•                      Je me répète...

     

                         Le 26 janvier 2012, j'écrivais un article sur ce blog, article intitulé "Blog ou forum". Pour des raisons identiques ou presque, je me permets de vous renvoyer à cet article : http://www.magitte.com/article-blog-ou-forum-97946685.html.

     

                         En effet, à la suite de récents articles, dont celui sur le gâchis à l'hôpital, des commentaires se sont transformés en discussions entre des personnes fidèles pour lesquelles j'ai de l'amitié et que j'apprécie pour ce qu'elles m'apportent.

     

                         De grâce, relisez ce que j'écrivais et ne transformez pas ce blog qui ne veut que vous apporter, outre mes souvenirs très anciens, qu'un moment de réflexion personnelle, même quand il s'agit de billets d'humeur . J'ai décrit honnêtement il me semble, ce que j'ai pu constater par moi-même (rien ne m'a été rapporté)...Laissons à ce blog ce pour quoi il a été créé. Postez des commentaires bons ou mauvais (j'accepte tout du moment que ce n'est pas injurieux) et dans la mesure du possible, j'y réponds.

     

                          Je suis certaine que vous comprendrez ma position et que vous me garderez amitié et fidélité, (ça m'est indispensable !). Je vous en remercie bien amicalement.

     

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                                    Librement....

     

                         J'aurais voulu parler de "choses légères" aujourd'hui...Mais un "fait de société" prévu, me donne à réfléchir ! une fois de plus ! Je parle de cette "majorité partielle" qu'il est question d'instaurer pour les jeunes à partir de 16 ans...La ministre de la famille semble y tenir, tout au moins pour les élections locales...

     

                         Une raison invoquée a retenu mon attention : bien des jeunes "maintenant", commencent à travailler à 15 ans...Et avant ? Dans ma jeunesse, c'était le plus souvent après avoir obtenu le Certificat d'études, vers 13/14 ans maximum ! Bon, peut-être n'étions-nous pas doués, restions-nous enfants à tel point que personne n'aurait eu l'idée de nous confier "le droit de vote" ! Pas assez mûrs" les petits...

     

                          Cette maturité nécessaire pour "décider", peu de jeunes (vous remarquerez que je ne dis pas "enfants") l'ont à cet âge et surtout à notre époque de facilité pour les enfants...C'est après que ça se complique.. . L'instruction civique à l'école n'existe plus ou si peu...A 16 ans, bien qu'ils s'en défendent, les jeunes pensent au travers de leurs parents ou de leurs enseignants, suivant l'admiration qu'ils leur portent ... Pour voter, il faut déjà savoir "penser librement" et agir en conséquence... 18 ans, l'âge de la majorité actuelle, pose déjà des problèmes de non-prise de positions et donc d'abstentions...Mais deux ans de plus, c'est passer de l'adolescence insouciante pour beaucoup, à la jeunesse qui réfléchit...à son avenir et à celui de son pays.

     

                           Lorsqu'en 1945 le droit de vote a été donné aux femmes, il fallait assister aux élections pour comprendre que beaucoup d'entre elles n'étaient pas prêtes à prendre cette responsabilité ! on demandait à ses parents ou à son mari "pour qui il fallait voter" ! Manque de préparation ! Mais les femmes s'étaient révélées le plus souvent "des maîtresses femmes" pendant les années de guerre, au même titre que les hommes avant-guerre...C'était alors une reconnaissance et elles ont prouvé que là aussi, on pouvait leur faire confiance...Il fallait juste un peu d'apprentissage...

     

                            On en parle...on en reparlera sûrement de ce projet ? Qu'en pensent les intéressés ? Ils ont de lourdes responsabilités à prendre "librement". Là est le problème...S'ils donnent leur avis pour l'achat d'une chemise ou d'une paire de chaussures, il s'agira là d'une toute autre décision....

     

                            Bon, ça ne les empêchera pas de vivre chez papa-maman en participant aux soucis de ces derniers pour les aider au maximum ? Et en toute liberté !

    Google Bookmarks

    18 commentaires
  •                      "Que choisir" ?

     

                         Entendu à midi l'annonce d'une émission de télévision...Il serait question, si j'ai bien compris, de faire la comparaison entre ces deux sentiments. Je n'aime pas ces émissions que je ne regarde jamais, qui me semblent teintées de "voyeurisme"...

     

                          Mais, suivant mes bonnes habitudes, je me suis mise à réfléchir sur ces deux mots dont le premier, surtout, est très souvent galvaudé ! Je n'ai plus tellement l'âge de parler de l'Amour tel qu'on l'envisage, c'est-à-dire de cet élan qui vous porte vers un être (ou plus exactement l'un vers l'autre)...C'est presque comme une maladie qui vous atteint et qui a un début, un pic et..très souvent une fin malheureusement, cette fin vous laissant sans énergie, complètement désemparé et déçu...Ah, ces désillusions après le "grand amour", elles ont fait, font et feront encore bien des dégâts directs et collatéraux lorsque sont nés des enfants de ces réunions passagères. Cet amour-là est très souvent égoïste...Amour physique où le coeur n'a pas toujours sa place !

     

                           La tendresse, bien au contraire, qui fait très souvent (et c'est heureux) suite à ce qu'on appelle l'amour, est faite d'amour véritable et d'oubli de soi. On ne pense plus que pour soi-même, mais on pense à deux...La nuance est là ! On vit ensemble les bons et les mauvais jours...On est soudés corps et âmes...Penser au bien-être de l'autre, (chacun pour l'autre), n'est-ce pas une belle façon de poursuivre sa route jusqu'au bout ? Cette tendresse qui fait qu'on rencontre souvent deux "petits vieux" se promenant en se donnant le bras...C'est touchant et attendrissant. Ils se parlent de leurs enfants, petit-enfants, des présents, des absents...en attendant qu'un des deux "tire sa révérence" à l'autre, après que celui-ci l'ait soigné avec dévouement le plus souvent ! 

     

                            Et je ne veux pas passer sous silence cet amour/tendresse que l'on ressent envers ses enfants. Ici, les deux mots sont soudés...Mais je ne crois pas que c'était le thème de l'émission qui m'a donné à réfléchir à ce point ! 

     

                            A toute réflexion, il faut une conclusion . Je donne la mienne comme je la pense : Amour et tendresse devraient toujours aller de pair ! Ne jamais se dissocier ! Est-ce un rêve ?  Non, plutôt souvenir...                                      

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                       Question d'optique....

     

                          Notre gouvernement voudrait organiser un séminaire sur....la France de 2025 ! C'est ce qui s'appelle voir loin...Notre vue est ainsi faite : quand arrive la vieillesse on ne voit plus très bien de près, mais par contre, la vision de loin est améliorée très souvent ! Notre France est vieille et, il faut bien le dire, malade depuis des décennies...Alors, vision de loin ! Par contre, on ignore sa vie actuelle puisqu'on ne voit pas ! Ah bon ? on ne voit pas...et pourtant...Messieurs les ministres mieux vaudrait vous occuper de la France de...2013, 2014 etc...Vous avez plusieurs années devant vous, jusqu'en 2017 si tout va bien !

     

                           Nous sommes, il me semble, dans une époque tourmentée...emploi, chômage, faillites d'entreprises, fermetures d'autres ne voulant pas attendre la faillite, impôts qui progressent, retraites qui diminuent, salaires qui stagnent, sécurité et j'en passe....Il y a bien du travail et peut-être qu'un séminaire sur ces sujets serait le bienvenu ! Comme les enfants qui mettent de côté les devoirs dans lesquels ils éprouvent des difficultés, vous vous "projetez" en 2025 pour éviter d'avoir à le faire dans l'immédiat ! Cela s'appelle "reculer pour mieux sauter" ! C'est une expression un peu ancienne je le reconnais, mais moi-même ne suis-je pas ancienne ? Et c'est pourquoi je me pose tant de questions et la "réflexion" est devenue mon occupation favorite ! Et très franchement, je n'arrive pas à suivre ... J'aime comprendre et actuellement, je ne comprends rien ! Il y a de bons ophtalmologistes qui pourraient peut-être s'occuper de la vision de la France ? Quel est le chemin entre la vision de près et la vision de loin ? et à quoi mène-t-il ?

     

                            Un peu de bon sens s'il vous plaît...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •                       A la manière de...

     

                          ..."Il lira seulement l'histoire de ma vie"... Je lis ce petit conte que je trouve savoureux, de (ou raconté par) Gilbert CESBRON.

     

                             "Conte . Un révolté prend le maquis. Ses partisans font avec lui le serment de laisser pousser leur barbe jusqu'à ce qu'ils aient abattu le tyran. Ils y parviennent enfin. Victoire ! Notre homme prend le pouvoir et tout le monde coupe sa barbe. Il règne donc, régente, prescrit, proscrit ; aux plans concertés avec les siens, succède son bon plaisir; mais un matin... Un matin, il s'aperçoit que son plus fidèle compagnon laisse pousser sa barbe de nouveau..."

     

                              Comme dirait Marc LEVY "Et si c'était vrai" ??? Bien des chefs qui ont combattu un tyran ou plus simplement un "opposé" sont prêts, dès qu'ils auront la place et le pouvoir, à faire ce qu'ils reprochaient à l'adversaire...Le pouvoir donne des ailes sans doute...Le genre humain est ainsi "ma bonne dame", orgueilleux, versatile...et souvent un peu menteur !

     

                               Beau sujet de réflexion.....pour une fin de semaine !

     

                               

     

    Google Bookmarks

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique