• Souvenirs.......de "jadis"...

                  Grève à la SNCF...prévue pour un, deux et maintenant trois jours ! Comment ne pas me souvenir de cet été 1953 pendant lequel notre pays avait été paralysé par des grèves de transports....Nous habitions alors à JUVISY banlieue Parisienne et je travaillais à...la Porte de Montreuil ce qui faisait tout de même un bout de chemin !

                  Pas de trains, pas de métros, pas de bus...Quelles étaient les revendications des grévistes, je ne m'en souviens plus ! Mais ce dont je me souviens c'est que, si nous voulions aller travailler, il nous fallait avoir "une bonne dose de courage" ! Alors que j'avais l'habitude d'avoir un train toutes les dix minutes habituellement, ce n'était plus le cas....Partir le matin ne voulait pas dire que nous pourrions revenir le soir à la maison...L'incertitude nous empoisonnait la vie ! la seule chose bien certaine était que nous nagions dans l'incertitude !

                  Que faire alors ? le "covoiturage" qui ne s'appelait pas encore comme çan'était pas courant, pour une excellente raison : très peu de personnes avaient des voitures (c'était notre cas) et ceux qui avaient la chance d'en posséder une, s'en servaient surtout pour "promener la petite famille le dimanche". On ne se rendait pas au travail avec ! Mon père lui, possédait une 4 CV RENAULT qu'il avait achetée peu de temps auparavant ! Alors, transformée en car de ramassage cette petite voiture a été mise à la disposition de "ceux qui en avaient besoin" ! Habitant VILLENEUVE ST GEORGES, mon père venait déjà me chercher à JUVISY (ce n'est pas le chemin le plus court pour aller à PARIS !)...Et nous prenions d'autres "voyageurs" à différentes portes de PARIS...Nous finissions notre voyage à environ 6 ou 8 personnes dans cette petite voiture...Assis sur les genoux de ceux ou celles qui avaient le bonheur d'être assis sur la banquette, c'était inconfortable au maximum, mais tellement mieux que la marche pendant des kilomètres ! On se fait à tout et nous avions encore le souvenir récent de voyages faits pendant l'occupation ! Nous étions rôdés ....Il y avait bien des camions militaires, mais...il fallait pouvoir monter dedans !

                  Si les journées de travail étaient réduites, les heures de transport étaient allongées...Et si je me souviens bien, cela avait duré...2 ou 3 semaines ! Mon mari avait alors la chance de travailler à ORLY et était récupéré et ramené par les bus d'AIR FRANCE jusqu'à la gare de JUVISY...

                  Environ deux ans plus tard, nous avons réintégré PARIS. Les grèves à la SNCF étaient remplacées pour nous par les grèves de métro et bus. Alors, la marche n'avait plus de secret pour moi, les camions militaires n'étant décidément pas "mon truc" !

                  Et rien n'a changé, ou si peu ! pour être parisien ou pour travailler à PARIS lorsqu'on est banlieusard, il faut savoir marcher !

    « Nos amies les bêtes....Epreuves du BAC.... quelle épreuve ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Juin 2014 à 16:56
    Pour exister, les syndicats français pensent que rien ne vaut une bonne grève, du genre de celle qui pose le plus de problèmes aux français en les prenant en otage, ce qui souvent fait que l' état lâche prise, parce que bien sur, à 99 %, les grévistes sont fonctionnaires, et ne prennent pas de risque !
    Bonne soirée
    bisous
    2
    Jeudi 12 Juin 2014 à 17:30

    Mais il y a des risques pour tous ceux qui ne peuvent se rendre à leur travail : se faire renvoyer à la première occasion, voir des primes sauter, etc...Le salarié non fonctionnaire a toujours une épée de Damoclès au-dessus de sa tête ! surtout à notre époque....
    Bonne soirée à vous.. Il fait lourd et orageux à Toulouse...Et ailleurs ?

    3
    Jeudi 12 Juin 2014 à 17:47

    à Maubeuge, les orages ont passé leur chemin, et le soleil est là qui chauffe fort, mais sans moiteur !

    Le potager progresse plus vite en  trois jours qu' en un mois!

    Bonne soirée

     bisous

     

    4
    Jeudi 12 Juin 2014 à 19:19

    Merci !

    5
    Jeudi 12 Juin 2014 à 20:06
    Fabymary POPPINS

    oh oui et mon mari travaille sur PARIS et nous vivons à AMIENS ce qui fait que le matin départ à pied vers la gare à 6h15, retour 21h30 depuis la grêve!!! bises à vous

    6
    Jeudi 12 Juin 2014 à 20:53

    J'ai connu ça ! Amiens/Paris, ça fait une "trotte" !Les voyageurs deviennent des otages ... et risquent de payer les pots cassés...métro, trains, autobus, avions...ça n'en finit pas...
    Bonne soirée. Bises.

    7
    Jeudi 12 Juin 2014 à 22:18

    Et la chaleur n'arrange pas les esprits ...

    Là encore, quelques baffes se perdent ! C'est une véritable honte de les entendre se plaindre ici et là. Un scandale de pénaliser des tas de gens, non seulement dans le transport mais avec les conséquences telles que leurs finances aussi puisqu'ils sont obligés de prendre leur voiture (+ essence, prunes éventuellement, etc ...)

    Des baffes !

    8
    Jeudi 12 Juin 2014 à 23:01

    Seriez-vous "à cran" ? mais vous avez raison mille fois ! Et il serait bon parfois de distribuer des baffes comme vous dites !

    Il est tard, alors je vous dis "Bonne nuit" !

    9
    Cotentine
    Vendredi 13 Juin 2014 à 10:20

    Je pense "à tous les travailleuses ,les travailleurs "  çà vous rappelle une dame ? je pense aussi ,aux R V  médicaux ,aux familles ,qui devaient se déplacer ,pour aller voir un proche ....  et maintenant aux étudiants ,qui doivent passer le BAC  ,lundi  ....... comment voulez vous avoir le moral  ?  quel galère   ... et le dette ,et ben ,elle progresse !

    10
    Cotentine
    Vendredi 13 Juin 2014 à 10:34

    METEO  : 11 ° ce matin  , 23° dans l'après midi  .... ciel bleu  ... maison fraîche  ....

    11
    Vendredi 13 Juin 2014 à 11:11

    Oui, quelle galère !
    Les températures chez vous me conviendraient pa
    rfaitement ! je n'aime pas la chaleur...
    Bonne journée dans votre maison fraîche.

    12
    Vendredi 13 Juin 2014 à 14:55

    C'est vrai que les grèves empoisonnent mais parfois il faut bien se faire entendre !

    Ils ne revendiquent certainement pas la même chose...

    Bon vendredi toujours très chaud par ici

    13
    Vendredi 13 Juin 2014 à 15:20

    Le droit de grève, c'est très bien ! Mais il faut savoir arrêter une grève...Chacun agit bien entendu suivant sa conscience et si possible, le respect de l'autre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :