• S'instruire d'exemple....

                        C'était un jour de grève....

     

                         Au début des années 1980...Notre fille ayant été opérée, nous avions pris à ROBION notre petit-fils, avec l'intention bien arrêtée de le faire travailler ! il n'était pas en vacances et son institutrice d'alors, amie de ma fille, lui faisait parvenir régulièrement devoirs et leçons. De grands-parents, nous avions été transformés en répétiteurs sérieux...Pas question de jouer toute la journée, en dehors des mercredi, samedi et dimanche jours de repos ! 

     

                         Un matin, le petit voit passer dans la rue un groupe d'enfants du quartier, pendant que lui travaillait...Il nous demande s'il est midi (il avait toujours faim !), ce à quoi mon mari lui répond :"non, les enfants ici n'ont pas d'école aujourd'hui, il y a grève"...Oh là là ! Notre élève repousse livres et cahiers et décrète que s'il y a grève, il n'a pas à travailler, que les autres ont bien de la chance etc...Il était furieux...Et en grands-parents "indignes", nous l'avons obligé à faire son travail et surtout à le faire bien...Mon mari ne badinait pas avec le travail et moi non plus ! Droit de grève ? on allait bien voir ! Contraint et forcé, Yannick a été bien obligé de faire les devoirs envoyés par la maîtresse...Le sourire de l'écolier n'était pas présent...

     

                           On parle maintenant beaucoup d'absentéisme...C'est ce qui m'a rappelé cette petite anecdote. Que des enfants aient envie parfois de faire l'école buissonnière comme on disait à mon époque, ça s'est toujours vu...mais les parents étaient là et sévissaient (ils arrivaient toujours à l'apprendre !). Ils étaient suivis. Heureusement, encore maintenant, la plupart des enfants sont surveillés par leurs parents conscients de leur devoir. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas et pas spécialement dans ce qu'on appelle des milieux défavorisés...L'enfant-roi qui fait ce qu'il veut, est natif de tous horizons...

     

                            Ces enfants seront eux-mêmes des parents plus tard. Où est l'exemple ?

     

                          

    « Une révolution ? Non, un retour....Passons à autre chose ! ...... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Février 2011 à 15:37

    Bonjour

    Et oui, il fallait aller à l'école... faire ses devoirs... pas de discussion... mais soumission.... finalement le résultat ne fut pas trop mauvais....

    Sincèrement

    jean

    2
    Mardi 1er Février 2011 à 15:46

    L'école n'était quand même pas le bagne, on survivait !

    3
    Mardi 1er Février 2011 à 22:08

    Gardons-nous de juger. J'ai accompagné en classe mon fils de treize ans qui séchait les cours, pour apprendre qu'il arpentait les couloirs et refusait d'entrer en salle. Nous avons alors calmement discuté d'un changement d'orientation. Quand une porte se ferme, d'autres s'ouvrent, et ce n'est pas toujours celle de la voie royale du Bac générale. Pas celle de la perdition non plus.

    Mon fils est aujourd'hui ingénieur en informatique. Il ne souffre pas du chômage.

    4
    Mardi 1er Février 2011 à 22:09

    Rectification : 'Bac général". Le commentaire est parti trop vite.

    5
    Mardi 1er Février 2011 à 22:52

    Là, je vous donne entièrement raison ! C'est ce que je reproche actuellement : le seul objectif semble être le bac général.  Et après ? On peut faire des études techniques... Mais à la base, dans les "petites classes" il faut apprendre à lire, compter, écrire...c'est indispensable pour la suite.

    6
    Mardi 1er Février 2011 à 22:52

    Pas grave !

    7
    Mercredi 2 Février 2011 à 11:44

    il me déplait que les syndicats choississent pour faire leurs grèves, des jours de départ en vacances, ou d ' examens à passer.

    C' est vrai, que l' orientation est importante, ce qui n' empêche, qu' au départ il faut bien une base générale !

     bonne journée

     amitiés

    8
    Mercredi 2 Février 2011 à 12:14

    Si les parents n'apprécient pas toujours les grèves des enseignants qui leur posent problèmes, je ne suis pas certaine que certains enfants n'en soient heureux !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :