•               "Prends le temps de réfléchir"...c'est ce que me disaient mes parents jadis ! J'étais une enfant alors...Et si les adultes prenaient le temps et la peine de réfléchir, la vie n'en serait que meilleure !

                  Réfléchir avant de faire des promesses qu'il ne sera pas facile de tenir (et même qui se révèleront impossibles à mettre à exécution, malgré parfois, une bonne volonté évidente ! Le "j'voudrais bien, mais j'peux point" rendu célèbre par Annie Cordy, a parfois un goût amer...La déception est là, déception pour ceux à qui on a fait la promesse, déception (ça peut arriver) de celui qui l'a faite ! Là, la réflexion aurait été très utile : se souvenir qu'il ne faut jamais promettre ce qu'on n'est pas assuré de mener à bien...

                  Réfléchir avant d'écrire...employer les mots qu'il faut, les peser, en connaître bien le sens et essayer de ne froisser et peiner personne, à moins que le travail d'écriture n'ait été fait volontairement, que dans le but de nuire ! ça peut arriver et dans ce cas, la méchanceté n'est pas loin, de même que la vengeance parfois...comme disait Fernand Raynaud "les gens sont méchants vous savez...."!

                  Réfléchir avant de "dire"...Tourner 7 fois sa langue dans sa bouche est une bonne recommandation peu mise en pratique souvent ! Dire ce que l'on pense et surtout penser ce que l'on dit et se souvenir que "toute vérité n'est pas bonne à dire"! Que voilà des sujets de réflexion !

                  Réfléchir avant de lire un ouvrage un peu "sulfureux". Se poser beaucoup de questions, dont celle-ci : "Quel était l'état d'esprit de celui ou celle qui l'a écrit ? Attirer des lecteurs pour que le livre "rapporte" à son auteur ? Je n'aime pas les journaux qui racontent la vie des "grands de ce monde" artistes ou autres ! je n'aime pas les livres qui en font autant! Ils peuvent faire tant de mal ! Journaux à sensation, livres sulfureux, vous n'êtes pas mes amis ... Ils peuvent détenir une part de vérité, mais ils sont assurés de faire du mal... Patauger dans la boue, même celle "de haut niveau" n'est pas agréable. Et que cela rapporte des revenus rondelets à l'auteur...je ne peux l'admettre... Et dans quel but ? Curiosité morbide...Quelle horreur !

                   Le temps de la réflexion est venu...Alors, réfléchissons !

     

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •               Aimer...ce verbe qu'on emploie un peu "à toutes les sauces" à notre époque si peu stable...On aime son mari, son compagnon, ses amis...mais pour combien de temps ? Je crois que, pour aimer vraiment, il faut qu'on puisse avoir de l'estime pour "l'aimé", l'admirer, l'apprécier à sa juste valeur...Que voilà bien des conditions...Quand je le disais que j'étais ergoteuse ! Un amour est inconditionnel, celui qu'on porte à ses enfants. Ils ont, tout comme nous, des qualités et des défauts et malgré ces derniers, nous les aimons quand même ! C'est la loi de la nature...Ces petits sont aimés dès avant leur naissance.

                  Admirer ceux qui nous entourent et surtout les estimer...Qu'ils soient des amis ou des proches...c'est la vraie vie, celle qui nous permet d'être heureux. Si mes idées me dirigent aujourd'hui vers ces réflexions, c'est après avoir entendu parler hier de l'amour, de l'amitié...Mes idées caracolent dès que j'entends un mot au vol, en passant ! Je pense que l'amour seul (ou l'amitié) ne suffit pas, il faut qu'il soit accompagné d'estime, d'admiration pour être apprécié ! Je suis peut-être trop exigeante...possible...Je n'aime pas être déçue...et penser qu'un être que j'aime n'est pas estimable...je ne peux l'accepter ! J'aime la franchise, l'honnêteté...je déteste la fourberie et les arnaques en tous genres, qu'elles soient verbales ou autres...Je n'accepte pas le "faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais"....Je suis un peu compliquée, je le reconnais !

                  Ces verbes "aimer, admirer, estimer, apprécier" sont pour moi indissociables ...Si je ne peux admirer que des gens que j'aime, je ne peux aimer vraiment des gens que je n'admire pas ou n'estime pas ! En qui j'ai confiance...c'est aussi simple que ça ! Aïe, il me semble que je deviens bien compliquée sur mes vieux jours ! Et pourtant, c'est de la simple morale...celle qu'on m'a inculquée dès ma plus tendre enfance...Mais les temps ont changé...

                   Il s'en passe des choses dans ma tête ! Réflexions "tous azimuts"...Je n'ai que ça à faire ou presque : penser...et ça, je le fais !

    Google Bookmarks

    13 commentaires
  •               Puisque "pont" il y a, je mets à profit ces quelques jours de repos pour lire ! Je sais, je profite de tout pour me reposer, moi qui ne fais déjà plus grand-chose ! mais le savez-vous ? ne pas faire grand-chose c'est parfois un peu fatigant...C'est réfléchir à ce qu'on pourrait bien faire pour changer un peu du quotidien...ce quotidien qui semble un peu long parfois à force d'être répétitif.... Et voilà que j'ai trouvé : relire des "livres de chevet" que je ne peux plus lire au lit, mes yeux n'étant plus assez "opérationnels"... Bien installée dans mon fauteuil, les bonnes lunettes sur le nez, j'ai donc ressorti hier un livre de Gilbert CESBRON, cet écrivain que j'aimais beaucoup...Ah ! ce "Journal sans date", c'est fou ce que je peux découvrir dedans et qui aiguise mes neurones...

                   Voici donc ce qui m'a incitée à publier sur ce blog aujourd'hui :

                   "On est jeune tant qu'on souhaite que chaque jour diffère de la veille; vieux quand on espère que chaque année ressemblera à la précédente".

                  Je ne sais si cette pensée émane de Gilbert CESBRON ou s'il l'avait relevée dans un autre livre, mais ce dont je suis sûre, c'est que, pour moi, elle a fait "tilt" et m'a plongée dans mes réflexions ! Et je la trouve tellement vraie ! Si je suis restée "jeune" d'esprit, c'est bien parce que je veux que chaque jour diffère de la veille, en un mot, que la vie ne soit pas "répétitive" comme je le disais plus haut. C'est ce que j'essaie de faire, avec un peu de mal parfois il faut bien l'avouer ! Et je ne veux surtout pas que chaque année ressemble à la précédente...2013 ne m'a pas été bénéfique tout au moins dans sa deuxième partie ! Si cette année pouvait plutôt ressembler à l'année de mes...30 ans, j'en serais ravie...Ne pas trop dire "j'ai l'habitude", celle-ci étant une seconde nature dit-on ! Envoyons promener les petites habitudes qui, bien souvent, empoisonnent la vie !

                   Et surtout, ce qu'il faut pour rester jeune, c'est ne pas penser dès le matin au réveil, qu'on est "vieux" ! Si l'âge est là, ce n'est pas une raison pour se laisser mener par lui...Appliquons-nous la méthode COUE : "je suis jeune, je suis jeune"...ça peut réussir ! Ne regardons pas notre carte d'identité tous les jours...elle n'indique que l'âge officiel et jamais l'âge qu'on croit avoir !

                   

    Google Bookmarks

    16 commentaires
  •                  Qu'est-ce qui se passe ? je n'ai jamais autant réfléchi qu'en ce moment !Et pour l'heure, c'est ce qualificatif "ambitieux" qui me fait réfléchir ! On l'entend de tous côtés... Défaut ou qualité lorsqu'il est appliqué à un de nos représentants ? Défaut, s'il est appliqué uniquement à "l'homme" et à sa volonté d'arriver pour son propre bien...Qualité, s'il est appliqué au même homme et à sa volonté d'arriver à ce qu'il veut, pour le bien de notre pays et de ses habitants ... Toute la différence est là, dans le résultat.

                  Je ne connais pas notre nouveau Premier Ministre et je  ne retiens de lui "que ce qu'on veut bien me dire", venant de droite ou de gauche ! Mais, ce que je crois savoir c'est que nous avons affaire à un homme intelligent et surtout "qui aime la France". Il l'a prouvé en se faisant naturaliser à 20 ans. Il a choisi notre pays, par amour sans doute, pour les quelques qualités qui sont les siennes et qui font que tous, nous soyons fiers d'être français.

                   Alors, qu'il soit ambitieux pour notre pays, pouvons-nous lui en tenir rigueur ? Donnons-lui le temps de faire ses preuves...Sa couleur politique n'est pas le plus important...Il est ambitieux, soit...Est-ce qu'il serait plus "reposant" pour nous que ce soit un "mou" ? ça n'a pas l'air d'être le cas heureusement. De ce côté, nous sommes pourvus il me semble ! Que soit béni celui qui nous sortira de cette ornière où nous nous enfonçons de plus en plus...même s'il est ambitieux ! Nous n'en pouvons plus et nous crions "à l'aide". Notre pauvre pays est sur une pente trop glissante et toutes les bonnes volontés sont en concurrence pour l'aider à ne pas tomber...Mais de grâce, que toutes les ambitions personnelles soient laissées de côté...elles n'ont plus la "cote" et sont même bien dépassées !

                  Ambition : quel mot à double interprétation...! Je n'ai pas fini de réfléchir !

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  •             Le Gouvernement nouveau est arrivé ! Aura-t-il autant de succès que le Beaujolais nouveau ? Il y a des adeptes paraît-il !

                Depuis le 31 mars, nous avions un nouveau Premier Ministre et c'est tant mieux. Mais un "chef d'équipe" sans équipe ne peut pas grand-chose ! Il a donc été chargé par "le chef d'entreprise", celui qui commande "en haut", de constituer un nouveau gouvernement. Il semble que ça soit chose faite depuis ce matin. N'étant toujours pas douée en politique, je me garderai bien de critiquer ou d'approuver cette liste...Mais il me semble, parce que je sais lire (!) que je retrouve bien des noms qui "me disent quelque chose"! "On prend les mêmes et on recommence"...? J'ai entendu à midi à la télévision, évoquer un titre de film "Tout ça pour ça..." Était-il bien nécessaire de prendre une "déculottée" lors des dernières élections, pour en arriver là ? Politiques, répondez-moi ! je ne voudrais pas mourir idiote !!! Toujours est-il que notre Premier Ministre semble avoir fait quelques concessions...pour garder des anciens qui ne voulaient pas partir ? Il est vrai qu'ils étaient bien placés pour savoir que trouver un JOB de remplacement, en ces temps incertains, équivalait au parcours du combattant...

                 Le chef d'équipe est là pour diriger l'équipe et la conduire...Peut-on diriger efficacement des membres de l'équipe qui ne jouent pas le jeu ? J'espère que ça ne sera pas le cas, mais...Et le chef d'entreprise dans tout ça ? Est-il là pour compter les points ? Oui, je sais, il peut toujours se décharger.. "c'est pas moi...c'est l'autre"....Quel galimatias !

                 Je réfléchis à tout ça et ne suis pas plus tranquille pour autant ! L'avenir est toujours aussi incertain et notre pauvre Pays est bien mal parti ! S'il faut être ambitieux pour lui, autoritaire dans les décisions prises le concernant,, il ne faut pas l'être pour soi-même, pour son propre intérêt...

                 Le doute est toujours là...Qui commande ?

    Google Bookmarks

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique