• Quelques réflexions...sur le temps jadis ...

                          Jadis et maintenant...

     

                          Les impôts, ça a toujours existé ! qu'ils se soient appelés dîme, gabelle, taxes, CSG.... ou d'un autre nom, le résultat est le même ! c'est de l'argent en moins que nous avons à dépenser pour nos besoins, parce que nous l'avons déjà distribué à l'état, gros consommateur de cette mane (pour ses besoins ). L'état n'en n'a jamais assez et ses idées pour en avoir évoluent avec ses besoins ! Ah, on peut dire qu'il n'est pas à court d'idées, tout au moins pour ça !

     

                           Lorsque j'étais encore une toute petite fille, une chanson qui m'est revenue à l'esprit hier, avait été lancée par des chansonniers sans doute ? "Si tu n'veux pas payer d'impôts, cache ton piano etc..." C'est que, à cette époque, si vous étiez l'heureux propriétaire d'un piano...il y avait un impôt supplémentaire à payer ! Même chose pour les...chiens...Même chose également pour les portes et fenêtres qui étaient taxables suivant leur grandeur (ce qui explique en partie l'étroitesse des portes et fenêtres dans les maisons un peu anciennes ! ) La chanson "si tu n'veux pas payer d'impôts" avait été reprise avec succès par "Les Charlots" dans les années 1980 ?

     

                             Quelle imagination débordante pour nos têtes pensantes ! Nos dirigeants gardent toujours "sous le coude" des projets de taxes ou impôts qu'ils nous ressortent à première demande de l'état ! Ce qu'il est gourmand celui-là ! Nos pauvres sous ne font que passer...de notre poche (ou de notre compte bancaire) aux Finances publiques...Contraints et forcés, nous faisons notre devoir...avec le sourire ? que non pas !!! Nous courbons l'échine...

     

                              Cette période automnale qui fait tomber toutes les feuilles, qu'elles proviennent d'arbres ou du Ministère des Finances", est un peu difficile à passer...et me donne à réfléchir beaucoup trop ! et ça me fatigue ! Ma mauvaise humeur n'y changera rien hélas !

     

                              Ancien temps, temps nouveaux... où se trouve le changement ?

     

     

     

     

    « Au nom du droit de vote....A cette époque.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Octobre 2013 à 16:29

    Pas d'accord !

     

    L'impôt est une bénédiction. La gestion de l'impôt peut être une calamité.

     

    C'est une bénédiction parce que c'est lui qui vous permet (et à moi, et à tous) de bénéficier de tas de "services publics" dont beaucoup de gens ne sont même plus conscients :

    Un exemple : les routes. Pas d'impôts = pas de routes, ou alors à péage (ce qui d'ailleurs est dans les tuyaux, libéralisme oblige). Et quand je dis pas de routes, ça inclut les rues.

    Autre exemple : l'égout. Pas d'impôts = pas d'égouts.

    Et on pourrait multiplier...

     

    La gestion de l'impôt peut être une calamité parce que des salopards (désolé mais je ne vois pas d'autres mots) s'arrangent pour ne pas en payer et que d'autres salopards se débrouillent pour en détourner les recettes à leur profit.

    Exemple : Apple. La société Apple a réussi le tour de force de ne payer AUCUN impôt nulle part dans le monde. Il y en a d'autres qui approchent de cette "performance" : Google, Facebook, Amazon, etc.

    Autre exemple : la "dette". 80% environ de la prétendue "dette souveraine" des états est un pur détournement de fonds. (Je ne vais pas faire un cours de Finances ici, croyez-moi sur parole).

     

     

    2
    Mardi 1er Octobre 2013 à 16:54

    Je viens de relire mon texte et je ne vois pas en quoi vous n'êtes pas d'accord. Pour moi, c'était une constatation et c'est tout ! Bien sûr que nos impôts "s'ils étaient toujours bien employés" seraient bénéfiques pour tout le monde ! Mais, comme vous le soulignez, ils peuvent être une calamité...s'ils sont mal employés...
    Ce que j'ai seulement dit, c'est que de tout temps, il y a eu des taxes ou impôts...Je ne me mêlerai bien sûr pas de ce qu'ils deviennent..Je rouspète mais ne triche pas ! Et il y en a tant qui trichent (au détriment des autres...). C'est une chose qui me révolte !
    Vous savez, j'aime mon pays et j'aimerais tellement que tout le monde en fasse autant, sans tricher !
    Ceci dit, je pense que vous avez de très bonnes sources puisque vous me demandez de vous croire "sur parole" !

     

     

    3
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 09:10

    il y a quand même une constante, même quand on parle d' économie, c' est sur le dos du citoyen, et surtout, les politiques s' oublient  toujours dans l' effort demandé !

    je me souviens de ces taxes sur les fenêtres, et les chiens !

    mais aujourd' hui encore, on taxe les ouvertures sur le toit et les chiens assis

    4
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 10:29

    Je ne savais pas que les ouvertures sur le toit et les chiens assis étaient taxés ! Je ne demande qu'à apprendre !
    Des taxes ? je crois qu'il y en aura toujours...Si encore tout alait pour notre bien-être ! Mais....
    Bonne journée.

    5
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 15:49

    oui on se demande ou est le changement sinon qu'en pire, bises à vous

    6
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 16:02

    Il y aurait beaucoup à dire dont...promesses non tenues !
    Bonne soirée.

    7
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 08:39

    Que dire de tous ces impôts ? qu'ils nous plument comme vous le dites si bien ! Nous n'osons même plus entreprendre quelque chose de peur du lendemain ! Je pense que toutes les entreprises sont comme les particuliers...crainte de ce qui va "nous tomber sur la tête" ! Ce n'est pas confortable comme situation ! Bon...sourire quand même ? c'est un peu difficile .... Votre Maman a raison.
    Oui, mes valises sont préparées...Je suis contente à l'idée de m'évader un peu et d'oublier pendant quelques jours cette ambiance...Dans peu de semaines vous retrouverez provisoirement notre "doulce France". Peut-on l'appeler enconre comme ça ? Mais surtout, vous retrouverez votre mari et vos petites habitudes françaises. Votre petite chienne s'est adaptée semble-t-il ? Elle vous a et ça doit suffire à son bonheur !
    Bonne journée. Ici, vent violent depuis cette nuit, temps gris. Hier on se croyait au coeur de l'été !
    Amicalement je vous embrasse.

     

    8
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:40

    Comme on pouvait le prévoir, la politique d'austérité a affaibli les recettes de l'Etat, acculant une nouvelle fois le gouvernement à la désespérante politique du "toujours moins". Des solutions alternatives existent pourtant. Il manque à nos gouvernants le courage du changement. De quoi ont-ils donc peur ? De leurs copains peut-être qui se gavent de la manne ne l'Etat ou peut-être des intérêts qu'ils en retirent ? De ne pas être réélus ? Les charges fiscales deviennent lourdes et ce sont les classes moyennes qui en font les frais. Elles sont littéralement plumées. Le taux d'imposition sur les bénéfices des grands groupes mondialisés est passé en deux décennies de 20% à 9% et même de 2%. La crise de la dette s'est traduite par des hausses massives d'impôts sur le revenu et de Tva, alors que la fraude fiscale est estimée entre 60 et 80 milliards d'€. Et toutes ces niches fiscales qui amputent l'Etat (dons des 11 millions de l'Ump). Comme dit ma mère : "François, it's time to make the big boys pay", elle a raison de dire qu'il faut que les plus riches qui se soustraient à l'impôt crachent au bassinet.

    Avez-vous préparé vos valises ? Quant à moi, je reviens pour la Toussaint pour une semaine. Je ramènerai maman et garderai ma gentille petite chienne le temps qu'il faudra. Le temps est encore clément. Je m'adapte bien car je me sens en famille, entourée. La belle-famille de ma fille est formidable. Mon mari me manque. Bonne soirée. Amicalement, Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :