• Souvenirs de certains mois d'Août.....

                                          Les vacances ne sont pas toujours au rendez-vous !


                                          En réfléchissant,  je m'aperçois que ce mois d'Août qui fait partie intégrante à notre époque de la période de vacances, n'a pas toujours rempli ses promesses !!! Loin de là... Le vingtième siècle en est une preuve indéniable.

                                          Mois d'Août 1914 - Celui-là, même si je ne l'ai pas connu, j'en ai beaucoup entendu parler par mes parents, et pour cause ! Ce fût le début de la guerre de 1914 - 1918, celle qu'on a appelée "la Grande Guerre" et ensuite "la der des der" ! Ma mère habitait alors un petit village de Lorraine et ses souvenirs d'août 1914 étaient des souvenirs de bruits de canon, de matériel lourd et surtout de visions épouvantables pour une adolescente : voir des
    blessés qu'on redescendait à l'arrière dans un état lamentable et apprendre qu'au bout de quelques jours d'hostilités des familles entières de ce petit village étaient déjà décimées...C'étaient des camarades de classe de ma mère....Par la suite quelques années plus tard, j'ai connu leur famille.....Triste mois d'août qui, hélas, a duré beaucoup plus d'un mois....Mon père nous a raconté "sa guerre" qu'il n'avait jamais pu oublier.

                                          Mois d'Août 1939 -  J'en ai déjà parlé...ce fût un mois d'attente, de craintes, d'espoirs? même pas...Disons, un mois de préparation pour arriver à nouveau à ce résultat : à nouveau la guerre... Oubliée la "der des der" comme disait les anciens combattants de 14/18.  Il fallait remettre ça. Et pour un bon bout de temps !

                                          Mois d'Août 1940 - Après l'exode et la débâcle de juin, période qui a vu la plupart des français en errance sur les routes dans des conditions parfois horribles dont il est difficile de se souvenir calmement, retour "chacun chez soi", tout au moins pour les civils, pour vivre cette occupation dont on parle encore ! Et pour constater que beaucoup de français manquaient à l'appel, soit faits prisonniers, soit malheureusement tués au combat....Là encore, ce fût un triste mois d'août : attente de nouvelles des uns et des autres, réorganisation complète de la vie des familles en l'absence du chef retenu pour combien de temps ? Nul ne le savait.....

                                          Mois d'Août 1944 -  Ah enfin, celui-là, s'il n'avait pas réintégré la période des vacances, il avait ouvert une sacrée brêche dans les nuages noirs qui étaient au-dessus de nos têtes depuis cinq ans ! Enfin, nous pouvions espérer en des jours meilleurs...Depuis le 6 juin il soufflait un vent agréable de presque liberté....Pas encore tout à fait, mais ça venait....Et courant août, LIBERATION ! A-t-on jamais vu et entendu plus joli mot ? Nous pouvions espérer, rêver, penser en toute tranquillité ! et en ayant regagné notre estime puisque nous avions tout de même contribué, pour la plupart et selon nos moyens, à cette libération tant attendue. Quel beau mois ! On savait que la vie serait encore difficile, mais qu'importe ! La liberté vaut bien quelques sacrifices et puis, les sacrifices, c'était devenu des habitudes...Comme on dit, il n'y a que le premier pas qui compte.....Nous étions rôdés.

                                          On pourrait penser que ces mois d'Août dont je viens de parler sont suffisants ? Il semble que non...la preuve...

                                          Mois d'Août 2008 -  Encore des bruits de guerre, de bombardements. En Russie cette fois !
    Est-ce que les hommes ne peuvent vraiment pas s'entendre ? Ont-ils besoin d'une guerre pour se prouver qu'ils sont des hommes, des vrais.....Où allons-nous si personne ne veut entendre raison ? Je sais que je n'y connais rien, mais simplement j'ai vécu une partie de ma vie de jeune à entendre parler de la guerre, à la subir, avec toutes les conséquences qui en résultent.....Je ne souhaite à personne de revivre ça.

                                          Ou bien faut-il tout bêtement supprimer le mois d'Août de tous les calendriers ? C'est idiot, mais allez savoir ! il nous porte peut-être "la guigne" ? Certaines personnes n'aiment pas tel ou tel jour de la semaine et ne sortent pas ce jour-là (j'en connais !)...Alors, ignorons le mois d'août ! ah mais j'oubliais : je me suis mariée un certain mois d'août...il y a des exceptions.....
    « Ces dernières vacances de temps de paix....De souvenirs...en souvenirs... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Août 2008 à 16:58
    Les guerres ne s'arrêteront jamais......L'histoire du monde en est jalonnée.....Avec des pays plus "privilégiés" que d'autres, nous en faisons partie....et certains qui ne connaissent pas de répit....
    Bisous de la Réunion.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :