• Serais-je "bénie des dieux" ?.....

                             Orthographe, que de fautes on commet en ton nom !

                             Je n'en croyais pas mes "vieilles" oreilles hier en écoutant un journaliste de l'A2 interviewer un autre journaliste connu, écrivain, souriant et sympathique, qui défendait...la liberté de la langue française, c'est-à-dire de l'orthographe, et ce, au nom de l'égalité !!! On a déjà tendance à "écrire comme on cause" ! Monsieur de Closets qui a des mauvais souvenirs d'école notamment en ce qui concerne les mots d'usage, veut faire la démonstration qu'il serait bon de simplifier l'orthographe. Il a même écrit un livre là-dessus "Zéro faute"...Ben voyons ! Supprimons, supprimons, il en restera toujours quelque chose !

                              Il paraîtrait que l'orthographe est une question de mémoire, ce qui semble lui faire défaut, et qui doit être très gênant pour un journaliste, écrivain de surcroît ! Nous ne sommes pas égaux devant la mémoire (comme devant l'intelligence d'ailleurs) . J'ai de la mémoire, alors, je pense que je suis bénie des dieux et je les en remercie...Dans la foulée, je remercie aussi les institutrices et professeurs qui m'ont enseigné cette matière. Je leur dois beaucoup ! Bien sûr, il nous fallait apprendre des mots, des mots et encore des mots...Et en chercher la définition dans le dictionnaire (on n'a jamais rien fait de mieux), et en donner le sens propre et le sens figuré qu'ils pouvaient avoir dans les textes à étudier...C'était du travail...Tout comme apprendre les formules chimiques, physiques ou algébriques, qui rendent tant de services aux scientifiques...On pourrait peut-être aussi passer outre ? Supprimons tout ce qui gêne...

                               Chacun écrira genre "sms" ! quelle pagaille ! Notre langue est belle, ne la détruisons pas parce quelques personnes ont du mal avec elle ! Et si on faisait tout bêtement un effort, qu'on applique certaines bonnes vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves ? Pourquoi niveler par le bas ? Et puis, de toute manière, ces nouveaux mots, il faudra les apprendre..on tourne en rond ! Celui qui n'a pas de mémoire ne sera pas plus avancé...

                                Monsieur de Closets, je ne vous ai pas pris au sérieux, vous-même aviez d'ailleurs un si grand sourire pour nous faire part de votre trouvaille! Ne vous amusez pas aux dépens des enfants et pensez à leurs maîtres qui vont être obligés de retourner en cours élémentaire pour apprendre les nouveaux mots à enseigner à leurs élèves...Si on veut être puriste, il faudra bien que les enseignants aient appris avant de transmettre !

                                Charabia...ça s'écrit comme ça se prononce...pas difficile ! La définition du Larousse indique "langage bizarre, inintelligible, baragouin "....Allons-nous en arriver là ? Alors, comme à mon âge je ne veux pas perdre de temps, je m'exerce déjà, au cas où....
                                 "c koa set idé ? c un je ? c koa qe sa raporte ? "

                                 C'est tout nouveau, ça vient de sortir !



                               

    « C'était....il y a soixante-dix ans !Le prix de la vie..... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Septembre 2009 à 19:11

    Comme vous avez raison ! Je ne suis pas très doué en orthographe mais je reconnais que c’est, souvent, faute d’attention. En tout cas, il faut garder les règles qui ont évidemment leurs raisons. Il faut remettre à l’honneur le goût de l’effort, de braver et dominer la difficulté. Amitiés. Loic

    2
    Jeudi 3 Septembre 2009 à 19:15
    Nous n'apprenions pas jadis que "dans la joie et la bonne humeur" ! tout n'était pas facile !
    3
    Jeudi 3 Septembre 2009 à 23:18
    De retour d'un long séjour de plusieurs années à l'étranger, j'ai remarqué un "avachissement" de l'expression tant oral qu'écrite :
    "T'as mal où", "on fait quoi" etc
    L'orthographe n'est plus considérée.
    Les sciences et l'appât du gain bouffent l'humanisme. (excusez mon vocabulaire)
    4
    Vendredi 4 Septembre 2009 à 10:35
    Moi aussi j'adorais ça !c'est sans doute la raison qui fait que le bon vieux "dico" fait partie de ma vie !
    5
    Vendredi 4 Septembre 2009 à 22:35
    Mille fois plutôt qu'une avec vous Geneviève : pas touche à la langue française, c'est un trésor plein de subtilités.C'est une langue précise (avant l'invasion des mots franglais tels que gros, somptueux, contrôler...employés à tort et à travers).Il y a quelques années certaines âmes bien pensantes voulaient supprimer l'accent circonflexe : un grand écrivain d'origine tchèque, Kundera leur répondit que le mot abîme sans son petit chapeau n'était qu'un petit trou et moi j'ajoute que le mot arôme sans le circonflexe est un parfum bien volatile.Bonne soirée Geneviève même si je suis pessimiste quant à l'avenir du Français.
    6
    Vendredi 4 Septembre 2009 à 23:12
    Moi aussi je suis un peu pessimiste ! au nom de la sacro-sainte facilité, on supprime tout ce qui pose un petit problème !
    7
    juvisienne
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:09
    bonjour..
    Ah! comme j'aimais, dès le CM2,  prendre un mot, l'expliquer, en trouver les synonymes ou les contraires, puis les mots de la même famille; et les expressions dans lesquelles on pouvait l'employer... Le petit Robert, quoi !
    Tiens, j'avais d'abord écrit : synonime !!! mais je me suis doutée que ça n'allait pas,!toujours un p'tit dico à portée de main, heureusement !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :