•               Il y a deux ans, le 12 février 2014, j'écrivais sur ce blog un article intitulé "Nous les vieux"..., dont je viens d'extraire notamment ce qui suit et que je vous rapporte (suivant mon habitude), en copier/coller ! 

     

     

                        "  Parce que nous sommes nés dans le premier quart du XX°siècle, ou même après la guerre, fin des années 1940 début des années 1950, on nous considère souvent comme des "vieux", à mettre dans un coin en attendant que la vie les quitte... Ce qu'on semble oublier,  c'est que : est vieux qui veut (je connais des jeunes qui sont déjà vieux) et des vieux qui sont restés jeunes, tout au moins dans leur tête ! D'accord, les jambes ne suivent pas toujours, mais a-t-on besoin des jambes pour aimer apprendre et comprendre ? Des vieux peuvent avoir des idées extravagantes tout comme des gens beaucoup plus jeunes ! ceci n'est pas réservé à une "classe" de la population...On n'a que lâge de ses artères dit-on...Alors, si celles-ci fonctionnent normalement et continuent sur leur lancée, admettons-le !

                  Je revendique cette appellation :"jeune en attente de..." ou pour faire plus court, comme disait une de mes arrières petites-filles "une z'âgée" ! Mais une z'âgée, ça représente quoi exactement ? Pas compliqué, une personne d'un certain âge (et même "d'un âge certain "!)  qui prolonge par le plus pur des hasards, le "temps qui lui était imparti" ! Autrement dit, dont la date de péremption est atteinte et même dépassée....Pas besoin pour ça, d'avoir eu recours à des artifices ni à la chirurgie esthétique ! Les z'âgés ignorent la plupart du temps la raison qui les fait rester parmi les vivants ! Ils sont là, tout bonnement et ne cherchent même pas à comprendre ! Ils ne cherchent à comprendre que deux ou trois choses : les temps modernes, la vie actuelle et très souvent...leurs petits-enfants ou arrières petits-enfants ! Et si c'était ça le plus difficile ?

                   Et ce qu'ils aimeraient comprendre par dessus-tout c'est pourquoi ils ont l'impression parfois de n'être plus dans le coup ! S'ils se sont faits aux progrès entraînant de nouvelles techniques, il y a parfois des décisions prises par les gouvernants qui les laissent absolument "déboussolés" ! Un exemple : la modification prévue de l'orthographe (qu'on écrira peut-être bientôt ortografe...pourquoi pas ?) Les z'âgés (et très souvent des gens beaucoup plus jeunes) ne comprennent pas pourquoi ce qui leur comptait des points en moins jadis, allait être permis et même conseillé aux nouvelles générations ! Pour faciliter quoi exactement ? Les notes des élèves ? la satisfaction de certains enseignants ?Je feuilletais hier un livre lu et relu, écrit en 1980 par le regretté Paul GUTH, dont le titre est "Lettre ouverte aux futurs illettrés" ! Et j'ai relevé cette définition  qu'il donne des analphabètes, déjà en 1980 !

                  "Jadis, les analphabètes étaient ceux qui n'allaient pas à l'école ! Aujourd'hui, ce sont ceux qui y vont "....

                   Déjà en 1980, il parlait ainsi ! Que dirait-il, maintenant, s'il revenait ? Bon d'accord, peut-être que toutes les idées modernes avaient "du mal à passer" chez lui.... comme chez beaucoup d'autres ?

                   Et voilà pourquoi je pense que "Nous les z'âgés" qu'on appelle "vieux", nous ne sommes plus dans le coup ! Et si c'était à nous de défendre notre belle langue française ? Et si nous pouvions encore servir ?  Les vieux chiffons servent encore parfois...pourquoi pas nous ? ne serait-ce que pour effacer les bêtises qui sont faites et en voie de l'être par des "responsables" de notre "bonheur" !!!"Et si "la vie n'était pas un long fleuve tranquille ?..."

     

     

    Google Bookmarks

    11 commentaires
  •               Oh là là ! surprise ce matin au moment où j'ai ouvert mon ordinateur que j'avais laissé dormir , j'avais un commentaire d'un (ou d'une) inconnu qui avait signé "KI" Le commentaire (dois-je vraiment l'appeler ainsi ?) était tout ce qu'il y a de prophétique et surtout tenait sue une page entière....J'avoue qu'à mon réveil, je n'ai peut-être pas les idées assez claires...mais ayant commencé courageusement à lire, lorsque j'ai constaté que je n'y comprenais rien....j'ai perdu patience ! Un peu rapidement peut-être , j'ai supprimé cet article qui m'annonçait...la venue d'un prophète ! Je crois qu'en ce moment, nous sommes pourvus en prophètes qu'on veut nous imposer ! J'aurais dû le conserver cet article ne serait-ce qu'un moment ... Mais non, j'ai suivi mon instinct ce que je regrette avec le recul !

                  Mon article s'intitulant "Cet après-guerre" n'avait rien de commun avec le commentaire ! Et je ne sais pas ce qu'un prophète venait "faire là-dedans" ! Il y était question "d'ouverture de commerces le dimanche" ! Pas besoin de prophète pour arriver à une entente...je trouve qu'il y a déjà bien trop de monde qui gravite autour de cette question !

                  Quoiqu'il en soit, trop tard ! je ne sais pas comment je pourrais "finir de lire" ce panégyrique et vous le soumettre si vous, lecteurs habituels, vous avez échappé à cette lecture !

                  Mais je voudrais bien préciser comme je l'ai déjà fait, que ce blog, s'il n'est pas un forum de discussion, est encore moins un lieu de propagande ! je respecte toutes les idées, qu'on respecte les miennes bien ancrées dans ma tête et qui n'ont rien à voir avec de la propagande quelle qu'elle soit !

                  Excusez tous, si vous le pouvez, cet article, mais "qu'on se le dise" je ne suis pas preneuse d'idées nouvelles (même si elles se révélaient intéressantes). Je suis une impardonnable têtue et le resterai sûrement !

                 

    Google Bookmarks

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique