• Service difficile....

                             Mais, c'est pour sourire !...

                        

                         Que ne ferait-on pour un sourire en ces temps maussades où il semble que tout va mal ? Une seule solution, lire ou écouter des histoires drôles ! En voici une racontée jadis par mon père....

     

                          Marie est bonne chez le Curé d'un petit village de la "France profonde" comme on dit maintenant ! Un jour, un paroissien offre à Mr le Curé deux belles bécasses qu'il avait tuées à la chasse. Mr le Curé invite alors à déjeuner le maire du pays et prévient Marie de cuisiner les bécasses et de se distinguer...Il y va de sa réputation...Marie s'applique du mieux qu'elle peut et sert son plat bien appétissant. Mais, oh, horreur ! elle a vidé les oiseaux ! Or les amateurs ne les vident pas...ça se mange comme ça ! Monsieur le Curé appelle Marie et lui dit : "Mais Marie, vous avez vidé les bécasses ! il ne fallait pas"...Marie est toute penaude, elle qui croyait recevoir des compliments...

     

                           Peu de temps après, Monseigneur l'Evêque annonce sa visite au Curé ! Alors, là, il s'agit de le recevoir au mieux et de "mettre les petits plats dans les grands". Pas de panique, Marie se sent capable de faire un bon repas. Elle fait cuire un magnifique poulet qu'elle apporte sur la table bien dodu et bien doré...Mais...Quelle est cette odeur qui accompagne ce plat ? Une odeur dans la pièce, fort désagréable. Notre brave Curé commence à découper le poulet et...appelle Marie. Aucun doute n'est possible, l'odeur vient du poulet !Question :"Marie, vous n'avez pas vidé le poulet ?..." - Réponse "Ah non Mr le Curé, j'ai fait comme vous m'avez dit..." ???"Mais Marie, c'était pour les bécasses  ! Un poulet se vide...."

     

                            Marie, excédée, quitte la pièce et dit "Moi je donne mes huit jours...Le service de Mr le Curé devient trop difficile. Une semaine, il aime la

    m...e, et la semaine d'après, il ne l'aime plus ".....

     

                             Pauvre Mr le Curé, non seulement il n'avait pas mangé, mais il n'avait plus de bonne !

     

                            

    « Les temps modernes.....Ils arrivent !.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Juin 2011 à 09:22

    comme quoi, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas !

    à propos, j' ai une fois mangé une bécasse, vidée, et c' était bon !

     pour autant que je m' en souvienne, ce sont les ortolans et les cailles qu' on ne vide pas.

    il me semble qu' on les supend par les pattes, jusqu' à ce que le contenu de l' estomac se vide par le bec, et c' est dans ce jus, qu' on cuit l' oiseau !

    Mais bon, c' est souvent réservé aux grands de ce monde, et là franchement, je ne suis pas jaloux, estiment moi aussi que la merde reste la merde !

     bon dimanche

     amitiés

    2
    Dimanche 5 Juin 2011 à 09:36

    Cailles ou bécasses, j'aime bien ce qui est vidé ! et pas trop faisandé....

    3
    Dimanche 5 Juin 2011 à 16:33

    Pauvre Bécassine, bête et disciplinée !

    4
    Dimanche 5 Juin 2011 à 16:47

    Difficile de comprendre parfois !

    5
    Lundi 6 Juin 2011 à 13:37

    Difficile de choisir !!!!

    6
    juvisienne
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:55

    Ben oui, hein... faut savoir ce qu'on veut !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :