• "Pour le meilleur et pour le pire"...


                                          26 août 1946 -


                                          Cette fois-ci, ma vie de "jeune" était bien terminée, elle qui avait à peine commencé ! La jeunesse est insouciante dit-on ? Oui, mais quelle jeunesse ? Celle qu'on nous avait faite ? Pas extra celle-là, alors, il fallait aller de l'avant, ce que nous avons fait en ce 26 août 1946, sous une pluie battante ! Maire et Curé nous ont unis "pour le meilleur et pour le pire".  Mon mari était revenu quelques mois plus tôt d'un "voyage organisé en Allemagne" qu'il avait fait sans son consentement ! Il n'avait pas voulu signer mais personne n'avait pris en compte son mouvement d'humeur ! En route pour Neukuren en Prusse Orientale....voyage payé ! de quoi se plaint-on ? Au printemps de 1945, son camp a été libéré par les Russes et ils ont été emmenés en Russie à pieds....Pas terrible comme promenade, surtout quand vous êtes mal chaussé (mon mari ayant voulu faire sécher ses chaussures au-dessus d'un brasero, une des chaussures était tombée dans le feu ! il a continué la route avec ce qu'il a pu trouver : une chaussure haute et une chaussure basse !) Donc, là aussi, si le voyage était gratuit, les conditions de transport laissaient à désirer ! Il en parlait très souvent, ça l'avait terriblement marqué ! Les soldats russes les ont un peu (beaucoup) dépouillés...ça se faisait à cette époque . Plus de montres, plus de porte-monnaie, plus de canifs...mais bien sûr, c'était pour qu'ils puissent mieux marcher; c'est bien connu, moins on est chargé, mieux on marche ! Admettons !

                                           Donc prendre femme ne lui a pas semblé au-dessus de ses forces, avec ce qu'il venait d'endurer depuis 1943. Il y a des degrés dans la douleur et puisqu'il s'engageait à ce que ça soit pour le meilleur et pour le pire, il ne fallait pas chipoter ! Pour moi, les années qui venaient de s'écouler n'étaient pas les meilleures de ma vie. Alors, en route pour cette grande aventure ! Pourquoi pas ?

                                            Ah bien sûr, les débuts n'ont pas été faciles, faciles...On ne trouvait rien ou presque. Notre vie était une véritable chasse aux trésors dans laquelle nous étions aidés par la famille compatissante ! Un jour on trouvait une assiette, un jour deux casseroles...Pas de choix, pas de marques à comparer. On prenait ce qu'on trouvait et...à condition que les prix n'en soient pas trop exagérés ! C'est sans doute ce qui explique la tristesse de mon époux lorsque, très peu de temps après notre union, j'ai cassé en trois jours un plat et une carafe ! il m'a dit d'un air si triste "si tu continues comme ça, il ne nous restera bientôt plus rien" ! Pessimiste avec ça...J'ai quand même essayé de faire attention...On ne sait jamais, tout peut se casser...même une union récente...

                                            Les débuts des jeunes couples en ces périodes de guerre et d'immédiat après-guerre étaient quand même un peu risqués. Mais nous n'y pensions pas, nous la vivions enfin cette jeunesse insouciante ! Nos parents s'en faisaient sûrement plus que nous... 

                                            Et voilà, le plus courageusement du monde nous avons eu trois enfants et "le meilleur et le pire"ont duré ensemble 58 ans. C'est pas si mal non ? Et aujourd'hui je me souviens de ce jour de pluie, alors qu'un beau soleil éclaire mon appartement ! Les jours, les années se suivent....et ne se ressemblent pas !

                                           

                                          
    « Les jours qui suivirent....Réminiscences...... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Août 2008 à 21:57
    58 ans de vie commune.....un beau "bail", même si les débuts ont été difficiles....
    Tout est tellement plus facile de nos jours......Mais je crains que beaucoup n'en aient pas conscience.
    Pensées de la Réunion
    2
    Mardi 26 Août 2008 à 23:07
    Ce n'est plus la même vie...heureusement pour ce qui concerne la jeunesse ! la nôtre a été quelque peu "bousculée". Par la force des choses, on était bien obligé de "faire avec" !!!
           Amitiés
    3
    Mercredi 27 Août 2008 à 07:44

    bonjour Geneviève
    votre visite m'a fait plaisir , je suis venue vous remercier et je découvre votre blog avec bonheur ,
    je la trouve superbe l'histoire de votre vie,
    je reviendrai , je vous le promets

    je mets votre blog en lien,
    amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :