• Souvenirs d'une rencontre dans le Lubéron...

     

                                         Rencontre insolite...

                                         C'était une fin d'été je crois, fin des années 1970. Deux de nos petits-enfants étaient encore en vacances chez nous, dans cette région du Lubéron qui est si belle. Nous les avions emmenés la veille à FONTAINE-de-VAUCLUSE voir une exposition sur les dinosaures et ils avaient admiré, en tremblant un peu, ces énormes bêtes qui ne bougeaient pas, mais...on ne sait jamais ! Un de mes petits-fils, voulant s'imposer auprès de son cousin nous avait dit "oh ! moi, ils ne me font pas peur. Je peux prendre un dinosaure par la queue et je peux l'envoyer très loin" ! (il faut dire que ce petit-fils était un petit marseillais et qu'à Marseille la galéjade est de rigueur !) . Le cousin était béat d'admiration...Ils sont forts dans le sud !

     

                                          Le lendemain, mon mari propose une promenade sur la hauteur du Luberon, aux Cèdres. Je prépare donc un goûter à emporter, boisson et un pain d'épices coupé en tranches ...facile à emporter, facile à déguster. Et hop, en voiture ! Nos garçons papotent dans la voiture, rient et se racontent des histoires toutes plus mirobolantes les unes que les autres ! il faut absolument épater l'autre.. Nous voici arrivés à destination, nous nous garons et faisons descendre les enfants. Mon mari voit au loin un animal en se demandant ce que c'était, sa démarche n'étant pas tout à fait celle d'un chien... Et tout à coup, il dit "c'est un sanglier" ! Temps d'arrêt des garçons...attention, danger ou pas danger ? allez savoir ! J'avais déjà sorti le goûter, mais prudemment, nous attendions . Le sanglier se dirige vers nous et s'approche de telle façon que mon petit marseillais capable d'envoyer dans les airs un dinosaure en le tenant par la queue, est remonté précipitamment en voiture et s'est enfermé....sous les moqueries de son cousin (on ne se fait pas de cadeaux !). Impossible de le faire descendre pour goûter. Le pique-nique a eu lieu sur la banquette arrière de la voiture. Pendant ce temps, le sanglier s'est approché encore plus; il ne semblait absolument pas belliqueux. Mon mari lui a envoyé une tranche de pain d'épices. Il l'a prise et est parti ...Nous étions bien étonnés. Mais bon, le danger était passé. Quand tout à coup, nous voyons revenir notre sanglier accompagné de 3 ou 4 petits...C'était une famille tout comme nous. Mère et enfants étaient revenus vers nous chercher le reste du goûter ! Tout mon pain d'épices y est passé et ensuite ils sont repartis. Je suppose que la maman avait dit à ses enfants que des humains bien gentils étaient prêts à les nourrir ! J'avoue que nous n'avons rien compris, nous n'avions jamais vu ça ! Quelques jours après, nous avons eu un semblant d'explications : quelques jours auparavant, des sangliers avaient été réintroduits dans la forêt en prévision de la chasse ! Le journal signalait qu'ils n'étaient pas dangereux..... Ils étaient même adorables et que des chasseurs aiment tuer des animaux au point de s'en "faire livrer à domicile des vivants", nous avons trouvé ça honteux !

     

                                              Et notre petit vantard, pas trop fier d'avoir eu si peur alors que son cousin semblait tellement à son aise ou "voulait avoir l'air", faisait preuve d'un peu plus d'humilité.... C'était quand même une belle histoire dont nous avons souvent reparlé. J'avoue humblement que j'avais eu un peu peur....

     

     

     

     

    « Ces progrès relativement récents....A petits pas......c'est pour bientôt.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Novembre 2008 à 17:23

    Je pense que j'aurai eu peur aussi car une mère avec ses petits est souvent sue ses gardes. C'est une belle histoire qui réveille en moi bien des souvenirs car lorsque j'étais enfant et que j'habitais Cavaillon nous allions souvent aux Cèdres mais nous n'avons jamais rencoontré de sangliers.

    Bon dimanche à vous

    2
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 10:14

    Encore une belle histoire.

    Moi aussi je n'aurais pas été trop rassurée.

    Les Cèdres, nous y avons deux trois fois les enfants quand ils étaient petits. Cela faisait une belle journée de promenade.

    Par contre, depuis que je suis à Marseille (31 ans), je n'ai toujours pas vu la fontaijne de Vaucluse et pourtant, d'après les échos, c'est une curiosité à visiter.

    Passez un bon dimanche, chez nous le soleil est revenu après la pluie d'hier.

    3
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 10:57
    Il faut aller à FONTAINE de VAUCLUSE, non seulement c'est une curiosité, mais c'est magnifique  le goufre au printemps est impressionnant !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :