• Quand venait la fin des vacances...

                        Et le départ des enfants...

     

                        Je viens de faire le compte des années qui se sont écoulées depuis le dernier "rassemblement" des petits-enfants à ROBION...20 ans déjà ! Et il me semble que c'était hier....Après, la maladie a frappé et plus rien n'a été pareil...

     

                        Il y avait de la vie dans cette maison alors, pendant l'été surtout ! des jeux, des rires, des "plouf" dans la piscine, quelques petites disputes entre cousins ? sans doute, mais sans bruit et on ne s'en mêlait pas ! Grand-père et petits-enfants s'amusaient...le grand-père n'étant pas le dernier ! Tout ceci pour expliquer que le calme ne règnait pas vraiment !

     

                        Et puis, comme tout a une fin, il fallait penser à la rentrée des classes et au retour chez les parents...Le dernier jour, c'était immuable : on conduisait tout notre petit monde "au restaurant"...c'est-à-dire à la cafétéria à CAVAILLON ou à AVIGNON ! Pour eux, c'était le grand luxe ! Et ensuite on reconduisait nos parisiens à l'aéroport construit quelques années plus tôt entre Cavaillon et Avignon. Comme des grands, ils voyageaient seuls ... Puis les parents de nos deux provençaux venaient rechercher leur progéniture ! Et c'est ainsi que nous restions seuls....

     

                         Tout d'abord, il nous semblait que nous allions nous reposer un peu, après avoir rangé les jeux qui traînaient encore ici ou là...Notre brave Squirou ressemblait à une âme en peine...plus de copains pour jouer avec lui...il les cherchait un peu partout... Et nous ? que devenions-nous ? Dé-mo-ra-li-sés ! Plus de bruit, plus de rires, deux assiettes sur la table du jardin, deux tasses au petit-déjeuner ! le grille-pain s'ennuyait aussi, il ne disait rien, mais il avait la mine triste...deux petites tranches de pain grillé à faire chaque jour, est-ce un travail pour un grille-pain ? Alors que depuis plusieurs semaines, il en faisait 5 ou 6 par personne à chaque petit-déjeuner ! Même la piscine essayait de nous tendre les bras...mais son eau se refroidissait de plus en plus, tout comme notre ardeur à faire trempette !

     

                          Eh bien, le mot est dit : on s'ennuyait ferme ! Quel vide !

    Les vacances étaient bien terminées.


     

     

    « Qu'on se le dise....Se souvenir...des souvenirs.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Août 2012 à 18:14

    c' est le mauvais côté des vacances, lorsqu' on se dit au revoir et  à l' année prochaine !

    Il y a alors un vide qu' on met du temps à combler !

     bonne soirée

     bisous

    2
    Mardi 28 Août 2012 à 22:31

    Les souvenirs servent à combler ce vide ....
    Bonne nuit !

    3
    Mercredi 29 Août 2012 à 11:13

    Eh oui la fin des vacances est le temps des au revoir.

    Tout le monde repart chez soi et pour celui qui reste c'est le vide, pas toujours évident à assumer.

    Bon mercredi, après l'orage d'hier le beau temps est revenu.

     

    4
    Mercredi 29 Août 2012 à 15:07

    C'est même très souvent un très grand vide ! Heureusement que la vie reprend son cours petit à petit...
    Temps lourd ici encore aujourd'hui, mais température nettement en baisse...
    Bonne journée.

    5
    Mercredi 29 Août 2012 à 15:11

    Je n'ai jamais fait vraiment le compte des repas ! Mais c'est une fatigue qu'on oublie vite et qui vous aide à attendre les prochaines vacances...
    Bonne journée.

    6
    Mercredi 29 Août 2012 à 15:38

    Vous avez raison : il ne faut pas oublier de se souvenir. C'est si important. Cela permet de continuer à vivre, dans un certain sens, d'esquisser un sourire, de parler un peu....

    Bonne après-midi.

    7
    Mercredi 29 Août 2012 à 16:16

    Les souvenirs sont tellement importants...On se les "repasse en boucle" et je crois que cela contribue au maintien de la jeunesse (d'esprit tout au moins !....)
    Bonne journée...ici un peu lourde...Les orages sont dans la région...

    8
    Jeudi 30 Août 2012 à 09:39

    Comme souvent, Geneviève, vos mots m'ont fait monter les larmes aux yeux. Je connais maintenant ce que vous nous racontez si bien. Manque encore dans mon décor un grille-pain et un chien. Le reste est presque pareil. Les cris des petits n'étaient pas encore des disputes, j'espère que ça viendra et que ma tribu s'agrandira. Plus on est de fous plus on rit.

    Côté bêtises avec les petits-enfants, je crois que la grand-mère que je suis est bien plus "efficace" que son mari, ne serait-ce qu'avec les grands ploufs dans la piscine.

    Encore quelques jours à paris puis retour vers Toulouse. A bientôt donc.

    Je vous embrasse. Belle et douce journée.

    9
    Jeudi 30 Août 2012 à 12:13

    Mais oui ! alors qu'on pensait se reposer un peu...on s'ennuyait ! Ne craignez rien Françoise, votre tribu s'agrandira et ça vient très vite ... Et c'est ça qui est si "chouette" ! Le vide des premiers jours quand ils repartent tous, se comble petit à petit et on reprend ses petites habitudes jusqu'aux prochaines vacances ! Et il n'y a pas que les grandes vacances...quelques petites journées par-çi, par-là...
    Le grille-pain a son importance, chacun "ayant le droit" chez les grands-parents, de faire griller ses tartines ! c'est ça la liberté ! Quant au chien, il est indispensable !!!
    A très bientôt à Toulouse. Je vous embrasse.

    10
    Jeudi 30 Août 2012 à 12:19

    Tout faisait partie du décor...grille-pain compris ! Effectivement, mes petits-enfants parlent encore de leurs séjours à Robion qui voyaient les cousins, dispersés en cours d'année, se réunir. Ils n'ont pas oublié  et m'ont remerciée il y a quelques années, ce qui m'avait touchée beaucoup...
    Et tous ces souvenirs qui me reviennent....
    Amitiés.

    11
    COTENTINE
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:47

    ILya deux très belles chansons de B BARDOT et de SALVADOR,pleines de nostalgie ,sur la fin des vacances !  Que l'on soit STAR ou MAMY ,le vide est le même ,sauf que pour nous ,les "vacances " continuent .... J'ai calculé :150personnes ,300repas , j'ai zappé' sur les lessives!.. Beaucoup,de joies ,beaucoup de rires:bilan positif!!!! ALONG ,tout comme SQUIROU ,est triste .... terminés les jeux et les grandes promenades .Heureuse ,malgré tout de rentrer chez moi ..... mais j'attends quand même les prochaines vacances ,qui me ramèneront ,tout ce petit monde.

    12
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:47

    Vous faites parler le grille-pain et cela m'amuse beaucoup. Vos petits-enfants devaient être ravis de passer leurs vacances dans une si belle région, en votre compagnie (et celle du chien aussi). Je suis certaine qu'ils s'en souviennent encore. Et puis comme je l'écrivais récemment, les rapports entre petits-enfants et grands-parents sont autrement. Il n'y a plus l'autorité parentale et l'expression des petits explose dans un autre contexte que celui du cercle familial. Les confidences, les joies, les peines sont confondues pendant ces moments uniques. Même si le retour est difficile, il y a quand même la satisfaction d'avoir passé de bonnes vacances inoubliables. Amicalement, Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :