• Souvenirs de moi...Squirou !

    Souvenirs de moi...Squirou !            Magitte vous a raconté ses souvenirs quand elle allait à ORLY, au temps de sa jeunesse ! Elle marchait beaucoup alors. Comme elle est occupée, je vais vous raconter quelques souvenirs qui me concernent !

                Moi aussi, je marchais beaucoup quand nous étions à ROBION et j'adorais ça ! Tous les matins, je faisais plusieurs kilomètres avec mon maître...entre nous, je crois que ça lui faisait du bien aussi ! Nous allions chercher son journal au village et comme le Lubéron nous "tendait les bras" nous allongions notre promenade ! à nous la forêt et les coins tranquilles ! En revenant, j'avais de temps en temps le droit de me baigner dans le canal qui était près de la maison...Et ça, c'était la récompense "majuscule" ! Mais ce que j'aimais le plus pour prendre un bain, c'était la mer ! Pour ça, il nous fallait aller à St Mandrier où il y avait deux plages ! une avec du sable et l'autre avec des galets...J'étais un vrai chien sportif et sauter dans les vagues était ce qui me plaisait le plus ! Patou me lançait un bâton et j'allais le rechercher au loin...C'est que j'étais un chien d'eau moi ! J'appréciais ces vacances au bord de "la grande bleue" !

                  Plus tard, quand nous avons habité MONTPELLIER, Patou m'emmenait promener tous les matins. Il me faisait faire un grand tour, le même que nous recommencions le soir après dîner. Et Patou est tombé malade...J'ai bien essayé d'entraîner Magitte faire ces grands tours, mais sans succès ! Elle me sortait par obligation (!) mais les grands tours, je me demande si elle aimait ? C'est vrai qu'elle avait un peu vieilli...C'est elle qui disait ça. Pour marcher, il paraît qu'il faut être encore jeune ? Entre nous, je me demande pourquoi elle "rouspète" maintenant quand elle se rend compte que ses jambes ne lui obéissent pas trop ! Peut-être qu'elle voudrait avoir l'âge "qu'elle croit avoir" ? Pour moi, je me souviens...quand j'ai atteint l'âge de 12/13 ans, ce qui est vieux pour un Labrador paraît-il, je n'étais plus aussi alerte...A moi les douleurs que je n'avais pourtant pas invitées ! elles se sont installées petit à petit et ont gâché ma vie de chien....Adieu les grandes promenades ! adieu les baignades ! Les humains disent "on ne peut être et avoir été"...C'est bien vrai.

                  A bientôt.... 

    « ORLY, tel que je l'ai connu !Il était une fois...un animal de compagnie ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Septembre 2014 à 18:13

    On doit donc en conclure qu' il faut profiter tant qu' on peut !


    L' idéal serait de vieillir en  même temps, je veux dire  proportionnellement, ce qui ferait que les promenades seraient moins longues, et plus lentes.


    Un semblant de liberté pour un chien, c' est l' idéal, tout en sachant qu' il nous surveille du coin de l' oeil, quelques fois qu' on le laisserait seul !


     Bonne soirée


    Bisous

    2
    Lundi 29 Septembre 2014 à 18:15

    j' ai oublié de cocher je crois

    3
    Lundi 29 Septembre 2014 à 19:17

    mais non, vous n'avez rien oublié ! Mon Dieu, comme mon mari a promené son chien ! On ne voyait que rarement l'un sans l'autre ! Et comme notre chien l'a cherché dans l'appartement lorsqu'il a été hospitalisé... Peut-être avait-il peur en effet que mon mari l'abandonne ?
    Bonne soirée.

    4
    Mardi 30 Septembre 2014 à 15:43

    Oui il faut profiter tant qu'on peu et après SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES? BISES SQUIROU et à ta maitresse

    5
    Mardi 30 Septembre 2014 à 16:01

    Je me souviens des belles choses et des autres aussi...le tout (ou presque) avec tendresse, ce qui est important. Et pourquoi pas, un peu de nostalgie !
    Bonne fin d'après-midi...Ici, l'automne est là...

    6
    Mardi 30 Septembre 2014 à 21:12
    vous avez bien raison et je souhaite vieillir comme vous.
    7
    Mardi 30 Septembre 2014 à 22:46

    ça, c'est gentil ! mais vous avez encore le temps !

    8
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 09:36
    Ai-je des absences ? Pourquoi n'ai-je pas vu ce billet hier ? Peu importe aujourd'hui, j'ai plus de lecture. Merci Squirou de nous raconter de si agréables souvenirs. Mes chiens n'ont pas eu la même chance que toi, les longues promenades à Saint Denis de la Réunion, ce n'était pas facile. Pour pouvoir profiter d'un peu de campagne ou de bord de mer, il fallait prendre la voiture d'abord alors ils se sont souvent contentés du jardin. Caresses à toi. Bises et bonne journée à Magitte.
    9
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 10:05

    Squirou a été un chien "gâté" ! et mon mari adorait aller en promenade avec lui...Quand il nous entendait dire qu'on irait bien à St Mandrier, il allait attendre dans le coffre de la voiture ! il adorait se baigner dans la mer...
    Bises Françoise.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :