• Sévérité d'autrefois....

                        Attention ! on ne pouvait tout dire !...

                        On entend souvent les enfants de ce XXIème siècle parler à leurs parents comme à des copains...même pire parfois ! Jadis, on s'y reprenait à deux fois et même plus et on s'arrangeait surtout pour...qu'ils ne vous entendent pas ! Mon père racontait cette petite histoire, datant du début du XXème siècle, alors qu'il devait avoir une douzaine d'années...Mon grand-père était un homme sévère, qui n'admettait pas ce qu'il appelait "l'impolitesse" ou le "manque de respect"...Sinon, il n'était pas avare de punitions et de réprimandes...

     

                         Au cours d'une conversation entre père et fils, mon père dit un mot qu'il avait peut-être un peu écorché...Et mon grand-père lui dit alors "Comment qu't'écris ça ?" Fier de son savoir et de pouvoir prendre mon grand-père en flagrant délit (!) mon père lui répond, sans mettre de distance entre eux : "Et toi, comment qu't'écris, comment qu't'écris ça "? Il avait oublié que dans la vie, il y avait des choses à ne pas dire à son père qui vous reprenait pour beaucoup moins que ça ! Grand-père le lui a écrit...sur les fesses ! quelle correction ! J'ai toujours entendu mon père en parler ! On ne badinait pas à l'époque...Moi, je voyais la scène...Répondre à ses parents, même s'ils avaient tort, mais on était bon pour le tribunal de l'Inquisition et on vous menaçait de la maison de correction...Pauvre papa, il avait oublié, un court moment, qu'il n'avait pas le droit de reprendre son père ! Et puis, le père, c'était alors un peu le patriarche...Même mon frère et moi rendions des comptes à notre grand-père (livrets scolaires entre autres !). Et pourtant, il nous aimait...Mais c'était ainsi, il y avait un barrage entre enfants et parents, des limites à ne pas dépasser.

     

                          C'était trop peut-être...Et maintenant ?

    « Petits bonheurs d'un jour...Avant...vous avez dit "avant" ?.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 08:49

    ... c'est trop dans le sens inverse.

    On peut comprendre pourquoi certains parents n'ont plus d'autorité envers leurs enfants !

    Bon dimanche Geneviève

    2
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 09:04

    C'était trop, ce n'est plus assez !
    Bon dimanche.

    3
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 10:11

    Dimanche

    Bonjour genevièvre,je me résouds enfin a venir te visiter ,je lis avec un énorme plaisir tes commentaires chez notre ami loic,qui sont toujours de bon aloi.

    Ton billet du jour est très utile et intérréssant car nos ainés etaient sans nulle doute trop sévère,je me souvient de coups de régle sur les doigts et de position agenouée sur une régle dans le coin de la classe.

    Les punitions du maitre etait souvent doublée par les parents en rentrant chez soi.

    Mais le resultat etait qu'on avait le sens du civisme,de la politesse et le respect des autres

    Aujourd'hui ce sont les élèves qui cognent les profs ,appellent leurs mères par leur prénom et j'en passe. c'est intolérable et à choisir je préfére l'ancienne éducation .

    Toutes mes amitiés

    pierre

    4
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 11:13

    Ah Loïc ! comme j'aime ce qu'il écrit...
    Oui, la sévérité était bien présente quand j'étais très jeune et du temps de mes parents encore plus ! Mais , ces parents, on les respectait...Et pourtant je me souviens que mon père était très près de nous et jouait avec nous...Mais il y avait des limites.
    Merci pour ce commentaire.

    5
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 11:55

    Comme quoi  in médio stat virtus est rarement appliqué.

    Mais à tout prendre, il me semble que le respect aux parents donne de meilleurs résultats que l' irrespect.

    Inconsciemment, nous savons quand nous dépassons les limites, et si cela ne porte pas à conséquence, la tendance est de tenter plus encore !

    bon dimanche

    6
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 13:52

    Toujours plus fort ! Pourquoi pas quand ça marche ? Mais savoir s'arrêter...là est le problème ! Jadis, chez moi tout au moins, le respect donnait de meilleurs résultats que l'irrespect (celui-ci rapportant surtout des punitions !!!)

    7
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 20:50

    Si je déplore qu'aujourd'hui il n'y ait plus assez de sévérité et trop de laxisme, je ne voudrais pas que les méthodes "anciennes" d'éducation reviennent "à la mode". C'était trop sévère. Il faut savoir trouver un juste milieu.....
    Bonne soirée Geneviève. Je sais que vous avez très chaud dans votre région. Prenez soin de vous.

    8
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 22:21

    C'était beaucoup trop. Il fallait des assouplissements (un peu...)
    La chaleur ne nous quitte pas !

    9
    Lundi 19 Juillet 2010 à 10:09

    y a du changement lol

    10
    Lundi 19 Juillet 2010 à 10:26

    C'est le progrès !!!!

    11
    Lundi 19 Juillet 2010 à 10:52

    Bonjour

    Parfois difficile de trouver l'équilibre et le juste  milieu....

    Lee bon sens devrait nous aider... mais parfois notre passion nous emporte;...

    bonne journée

    Jean

    12
    Lundi 19 Juillet 2010 à 11:45

    Je pense qu'effectivement, c'est une question de bon sens...mais...

    13
    Lundi 19 Juillet 2010 à 13:54

    ah oui difficile à trouver l'équilibre ! peut-être surtout de nos jours dans les familles monoparentales..

    belle journée à vous !

    14
    Lundi 19 Juillet 2010 à 15:31

    Je crois que c'est le mal du siècle tout simplement ! C'est le progrès..
    Amicalement.

    15
    Mercredi 28 Juillet 2010 à 10:34

    A l'époque, il y avait beaucoup trop de sévérité je pense, je suis née dans les années cinquante et je me souviens combien les maitresses d'école étaient dures avec nous. J'étais une enfant timide et je pense que cela n'a rien arrangé, bien au contraire.

    De nos jours, je regrette le manque d'autorité, il faut une juste mesure. Je ne supporte pas les incivilité, il y a trop de laxisme.

    Bonne journée Geneviève

     

    16
    Mercredi 28 Juillet 2010 à 11:27

    C'est ce "juste milieu" qui est difficile à respecter !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :