• Quand les femmes "restaient dans leur coin" !....

                  C'est qu'elles n'ont pas toujours eu une place enviable les femmes ! Bon, d'accord, encore maintenant, elles se sentent "laissées pour compte" ! Que dire du temps jadis ? Le rôle de la femme consistait surtout à servir "son homme", à bien s'occuper de sa maison et de ses enfants...Pour les décisions ? il fallait voir avec "Monsieur" (il tranchait, décidait...puisque c'était lui le plus souvent qui rapportait l'argent à la maison et veillait à ce qu'il ne soit pas gaspillé !!! La femme déjà bien occupée chez elle (oh combien !) ne travaillait pas "au dehors" suivant la formule consacrée ! Encore que, depuis la guerre de 1914, bien des femmes avaient pris un emploi en remplacement des hommes mobilisés...

                   Et que faisaient-elles en cas d'élections ? Rien...elles attendaient le résultat avec leur homme qui vitupérait ou non pendant les résultats ! Les hommes se rendaient très souvent à l'opération de "dépouillement" des bulletins de vote...Ou bien ils écoutaient la TSF ...pour ceux qui avaient la  chance de posséder un poste ! Les femmes ? elles n'avaient pas encore le droit de voter ! Ce droit leur a été accordé seulement en....1945 ! Quelle affaire ! je m'en souviens ! La première fois que nous avons été appelées aux urnes, il n'était pas rare de voir "Monsieur" donnant des consignes de vote à "Madame" ! Le vote se faisait en famille toutes opinions confondues, mais en respectant le plus possible celles du mari  ! Petit à petit, les femmes ont compris que le vote était "une affaire personnelle" et qu'elles n'étaient pas obligées d'avoir les mêmes opinions que leur mari ! Travaillant à l'extérieur, gagnant de l'argent, elles ont démontré qu'on devait compter avec elles qui s'étaient tellement bien débrouillées pendant les dures années de guerre et d'occupation ....

                  Il reste encore bien du travail à faire pour penser (et croire surtout) qu'une femme = un homme, que ce soit au bureau, ou dans tout autre endroit !

                  C'était ainsi "avant"...Prérogatives ? si ce mot est féminin, il a été souvent utilisé par les hommes, quand les femmes restaient dans leur coin....

                 

    « Et j'avais "payé"' pour ça....ou "la confiance mal placée !Où il est question....d'une prime à la dénonciation ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Décembre 2015 à 18:12

    à cette époque, les femmes devaient trouver tout naturel de s' occuper du foyer et des enfants, plus nombreux qu' aujourd' hui.

    L' homme s' occupait du bricolage, du jardin, et son salaire faisait vivre le foyer.

    Je pense que même alors, il devait y avoir beaucoup de femmes qui avaient leur mot à dire.

    Tout a changé, en apparence du  moins et  que penser du fait qu' aujourd' hui, il y a beaucoup plus de divorces !

     Pour moi, le mariage doit  être un partage !

     Passe une bonne soirée Geneviève

     Bisous

    2
    Samedi 5 Décembre 2015 à 18:38

    ceci résume bien des siècles ou la femme ,'avait pas d'identité propre, ouf celà a évolué même si il y a encore du chemin à parcourir, bises pour vous et bon we

    3
    Samedi 5 Décembre 2015 à 18:40

    Mais vous avez raison : le mariage doit être un partage, mais ce n'est plus toujours le cas ! Quand j'étais enfant (c'était vraiment jadis !) les femmes n'avaient pas trop leur mot à dire !

    Quant au droit de vote, s'il a été le bienvenu, il a changé les mentalités (ce qu'avait déjà commencé la guerre). Les femmes deviennent "petit à petit" les égales des hommes...Il y a encore beaucoup à faire de ce côté je crois ! Mais elles sont sur la bonne voie ! Les divorces malheureusement sont trop nombreux !

    Passez une bonne soirée et un bon dimanche demain.

    4
    Samedi 5 Décembre 2015 à 18:45

    A vous aussi, je vous embrasse

    5
    Samedi 5 Décembre 2015 à 20:35

    @ fabymary -

    Je crois que je me suis un peu "mélangé les pieds" avec mes commentaires ! Je viens seulement de voir les vôtres ! J'avais avant répondu à Trublion !

    Bonne soirée et bises.

    6
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 09:42

    bonjour

    ne parlons pas de certains pays où encore aujourd'hui la femme ne sert qu'a faire les enfants et a s'occuper de la maison, et l'homme fait ce qu'il veut et a le droit de vie et de mort, même, la pauvre femme doit se taire et subir

     

    7
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 10:59

    @ Justelenoir -

    Bonjour du dimanche !

              Exact ! heureusement que les femmes "occidentales" sont mieux considérées. Même s'il reste pas mal de progrès à faire ! Je ne me vois pas vivre dans un pays où la "femme doit se taire" !!!!

              Passez un bon dimanche. A cette heure, le soleil est présent sur Toulouse...Au cas où...je vous en envoie quelques rayons ! 

    8
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 12:13

    Bonjour Geneviève, les femmes rattrapent des siècles d'inégalités, dans les rôles. Dans nos écoles, on apprenait jadis ce mensonge du suffrage universel dans les livres d'histoire que la France jouissait du suffrage universel, alors que nous savons bien que ce n'est qu'en 1946, date si tardive que les femmes ont pu s'exprimer. Et bien souvent elles demandaient à leurs maris, pour qui voter. Il me semble que les femmes ont gagné ce droit, grâce à l'effort de guerre dont elles ont fait preuve dans les années 39-45, car les hommes n'étaient plus là pour faire fonctionner l'économie française. Le général en était conscient. Bon dimanche. Philippe.

    9
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 14:09

    Bonjour Philippe,

              C'est en effet bien tardivement que les femmes ont pu s'exprimer...et encore, en demandant souvent à leur mari "pour qui voter" ? Et si on se souvient bien, les femmes n'avaient pas le droit de posséder un compte en banque et le carnet de chèques y attaché, lorsqu'elles étaient "en puissance de mari"...Cette liberté leur a été accordée vers le milieu des années 1960 ! (je m'étais empressée alors de me faire "ouvrir un compte" puisque je travaillais ! Et mon mari avait trouvé que c'était très bien ! Etait-il un peu "avant-gardiste"? Il admettait que les femmes, travaillant comme les hommes, avaient des droits ! mais ça n'était pas encore entré dans les mœurs....

              Le Général, s'il était encore de ce monde, serait catastrophé...et il y a de quoi !

              Merci pour votre passage et bon dimanche !

    10
    Lundi 7 Décembre 2015 à 15:56

    Je me souviens très bien de cette époque où c'était mon père exclusivement qui signait le carnet de notes et ma mère qui lui demandait des sous pour si ou ça. Mais j'étais jeune, et j'ai vite connu l'indépendance de la femme.
    Souvent, je pense à cette photo très connue de Kaboul, prise dans les années 70 (au moment où NOS femmes, ici, prenait leur émancipation), qui montre trois femmes vêtues à l'occidentale, modernes, en minijupes, souriantes, radieuses même.
    Et aujourd'hui ...

    RIEN n'est JAMAIS acquis. C'est effrayant que d'en prendre conscience.

    PS : mais parfois, quand je vois combien l'information peut-être trucable et manipulatrice, je me demande s'il s'agit bien de Kaboul ...

     

    11
    Lundi 7 Décembre 2015 à 16:26

    @ Bibi Boz -

    Et que dire de ma jeunesse ? C'était en effet mon père qui signait nos carnets de notes et lorsqu'il s'agissait de nous "habiller pour le dimanche", mon père venait au magasin avec Maman et nous et....il choisissait et payait ! Pour le "courant", Maman s'en occupait....mon père lui donnant de l'argent toutes les semaines...à charge pour elle de ne pas le gaspiller ! Quelle époque !

              C'est fou ce qu'un pays peut régresser parfois ! Votre photo de Kaboul en est la preuve.

              Merci pour cette visite et vos commentaires intéressants.

             

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :