• Simplicité enfantine...

                         Pourquoi faire compliqué....

     

                         Cette semaine est une semaine de vacances...Alors, pourquoi ne pas raconter cette petite histoire qui date de bien des années et qui "donne à sourire", ce qui actuellement n'est pas négligeable...

     

                          Nous étions en vacances dans le Jura et en visite chez des amis, parents d'une famille déjà nombreuse. Une petite Anne-Catherine âgée d'environ 4 ans, qui n'avait pas sa langue dans sa poche était près de nous. Mon mari portait des lunettes auditives dont la pile était cachée dans une des branches...En essuyant ses lunettes, il fait tomber la pile qui roule bien entendu...Nous voici donc occupés à chercher cette pile et surtout à la retrouver... Anne-Catherine demande à mon mari ce qu'il cherche et celui-ci, pas bavard comme tous les bretons, répond "ma pile". Réponse de la petite "ta pile pour quoi faire" ? Réponse :"pour entendre". Alors, l'enfant prend un air étonné et dit "tu as une pile pour entendre ?" Mon mari, très taquin, répond "Mais oui, pas toi ?"...Alors là, il se passe quelques secondes de réflexion et la réponse vient "Ben non, j'ai pas besoin de pile, j'entends comme ça".....Quoi de plus naturel, même à une époque où les jouets avaient besoin de piles pour fonctionner, les oreilles pouvaient très bien fonctionner sans, ce qui était le cas pour Anne-Catherine....Elle semblait tellement étonnée que nous avons tous ri...et elle pensait certainement que les adultes étaient bien compliqués !

     

                               Histoire sans prétention mais qui nous rappelle que les enfants sont beaucoup moins compliqués que nous !

    « Quand il ne reste que le souvenir....Ce qui a été et qui n'est plus.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Décembre 2011 à 17:12

    L'innocence de l'enfance, voilà quelque chose de précieux et bien trop de choses de nos temps modernes font disparaître trop tôt ! Un grand sourire frais ! Merci. Avec mon amitié. Loic

    2
    Mardi 27 Décembre 2011 à 17:18

    Il est bon de se sortir un peu de tous les drames et mauvaises nouvelles qui nous sont contés par les médias !
    Amicalement.

    3
    Mardi 27 Décembre 2011 à 22:56

    Bonsoir Geneviève,

    J'ai bien souri en lisant cette petite hisoire.

    Pourquoi faire compliqué alors q'o peut faire simple 

    Bonne fin de soirée

    4
    Mardi 27 Décembre 2011 à 23:07

    C'était le but : faire sourire !
    Bonne nuit !

    5
    Mardi 27 Décembre 2011 à 23:12

    ...ce qui n'est plus le cas aujourd'hui! les enfants ont bien changé!

    Charmante histoire!

    6
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 08:47

    Mais ma bonne dame, il n'y a plus d'enfants ! Si heureusement, il en reste quelques uns...

    7
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 15:34

    Heureuse de vous avoir appris quelque chose ! Les lunettes auditives (qui n'existent peut-être plus avec la miniaturisation des appareils auditifs) étaient très pratiques  puisque tout l'appareillage passait dans les branches de lunettes...Leur défaut : très, très chères ....mais ça évitait à ceux qui devaient porter des lunettes "de vue" d'avoir derrière l'oreille et le système auditif et la branche de lunettes...C'était beaucoup plus discret...mais très fragile....On pouvait voir et entendre et quand il y avait une panne, vous étiez privé de l'ensemble !!!
    Bon courage pour le déménagement....

    8
    Vendredi 30 Décembre 2011 à 11:41

    il est vrai que l' enfant a sa propre logique, et n' imagine pas qu' on puisse vieillir !

    9
    Vendredi 30 Décembre 2011 à 13:43

    La logique enfantine me réjouit toujours ! Elle est tellement doublée d'innocence ...

    10
    Pimprenelle Des Hèch
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:51

    Ce matin, en attendant les "Déménageurs Bretons" (qui est une société de déménagement), je lisais attentivement votre article, que vous contiez. C'est ainsi que j'appris l'existence de lunettes auditives ! J'habite Paris depuis trente ans, et nous n'avons jamais possédé de télévision, car la vie culturelle parisienne nous suffisait amplement, de ce fait je n'avais jamais entendu parler, ni vu de publicité sur les lunettes auditives. Ce soir je vais dormir (à la campagne) moins bête, grâce aux lunettes de Patou. Amicalement, Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :