• Quand arrivaient les grandes vacances....

                                          C'était l'époque "d'avant-guerre" -

                                          En ce temps, l'année scolaire se terminait fin Juillet. Mais dès la fin juin, on commençait à penser très fort aux vacances. Les dernières compositions mensuelles avaient lieu courant Juin et ensuite c'était "travail à temps partiel" ou presque ! sauf pour ceux qui avaient des examens à passer (bac ou brevet élémentaire) qui avaient lieu en principe début juillet. Le traditionnel certificat d'études lui, se passait en Juin si je me souviens bien...Il nous restait à attendre le verdict : réussite aux examens, passage dans les classes supérieures ou éventuellement redoublement  quand ce n'était pas le départ définitif de l'école (suivant l'âge) et la connaissance avec le travail ! C'était assez courant....

                                          En attendant, les derniers jours d'école se passaient à faire des jeux, de la couture (pour les filles) , à rendre les livres ce qui impliquait de ne plus avoir de leçons à apprendre...La belle vie en un mot ! 

                                          Ensuite, en attendant la rentrée qui avait lieu le 1er octobre, ceux qui pouvaient aller en vacances, en règle générale dans la famille, prenaient le train vers des horizons pas très lointains mais qui semblaient être au bout du monde ! Pour la grande majorité, les vacances se passaient à la maison avec les parents...Mais il n'y avait plus, pendant deux mois, les contraintes habituelles des écoliers... Les parents avaient très peu de vacances pour raisons que j'appellerai "techniques" : pas de congés payés ! Les gens y regardaient à deux fois avant de prendre quelques jours à leur compte....Les salaires n'étaient pas toujours élevés... Et puis, il y a eu les avancées sociales de 1936 et les premiers congés payés ! 15 jours...Mais ça semblait extraordinaire et les plages ont commencé à se remplir...les campagnes aussi.  Et au retour des vacances, que de souvenirs à raconter !

                                         Les temps ont bien changé, mais à l'époque, nous ne nous estimions pas malheureux (surtout les enfants), nous ne connaissions pas autre chose. Nos parents eux, ont beaucoup plus apprécié les progrès sociaux dont les enfants ont bénéficié aussi, il faut bien le dire ! mais quand on est enfant, je ne crois pas qu'on se rende bien compte de la vie des parents....Égoïsme ? non. Insouciance certainement.....Puisque les parents se dévouent pour que leur petit monde soit heureux, c'est que tout va bien ! Ce n'est que beaucoup plus tard , lorsque vient notre tour qu'on se dit que peut-être ils avaient des problèmes dont ils n'auraient voulu parler pour rien au monde! 

                                        Actuellement, beaucoup ne peuvent aller en vacances parce que la vie actuelle est très dure pour certains. Très souvent, le manque de travail qui entraîne le manque d'argent (ça c'est une Lapalissade !) ne permet pas le moindre écart...Souhaitons quand même à chacun, ne serait-ce que pour une journée, de vivre quelque chose d'exceptionnel et d'avoir un beau souvenir à raconter pour cette période estivale...Le droit à un tout petit bonheur, ça doit bien exister non ?

                                           


                                          
    « De l'intérêt à "se relire"....Papiers s'il vous plaît..... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :