Un peu de gaîté, ça ne fait pas de mal, non ?

     

                          

    « Ces vieux couples.....Pensées.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Mai 2011 à 16:01

    Il s'agit de vivre avec son temps, mais l'avalanche de catastrophes est décourageante. L'époque est tout simplement morose. En des temps plus anciens éprouvés par le guerre, la bonne humeur était plus souvent présente, semble-t-il. je me souvieins avoir entendu mon père chanter ces airs là, sous la douche.

    2
    Jeudi 12 Mai 2011 à 16:13

    Les hommes chantaient beaucoup jadis...Il est vrai que l'époque actuelle est bien morose...

    3
    Jeudi 12 Mai 2011 à 23:33

    Pour répondre à votre question, je répète après vous : "Un peu de gaîté, ça ne fait pas de mal". Voilà une vraie vérité ; c'est un peu de douceur dans un monde de brutes.

    Je vous avoue que votre gaîté m'a perturbée. Ceci dit, j'étais ravie pour vous. Je vous ai imaginée chantonner ce matin, mais elle m'a obligée à regarder le dictionnaire. Cet accent circonflexe que je n'aurais pas mis : un CHAPEAU sur le i. Ca m'a surpris et fait rire compte tenu du sujet de la semaine sur mon blog. Aussi un clin d'oeuvre spécial pour vous dans l'article du jour. Le dico m'a rassurée, je pouvais écrire sans chapeau à condition d'ajouter un e. Gaieté, c'est bon aussi. Ouf !

    Je vous souhaite une bonne soirée.

    Amicales pensées. A plus tard.

    4
    Jeudi 12 Mai 2011 à 23:35

    Pas clin d'oeuvre, vous avez rectifié : clin d'oeil. Moi, je suis fatiguée...

     

    5
    Vendredi 13 Mai 2011 à 08:00

    Ne soyez pas perturbée par ma gaîté !!! il me reste à l'esprit quelques règles de grammaire ! ah ces chapeaux qui font couler beaucoup d'encre ! Je vous tranquillise, je ne chantonne pas le matin ! Pas douée pour le chant contrairement à mon père !

    6
    Vendredi 13 Mai 2011 à 08:01

    "le lecteur" a rectifié de lui-même (suivant la formule consacrée !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :