• Souvenirs....d'un livre lu jadis....

                                            A méditer....

                        Poste en grève ? pas tout à fait, puisque j'ai reçu il y a un instant ce livre de Gilbert CESBRON qui était chez moi "porté disparu" !

     

                        En voilà un infime extrait :

     

                        "Il avait décidé de rester trois jours entiers dans son lit. Au bureau, il ferait dire qu'il était malade. Il téléphonerait à ses amis de venir le voir : on lui apporterait des fleurs, des magazines; on le plaindrait : "As-tu assez chaud ? Veux-tu que j'arrange ton oreiller ?" Comme il allait bien se reposer !
                        "Malheureusement, il dut ajourner ce projet car, la veille, il tomba malade."

                        Extrait du "Journal sans date - TOME 1  de Gilbert CESBRON....1963.

                        Illusions...La réalité dépasse la fiction....

    « Par quel mystère ?...En rire ? pourquoi pas ?....... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Novembre 2009 à 21:32
    Bien faire attention à ce que l'on souhaite, parce que cela peut très bien survenir !
    (C'est un dicton américain)
    2
    Mercredi 25 Novembre 2009 à 23:12
    C'est ce qui semble être arrivé !
    3
    Jeudi 26 Novembre 2009 à 19:23
    A mon avis, c'est du vécu ça !
    J'ai lu "chiens perdus sans colliers", "c'est Mozart qu'on assassine" et c'est tout je crois de cet auteur.
    Bonne lecture Geneviève. 
    4
    Jeudi 26 Novembre 2009 à 19:38
    J'ai lu ces deux livres aussi (et d'autres...). "C'est Mozart qu'on assassine" j'ai beaucoup aimé et ça me fait penser aux enfants de "familles recomposées" qu'on nous dit être si heureux ! Je doute fort...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :