• Souvenirs d'un jardin....

     

                                        Quand l'écureuil faisait son marché....

                                        C'était vers la fin des années l980, début des années 1990....Cette maison et surtout son jardin était le théâtre tous les matins, à l'heure où mon mari et moi prenions notre petit-déjeuner, d'une intense activité ! C'était en Provence, tout près de Cavaillon.

                        Beaucoup d'arbres dans notre jardin, c'est ce qu'on avait voulu. Tout le monde s'y trouvait bien, enfants, petits-enfants, nous-mêmes ainsi que les oiseaux et les écureuils ! Disons l'écureuil, je ne sais pas si c'était toujours le même que nous voyions de la fenêtre de la cuisine...Il était trop rapide pour qu'on ait eu le temps de lui demander son identité !

     

                        Tous les matins, à la même heure il arrivait du fond du jardin, sautait d'arbre en arbre à une vitesse folle, marchait sur le portail pour "traverser" l'allée et sautait à nouveau dans ce paquet d'arbres, tamaris, cyprès . Il était très affairé et n'avait pas le temps de traîner ! Je pense qu'en cours de route il ramassait quelques pommes de pin ou autre nourriture qu'il allait ranger dans un garde-manger connu de lui seul.... Il était beau à voir, roux, avec une queue bien touffue. Nous en avions pris l'habitude et nous l'attendions...J'aurais bien aimé connaître ses pensées et comprendre à quoi correspondait ce manège immuable...Il donnait vie à ce jardin occupé aussi par les oiseaux venant manger les baies des pyracanthas, un vrai régal pour eux paraît-il ! Bien d'autres habitants "clandestins" squattaient ce jardin : les mésanges, les rossignols...et les petits lézards qui se doraient au soleil. Et les petits mulots...Et ne pas oublier par les fortes chaleurs l'été, l'accompagnement musical des cigales ! Musical ? pas toujours.....elles en font du bruit pendant que vous déjeunez sous les arbres et qu'il vous faut parler plus fort qu'elles pour vous faire entendre !

     

                                            Et l'été arrivant, arrivait la première "fournée" des vacanciers scolaires ! Cousins, cousines, heureux de se retrouver faisaient autant de bruit que les cigales....surtout quand c'était l'heure de la piscine ! Oui, ce sont des souvenirs de jardin, de jours d'été, de plaisir. Le petit écureuil n'est qu'une anecdote parmi d'autres...Je me suis souvenue de lui aujourd'hui en me rendant sur un site ami.

     

                                            Le temps passe.....

    « La tête et les jambes....Désolée.....c'est le progrès ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Novembre 2008 à 19:19

    Alors la je suis comblée quelle belle histoire qui se passe près de Cavaillon, ville ou je suis née et ou j'ai vécu 12ans. L'histoire du petit écureuil est très mignone.

    Merci pour tous ces souvenirs qui m'en rapellent d'autres.

    2
    Lundi 24 Novembre 2008 à 19:49

    Comme c'est bien raconté.

    En plus aujourd'hui transmission de pensée, nous avons parlé toutes les deux des écureuils...

    Douce soirée.

    Bien amicalement

    3
    Lundi 24 Novembre 2008 à 20:40
    Des souvenirs bien agréables à lire......
    Bonne soirée. Pensées de la Réunion.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :