• Petite histoire édifiante.......et triste...;juste pour sourire !

                  Nous venons de passer quelques jours d'infinie tristesse avec le crash de l'A320. On en parle toujours et on en reparlera encore...cette histoire et ses conséquences ne sont pas terminées.

                  Alors, pour vous aider à sourire un peu (ce qui est bon pour la santé et n'empêche pas de penser à ce drame) je fais appel à mes souvenirs et je vais vous raconter une histoire....triste, jadis racontée par mon père dans le but de nous faire sourire ! Les illusions perdues ....

                 " Minette et Matou sont deux jolis chats d'un quartier de banlieue. Ils sont voisins et aiment se rapprocher l'un de l'autre...même chez les chats, c'est ce qu'on appelle l'amitié...mais, parfois, l'amitié peut se transformer en des sentiments plus tendres...ça se voit bien chez les humains. ! Minette, petite chatte toute blanche, au poil bien lustré parce que léché et relèché,  commence à ressentir quelques battements de coeur quand elle aperçoit Matou, ce bon gros pépère, bien nourri, bien dodu, au poil tigré bien brillant....Matou est un bon  "père tranquille" qui semble si sérieux ! Minette fait des confidences à une petite copine...il faut qu'elle en parle à quelqu'un, ça aide ! La copine, plus délurée, lui dit "mais tu es amoureuse ! et lui ?". Bien voilà, question en suspens...

                   " Enfin, un soir, Minette dit à sa copine "Tu sais, Matou m'a invitée pour la soirée...Nous devons nous retrouver au parc à la tombée de la nuit...Je suis si heureuse !...Et elle décide de se faire très belle et attirante. Ce beau ruban rouge que sa maîtresse veut toujours lui mettre autour du cou et qu'elle se débrouille pour ne pas garder, eh bien, elle pense quand même que ça lui flatte sa frimousse et elle le gardera.... Et le poil devant briller dans la nuit, de coups de langue en  coups de langue, il devient absolument magnifique ! Cette fois, Matou ne pourra pas résister ! L'heure du rendez-vous étant venue, notre Minette se dirige vers le parc pour retrouver son ami. Elle revient très tard....

                  " La petite copine attendait, "curieuse comme une chatte" ou tout bonnement comme une femme !  Minette arrive...toute triste, pâle et défaite.... Mon Dieu, que s'est-il passé ? Alors ? "raconte" demande la curieuse... Tu sembles malheureuse et déçue ? Matou n'a pas été gentil avec toi ? Bien sûr que si, il est si doux...Oui, mais alors, qu'est-ce qu'ils ont fait pendant tout ce temps ?

                                                Et Minette de répondre d'une voix complètement découragée, toutes illusions envolées :

                                                "Il m'a raconté toute son opération....c'était d'un triste" !

                                                On en pleure encore dans les chaumières....."

                  Comme il s'agit d'une histoire déjà racontée, j'ai eu recours au "copier/coller"...Ne m'en veuillez pas, je manque un peu de courage en ce moment !

     

     

    « Sans voix....C'est dimanche...repos ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Mars 2015 à 17:29

    Pauvre amoureuse déçue, mais ce serait bien si elle aussi pouvait raconter son opération !!!

    Bobe soirée.

    2
    Samedi 28 Mars 2015 à 18:29

    Elle n'a peut-être pas été opérée !!! Elle aurait été alors moins déçue...
    Pas très sérieuse cette histoire, mais ça détend !

    Bonne soirée.

    3
    Samedi 28 Mars 2015 à 19:21

    La pauvrette peut être, mais que dire du matou qui ne pourra jamais se consoler, alors que  minette pourra encore se faire conter fleurette !

    Une autre histoire raconte qu' un matou qui venait  de se faire opérer, courait partout pour décommander ses rendez-vous !

     Passe une bonne soirée Geneviève

    Bisous

    4
    Samedi 28 Mars 2015 à 20:56

    Mon père aurait fait un roman de cette 2ème histoire ! il avait un tel don pour raconter..."On s'y croyait" !!! Pour Minette, c'était une grande déception...L'histoire ne dit pas si elle a pu s'en remettre !

    Bonne fin de soirée.

    5
    Dimanche 29 Mars 2015 à 16:29

    Vous tenez de votre Père, Geneviève, vous contez bien !

    Bcp d'histoires aussi avec taureau et vaches séparés par des barbelés.... Je vous laisse deviner la suite !

    C'est vrai que ce n'est pas gai, de stériliser les animaux ! Opinions terriblement opposées de part et d'autre...

    Ce qui m'a fait rire : c'est la Pub Alzheimer (Maison de retraite) sur votre blog ! Pourquoi avoir sélectionné celui-ci plutôt qu'un autre ? Pauvre Geneviève !

    Mon invité étant arrivé, je vous embrasse bien fort. A plus

    6
    Dimanche 29 Mars 2015 à 19:04

    Je ne vois pas les pub. installées sur mon blog ! Dommage !
    Pauvres animaux stérilisés...surtout qu'eux ne demandent rien ! Vous pensez que je tiens de mon père pour raconter ? Lui y mettait tout son cœur et surtout "le ton" ! Nos enfants adoraient !

    Bonne soirée avec votre invité ! Moi, j'avais des invitées cet après-midi...Elles viennent de repartir.

    Bises.

    7
    Mercredi 1er Avril 2015 à 21:54

    Les opérations pour les animaux (mâles et femelles) sont à la fois tristes mais ils montrent que de temps en temps les humains peuvent se sentir responsables.

    Pauvre minette déçue mais chez les humains n'y a-t-il pas de déception  pour les femmes d'aujourd'hui ? Quand on y pense, les hommes sont quasi castrés par la société, entre les horaires de travail fous, les responsabilités diverses, la crainte du lendemain, le chômage et j'en passe... sans compter que les femmes sont de plus en plus indépendantes et que les hommes doivent se sentir mal à l'aise face à elles dans certains cas.

    Quoi qu'il en soit, j'ai bien aimé cette charmante historiette dont je n'avais pas le souvenir.

    Je vous souhaite une bonne nuit et tâcherai de vous donner un coup de fil demain après-midi.

    Je vous embrasse.

    8
    Mercredi 1er Avril 2015 à 23:00

    Pauvre Minette en effet ! Son malheur vous a fait sourire ? c'est très bien ! Mais Matou aussi ne devait pas être heureux quand on l'a opéré ! curieusement, les histoires tristes font sourire !

    Bonne nuit Françoise.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :