• Redoublement à l'école...

                          Utile, pas utile ?...

     

                          Notre ministre de l'Education nationale voudrait réduire le nombre de redoublants de moitié ! Et pour une fois, je suis d'accord ! ("une fois n'est pas coutume"). J'ai toujours pensé que faire redoubler un élève "un peu paresseux" ne le rendait pas plus courageux, surtout s'il n'aime pas l'école...Quant à l'élève un peu "limité" au point de vue compréhension, ça ne le rendra pas plus intelligent et risquera de le lasser...

     

                           Reste le cas de l'élève qui n'a vraiment rien compris aux matières enseignées (ou même à une seule d'entre elles), parce que trop jeune très souvent. Là, je "parle en connaissance de cause". Lorsque j'étais en 5ème, je n'avais strictement rien compris aux maths...J'avais 2 ans d'avance et un redoublement aurait été bénéfique pour moi, ce que le professeur avait "glissé dans l'oreille de mon père"...Mon père, fier de sa fille et de ses deux ans d'avance avait refusé tout net ! On ne redoublait pas chez nous ! Résultat ? je me suis traînée lamentablement de classe en classe, avec ces maths dont je n'avais pas compris le début ! Heureusement que je compensais avec le français ! La réaction de mon père avait été ridicule...

     

                            Toutes les raisons ne sont pas bonnes pour redoubler ! Je me souviens d'un de mes fils qui avait redoublé sa 4ème, pour une raison qui nous avait semblé scabreuse : le directeur trouvait "qu'il n'était pas assez mûr pour passer en 3ème" ! Et...il avait mûri pendant les vacances ! Résultat: il n'a rien fichu au cours de son redoublement et à la fin de l'année, il s'était attiré cette appréciation "excellents résultats et pourtant peu de travail". Notre fils était furieux et nous avions trouvé que ce redoublement ne s'imposait pas ! il avait, semble-t-il, perdu un an !

     

                             Bon...il parait aussi qu'un redoublement coûte cher ! et comme il nous faut faire des économies...Redoublement ou pas ? A nos élus de voir...et peut-être aux parents ?

     

     

    « Il y aura bientôt 100 ans....Quelle expression ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Février 2014 à 10:07

    ça devrait être une question de logique !

    j' ai eu le même problème avec les maths, et je ne pense pas qu' un redoublement  y aurait changé quoique ce soit.

    et mon père faisait venir un prof à la maison, ce qui n' a rien changé !

    on devrait favoriser les matières où on est fort !

     bonne journée

     bisous


    2
    Jeudi 20 Février 2014 à 10:52

    Ah ces maths...Je pense qu'en ce qui me concerne, le redoublement aurait été bénéfique ! je comprenais, mais...lentement et il m'a toujours manqué "les bases" ! Mon frère, très doué en maths lui, me disait "c'est simple, je ne comprends pas qu'on ne comprenne pas ! " Avec ça....
    Bonne journée.

    3
    Jeudi 20 Février 2014 à 14:40

    C'est vrai que chez certains parents il y a une part de fierté dans ces histoires de redoubelement. Ma mère a toujours refusé faire reboubler ma soeur, mais heureusement elle l'a laissé s'orienter comme elle le voulait après la 3ème, car les études générales classiques ce n'était vraiment pas truc.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jeudi 20 Février 2014 à 18:31

    Il y a encore fort à faire concernant les redoublements !

    5
    Jeudi 20 Février 2014 à 21:43

    Je vois que je ne suis pas la seule à avoir eu des problèmes avec les maths mais le redoublement pour une seule matière me parait incongru, il faudrait organiser du soutien. Par contre le redoublement peut être utile dans certains cas.

    Que ça coûte de l'honneur, et oui on a souvent honte à redoubler mais que ça coûte de l'argent, ce n'est pas sûr, les élèves qui ne sont pas au niveau ralentissent les autres, font baisser le niveau général, etc. donc c'est coûteux à la communauté en fin de course. Mais là encore, c'est un gros problème qui est soulevé.

    Bonne soirée, Geneviève et à bientôt.

    6
    Jeudi 20 Février 2014 à 22:57

    Pour moi, c'était mon père qui aurait eu honte de me voir redoubler ! Je pense que ça m'aurait fait le plus grand bien !
    Bonne soirée, bonne nuit...A bientôt !

     

    7
    Samedi 22 Février 2014 à 18:36

    Quelques cas seulement doivent faire l'objet d'un redoublement...(d'après moi...)

    8
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:39

    REDOUBLEMENT  ?    je suis pour dans certains cas   :un enfant qui arrive de l'étranger ,un enfant qui a été malade ,un enfant qui a subi un gros choc émotionnel ,ou tout simplement un enfant "doué "entré trop tôt en C P  ,brillant élève en primaire ,mais qui se traîne en secondaire ,par ce qu'il n'a pas acquis la maturité nécessaire  pour  suivre     les études en seconde .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :