• Se souvenir de tous....

                                           Bientôt le 1er novembre...

                                           La Toussaint, fête de tous les saints à l'origine, arrive à grands pas, suivie immédiatement le 2 novembre par la Fête des Morts.  La tradition d'honorer les saints le ler novembre, remonte assez loin dans le temps, la "fête des morts" étant un peu plus récente je crois. Pour honorer ses morts, il suffit de se souvenir....Se souvenir de ceux, jeunes et vieux , disparus, que nous avons connus et aimés. Très souvent, des réunions familiales permettent de les croire présents...on parle d'eux...les "tu te souviens" ? fusent de toutes parts. Et s'il n'y a pas de réunion familiale, rien n'empêche de penser à eux. Absents, ils sont parfois beaucoup plus présents...On ne peut les oublier.

                                           Quand j'étais jeune, j'avais encore tous mes grands-parents, des oncles, des tantes....On nous parlait de gens que nous n'avions pas connus et on pensait qu'ils avaient vécu en des temps préhistoriques ! Mais nos parents en parlaient car eux n'avaient pas oublié. Et puis...j'ai perdu ce frère dont je parle tant et tous les ans, nous nous rendions auprès de ma mère pour cette journée de souvenir et nous allions nous recueillir sur sa tombe et y porter des fleurs.  Ah ! ces fleurs qu'on choisit avec tendresse, avec émotion....Maintenant, mes parents, mes beaux-parents, mon mari et aussi mon fils aîné m'ont quittée...Mais je me souviens et je pense à eux...les moments graves, drôles, tout revient à l'esprit...Ils sont présents....Des fleurs leur ont été envoyées; ils n'auront pas ma visite, ils sont tous loin ! Mais de chez moi, "je peux tout" !

                                            Les cimetières vont être fleuris, beaucoup...c'est même devenu un peu trop commercial pour mon goût !  La tradition des fleurs date de la fin du XIXème siècle. Jadis, en Lorraine, ma grand-mère cueillait des fleurs dans le jardin et nous allions les porter, en nous promenant, sur la tombe de ses parents...Les fleurs de fleuristes ? elle ne connaissait pas...Mais elle avait mis tout son coeur dans sa cueillette.  Et quand les fleurs étaient fanées, elle allait les enlever.... Maintenant, des tombes recouvertes de fleurs à la Toussaint, semblent  tellement désespérées quand arrive le printemps d'être habillées de fleurs fanées !  La Toussaint  passée, le souvenir n'avait-il duré qu'une journée ? Ca serait si triste alors.....

                                            Souvenons-nous des.....souvenirs !


                                          

                                          

    « De tout un peu...en plaisantant !L'art et la manière de raconter.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Octobre 2009 à 22:55

    Réflexions en effet toutes personnelles...J'ai "pensé tout haut". Un peu de nostalgie peut-être ?

    2
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 08:24
    exact...
    3
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 08:26

    Merci

    4
    Samedi 31 Octobre 2009 à 12:41
    C'est bien à cette singularité de penser aux cher(e)s disparu(e)s à tout moment,que l'on reconnait la valeur et l'amour qu'on leur porte, ce qui n'empêche nullement "d'officialiser" cet amour à une date fixe.Le plus "dur" est l'accumulation des deuils au fur et à mesure.
    Merci pour cet article plein de tact et d'émotion. 
    5
    Samedi 31 Octobre 2009 à 14:57
    Pas un jour sans sun petit souvenir, parfois bien insignifiant...
    6
    Samedi 31 Octobre 2009 à 23:55
    Les fêtes d'obligation sociale me dégoutent. Je préfère célébrer les absents en solitaire et à des dates qui nous sont plus personnelles ; anniversaire de naissance, fête des Pères, ou autre.
    La Fête de la Toussaint a le mérite de rappeler aux familles la nécessité d'entretenir leurs tombes.
    7
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 11:49
    Merci pour votre passage sur ce blog et pour tous vos commentaires que j'apprécie !
    8
    Véro
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:07
    Difficile de répondre à ce post. Les questions sont si personnelles. Les réponses aussi. La fidélité au souvenir est la chose la plus importante, peu importe le lieu, le jour, la décoration....
    9
    Véro
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:07
    Il n'y a aucun mal à penser tout haut. Et je crois que nous sommes nombreux, en cette date, à nous souvenir.....

    Ce sont, il est vrai, quelques jours bien lourds à passer, plus qu'à aucune autre période de l'année... c'est ainsi...

    Je pense bien à vous. Amitiés.
    10
    juvisienne
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:07
    oui; beaucouip de commerce...
    Le souvenir de nos disparus nous le portons en notre coeur à chaque instant jusqu'à la fin de notre propre vie...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :