• PROGRES, PROgrès, progrès....

                         Mon "grain de sel"....

     

                         IMG_0004.jpg

                                  Les progrès inventés par les humains n'ont pas de limites ! Si l'on en croit les dernières nouvelles (Magitte a entendu ça aux informations...), il paraîtrait qu'un homme politique a émis une idée absolument extraordinaire : que nos amis "les hommes" puissent en cas de besoin, faire appel à nos bons médecins-vétérinaires pour les soigner ! Bien sûr, uniquement dans le cas de manque de "médecins-généralistes"....Ben ça alors !....D'où je suis, je me tiens au courant de toutes ces questions....Et ma réaction est celle d'un animal soigné jadis par un "véto", mais jamais par un médecin humain !

     

                                  Les vétos...ils en savent des choses concernant les animaux...Les médecins généralistes, ils en savent des choses concernant les humains ! mais voilà...ce ne sont pas les mêmes...parce que nous ne sommes pas faits pareils...Nous sommes tout à fait différents...Oh bien sûr, petit à petit, au fil des années, nous nous sommes "humanisés", nous sommes devenus "de compagnie"...mais nos organes sont restés les mêmes. Tenez, un jour, en promenade dans le Lubéron, j'avais voulu manger une peau de bête qui traînait...J'ai bien léché tout l'intérieur avant que mon maître ait eu le temps de me voir et de me gronder...Et j'ai été malade, très malade même. Emmené d'urgence chez mon vétérinaire habituel, celui-ci a dit que j'avais un empoisonnement (la bête avait été empoisonnée sans aucun doute). Et il m'a soigné avec des piqûres et des piqûres et encore des piqûres....tellement que j'en avais assez...Je ne sais pas si un humain aurait résisté à ça ! Il savait tout de moi mon véto, sans que je ne lui dise rien ! Mais quand Patou est tombé malade, Magitte a préféré appeler un médecin des humains....Question de confiance et de savoir...

     

                                   Je me demande si un jour on verra sur une belle plaque en cuivre, à l'entrée d'une maison :" Dr Untel...Vétérinaire. Soigne tous animaux de compagnie, également vaches, chevaux, brebis...et leurs maîtres". Les progrès vont vraiment en s'amenuisant....

     

                                    A un autre jour...

     

                                   

    « Une "affaire" des années 1970....Tout peut servir.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 16:53

    tu vois, il fut un temps, où on choisissait un métier ou un sacerdoce par conviction !

    De nos jours, je suis bien obligé de constater que la finalité, c' est le pognon, et le confort.

    Sinon comment expliquer la prolifération des chirurgiesn esthétiques, et la raréfaction des généralistes !

     il arrive un moment, où trop de liberté tue la liberté

     bonne soirée

     bisous

    2
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 17:05

    Nous les humains sommes des animaux, evolues sans doute, mais des animaux qund meme>

    Je soupconne que les veterinaires prefereront de loin leur clientele habituelle

    3
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 17:28

    Le manque de généralistes devient vraiment un problème important. Mais de là à les remplacer par des vétérinaires.....

    Avoir la vocation...ça ne se fait plus !

    4
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 17:29

    C'est ce que je pense également...c'est moins décevant !

    5
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 18:10

    Mon dieu!mon dieu!

    A cette annonce, je l'avoue, j'ai la rate qui se dilate, j'ai le foie qu'est pas droit,j'ai le ventre qui se rentre, j'ai le pylore qui se colore, j'ai le gésier anémié, l'estomac bien trop bas et les côtes bien trop hautes, j'ai les hanches qui se démanchent, l'épigastre qui s'encastre, l'abdomen qui se démène, le thorax qui se désaxe, la poitrine qui se débine, les épaules qui se frôlent, j'ai les reins bien trop fins les boyaux bien trop gros, j'ai le sternum qui se dégomme, et le sacrum c'est tout comme, j'ai le nombril tout en vrille et le coccyx qui se dévisse!

    Ah! Bon Dieu! que c'est embêtant d'être toujours patraque, ah Bon Dieu! que c'est embêtant je ne suis pas bien portant(e).

     

    Y'aurait-il un "spécialiste" dans l'avion ?

    6
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 19:17

    Ma pauvre !!! Un bon spécialiste en mécanique générale (et encore...)vous serait bien utile
    Généralistes, vétérinaires et autres spécialistes ne pourraient rien pour vous ...Cas désespéré...

    7
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 09:40

    C'est vrai qu'il y a un manque de généralistes, surtout en campagne je pense, mais il ne faut pas tout mélanger.

    Comme on dit, il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes 

    Bonne fin de semaine, un peu couverte par chez nous.

    Amitiés

    8
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 11:57

    En effet, c'est un amalgame invraisemblable !
    Pas chaud ce matin, temps gris...l'hiver est presque là...

    9
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 12:07

    Le vétérinaire que nous avions pour notre brave Squirou était absolument...adorable ! Il aimait les bêtes et ça se sentait...Mais...nos organes ne sont pas tout à fait identiques...notre squelette non plus ! Nous sommes différents et nous faire soigner par un vétérinaire relève de l'imagination !

    10
    Samedi 17 Décembre 2011 à 23:07

    Tout et n'importe quoi !!!! La proposition émane tout de même d'une élue, qui n'a sans doute pas "planché" seule sur la question !!! Drôle d'époque !!!!

     

    11
    Dimanche 18 Décembre 2011 à 09:22

    On essaie et...on verra bien ! mais je me demande si d'être élu(e), ça vous donne le droit de faire tout et n'importe quoi.....
    Drôle d'époque en vérité....

    12
    Pimprenelle Des Hèch
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:51

    L'idée est hilarante, et sera probablement reprise, travestie, amplifiée par des humoristes. Il est vrai que la médecine vétérinaire est très proche de la nôtre. Il y a un an, je suis allée à l'école vétérinaire de Maisons-Alfort pour soigner ma chienne qui avait développé des tumeurs mammaires. Je fus surprise des plateaux techniques, de la prise en charge de la douleur. La médecine vétérinaire est aussi humaine, particulièrement lorsque l'animal souffre, et qu'il n'y a aucun recours. L'euthanasie est alors proposée. Pour moi ce serait le seul avantage à se faire soigner (en fin de vie) par un vétérinaire. Finis les soins palliatifs, les douleurs aiguës, chroniques, morales des patients et des familles ! Bonne soirée. Amicalement. Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :