• Pour un simple mot....

                         C'était jadis....

     

                         Quand nos yeux et nos oreilles n'étaient pas habitués ! Je me souviens, alors qu'on parle beaucoup du bac et de ses résultats depuis un petit moment, de cette année 1937...Mon frère passait sa première partie de bac et il avait reçu une carte postale d'un ami, sur laquelle il y avait seulement écrit, outre la signature de l'expéditeur : "M.... 13"...vous savez, ce mot rendu célèbre par Cambronne et à la puissance 13 en plus ! C'était destiné à lui porter chance ! Oui, mais voilà... Nous avions un brave facteur qui n'avait pas apprécié du tout et s'en était pris à ma mère ! Pour lui, c'était honteux d'écrire des choses semblables et de les faire porter par le facteur !!!Il se sentait atteint dans sa dignité...le pauvre. Et il avait toujours pensé que nous étions des jeunes bien élevés...mais ce n'était pas le cas !!!

     

                            Mes parents ont ri, d'autant plus que mon frère a été reçu (ça n'avait sans doute rien à voir....) s'il suffisait de ce petit mot devenu tellement quelconque maintenant, les résultats du bac seraient "surévalués"...120% de reçus !!!

     

                            Ce pauvre facteur si "pudibond" n'est sûrement plus de ce monde...heureusement pour lui. Que dirait-il maintenant où l'habitude est donnée d'appeler un chat un chat, de parler et d'écrire sur le sexe et ses dérivés, de regarder ce qu'on nous passe à la télé et de survoler Internet et tout ce qui s'y trouve....Il en aurait une attaque d'apoplexie (ancien terme !!!) et tomberait raide sur le champ ! Lui se contentait de boire comme une éponge, de faire sa tournée en zigzaguant, mais de toujours distribuer les lettres à temps et sans aucune erreur !

     

                             Les temps ont changé...le courrier arrive quand il veut, les facteurs ne s'offusquent plus de ce qu'ils peuvent être amenés à lire, et le mot ce Cambronne est devenu si anodin qu'il passe inaperçu ! On a fait beaucoup mieux depuis ... ou moins bien ?

     

                          

    « Petite anecdote rafraîchissante.....Ce qu'il faut savoir.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 16:41

    Votre facteur alcoolique et zigzaguant était un modèle quasi courant puisqu'on le retrouve dans de nombreux films, s'arrosant le gosier en chemin (surtout dans les campagnes).

    Maintenant, les préposés boivent moins, ils sont en voiture ou en moto, voire en vélo. Ils ne s'arrêtent guère par manque de temps chez les destinataires. El les courriers sont devenus si rares. Par le facteur, on ne reçoit plus qu'impôts et factures... Triste époque ! J'aimais cette attente "pénélopienne" du facteur et des courriers amoureux... Jadis ? Pourtant ça ne me semble pas si vieux.

    Aujourd'hui, le facteur dépose le courrier en vitesse et même si ce n'est ni la bonne adresse, ni le bon nom, il se décharge de ses encombrants courriers. Vous m'obligez ainsi à me souvenir de quelques événements que je narrerai peut-être un jour prochain. Je suis sûre que vous douterez de la véracité de mes dires tant le facteur s'est comporté bizarrement.

    Quant aux résultats du bac... je préfère ne pas en parler : des moyennes de 20/20 ? Quand on connait le niveau d'orthographe, on peut se poser des questions. C'est ça aussi la démagogie.

    Bonne journée.

    2
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 17:32

    Nous étions en banlieue de PARIS (18 kms), mais à l'époque, c'était un peu la campagne !ce facteur, je l'ai toujours connu, jusqu'en 1944 ! Et quand nous attendions (vainement) des nouvelles de mon frère, il prenait part à notre chagrin....C'était jadis !
    Pour la moyenne au Bac, je suis de votre avis...On note "large" maintenant !

    3
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 18:59

    A bicyclette ...

    4
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 19:06

    Un peu de travers, mais à bicyclette !

    5
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 20:54

    il y avait sans doute de l' exagération dans la passé, mais il y a en a autant maintenant, dans l' autre sens !

    un peu de retenue c' est faire preuve de savoir vivre !

     bonne soirée

     amitiés

    6
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 22:24

    Avant c'était trop...actuellement, c'est trop peu !

    7
    JMB
    Samedi 9 Juillet 2011 à 06:36

    Ah ces facteurs zigzaguants ! On en a tous connus. Le père d'un de mes copains, dans un petit village près d'ici, finissait parfois au fossé avant d'avoir totalement fini sa tournée. Celui qui le "récupérait" terminait alors la distribution, il m'est arrivé de le faire, et les gens ne se plaignaient pas ils se contentaient d'en rire. A l'époque l'entraide, l'indulgence et le sens du "bon service" étaient naturel.

    Bizzz

    JMB

    8
    Samedi 9 Juillet 2011 à 08:32

    Le facteur était "bon enfant"...et le vôtre me rappelle tout à fait le mien ! le courrier était souvent "ramassé" (tout comme le facteur ) avant d'être distribué.

    9
    Samedi 9 Juillet 2011 à 10:38

    un petit passage, pour te souhaiter une bonne fin de semaine !

     amitiés

    10
    Samedi 9 Juillet 2011 à 11:51

    ça fait plaisir, merci !

    11
    Samedi 9 Juillet 2011 à 12:22

    ce facteur s'impliquait dans sa tâche et avait sa conscience. Aujourd'hui, tout le monde se fout de tout, il n'y a plus de valeurs. je préfère ton facteur si sympathique malgré ses défauts.

    bon w end

    arielle

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Samedi 9 Juillet 2011 à 12:38

    Nous l'aimions bien ce facteur, il faisait partie du "décor" !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :