• ORLY, tel que je l'ai connu !

                  C'était avant la guerre de 1939/1945 ! Rien à voir avec ce grand aéroport international ni avec AIR FRANCE dont les pilotes sont en grève depuis deux semaines environ ! Non, ça, c'était ORLY tel que je le connaissais et qu'on appelait alors "champ d'aviation". C'était un but de promenade pour nous le jeudi (jour de repos scolaire alors). Nous y partions à pieds avec notre mère, en traversant des champs, des raccourcis, tous bons à utiliser ! C'est que de JUVISY où nous habitions, il y avait 5 kilomètres (compter autant pour le retour !)...Alors, économiser 2 ou 3 kms en tout, ça économisait nos jambes ! Mais quel bonheur représentait cette promenade...Nous emportions le goûter et arrivés à destination, nous pouvions admirer les petits avions, leurs pilotes et les acrobaties !

                  De ma fenêtre de chambre, je pouvais voir les grands hangars qui servaient pour les ballons dirigeables, ces derniers étant également visibles de chez nous ! J'ai connu ORLY dans toute sa simplicité...J'y ai même assisté avec mes parents, à des meetings, des fêtes au cours desquelles nous pouvions parler aux pilotes, ces hommes qui n'avaient peur de rien et nous éblouissaient par leur manque de peur, leur courage, leur "folie" ! Ils pilotaient parce qu'ils aimaient le danger peut-être et qu'ils voulaient se surpasser. Nos cœurs battaient en les regardant faire des loopings, et toutes les acrobaties aériennes possibles et ... même impossibles !

                  Et les ballons dirigeables ! ces mastodontes que nous admirions depuis la maison, ils nous laissaient rêveurs...Puis la guerre est arrivée. Le champ d'aviation est devenu, dès le début de l'occupation, "camp d'aviation" réservé aux allemands...Il y eut même une grande ferme réservée aux mêmes...On pouvait voir sur le terrain des vaches, des moutons etc...Et après la Libération, le camp d'aviation a été réservé aux troupes américaines et alliées et s'est agrandi...Jusqu'à devenir, au fil des ans, ce grand aéroport qui n'a plus rien de commun avec le "champ d'aviation' de ma jeunesse...Les hangars avaient disparu je crois, lors des bombardements de la région qui ont vu également la destruction de notre maison ...Et on a construit...Plus de campagne, des villes de plus en plus grandes ont poussé comme des champignons...Ce "coin de banlieue" a cessé d'exister...

                  Au fait, je crois bien que c'était une erreur quand nous disions aller à ORLY, le champ d'aviation étant très peu implanté sur cette commune, mais plutôt sur les communes avoisinantes: ATHIS, VILLENEUVE-le-ROI, PARAY-VIEILLE-POSTE...il était sans doute plus facile de dire ORLY....

                  Et voilà...parce que j'ai retrouvé cette photo d'un hangar d'ORLY, mes souvenirs sont revenus et m'ont entraînée très en-deçà de l'époque actuelle ! Et ça m'a semblé bon...J'avais entre 10 et 16 ans...et je pouvais faire des kilomètres en marchant ! Comme on change !

     

    « Grande tristesse...Souvenirs de moi...Squirou ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    BORDS DE MER
    Samedi 27 Septembre 2014 à 16:48

    BONJOUR MAGITTE  ,toujours sous le chaud soleil  ... Comme vos souvenirs lointains sont frais !     Nous habitions PONT YBLON ensemble d'immeubles réservé au personnel ,d'AIR FRANCE ,et aux gendarmes  ....C'était ,en 1947  ,les débuts ,les JUNKERS , les DEWATTINES  étaient des merveilles ,pour nous les jeunes . Les pilotes de l'aéropostales ,nous faisaient rêver  ...NOUS étions en famille ,mon oncle ,chef de pistes ,m'offrait des voyages pour moi seule ,l'avion rejoignait son hangar ,tracté par un engin ,c'était là ,mes plus grandes expéditions ,exotisme ,parfum d'ailleurs  ... Le dimanche ,c'était la promenade ,sur les terrasses du BOURGET  .Dans le hall ,nous croisions avec envie ces gens en partance MOINS agréable ,quand ils faisaient leur point fixe ,en bout de piste ,tôt le matin!

    2
    Samedi 27 Septembre 2014 à 16:54

    Souvenirs d'enfance bien agréables...Je me revois sur le chemin...trouvant parfois que c'était un peu loin ! mais il n'y avait pas de moyens de transports alors....
    Bonne fin de semaine avec du beau temps !

    3
    Samedi 27 Septembre 2014 à 20:13

    Que ça devait être chouette de voir tout ça, quand j'étais enfant j'ai pris souvent l'avion à ORLY et de là m'était venue l'idée de devenir hôtesse de l'air, puis finalement voulant une vie de famille, j'ai renoncé, je vous embrasse

    4
    Samedi 27 Septembre 2014 à 21:01

    Ah oui, c'était drôlement bien ! les "dirigeables" évoluaient au-dessus de notre maison, les petits avions aussi. ORLY n'était pas important alors, mais pour nous, c'était "sensationnel" ! Et il y avait à Orly, une escadre de l'Aéro-Navale...L'entrée était gardée par des marins avec le béret à pompon rouge !Eux, se trouvaient sur la "route Nationale 7" qu'on appelait alors Route Nationale ou avenue suivant la ville qu'elle traversait ! Toute une époque !
    Hôtesse de l'Air? je pense que ça vous aurait bien été !
    Bonne soirée. je vous embrasse.

     

    5
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 06:50

    S' il y a bien un domaine où les progrès ont été fulgurants, c' est bien l' aviation.

    Voler a toujours été un rêve, et on prend encore aujourd' hui plaisir à voir évoluer les " coucous " qui n' avaient pas de pilotage automatique.

    L' électronique est censée aider les pilotes, mais quand elle ne fonctionne pas, les  conséquences sont catastrophiques.

     J' ai cru comprendre qu' il ne faisait pas bon habiter près d' Orly !

     Bon dimanche

     Bisous

    6
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 08:45

    C'était l'ancien  temps ! La campagne était encore autour de PARIS... Mon père, décédé en 1981, habitait à Villeneuve-St-Georges. Il était obligé de fermer ses fenêtres quand il téléphonait (il se trouvait au bout des pistes d'envol). Il n'en pouvait plus...le bruit était atroce, alors maintenant....

    Je suis contente de vous retrouver après cette épreuve que vous avez subie. Je vous souhaite bon courage.

    Bon dimanche à vous également. Amitiés.

    7
    bords de mer
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 14:05

    Depuis hier ,je pense à votre billet  et à votre admiration ,pour les dirigeables  ....En hiver ,au détour d'un chemin ,nous nous sommes trouvés ,"nez à nez "   à la nuit tombante  ,   avec un colosse en béton !très impressionnés par cette bizarre construction ,nous y sommes retournés ,de jour  !un hangard de 150 M de long  et de 30M de haut  .... construit en 1919  ,classé monument historique  et servant bien sûr aux opérations guerrières .A l'extérieur broutent des moutons ,et à l'intérieur se déroulent des quantités d'animations   !MONSIEUR GOOGLE  sera plus bavard que moi ,sur le HANGARD  D'ECAUSSEVILLE  ,Ce mastodonte ,m'a vraiment fait peur !Bonne fin de journée ,MAGITTE  .


     


     

    8
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 14:28

    Vous "piquez" ma curiosité. Je vais aller voir ... Peut-être le même hangar que les hangars d'ORLY que j'avais toujours connus jusqu'en 1944. ? Ces hangars en béton nous semblaient tout naturels (nous les avions toujours vus là). Ils faisaient partie du paysage...Que de souvenirs !
    Merci pour ce renseignement.

    9
    bords de mer
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 14:41

    oui MAGITTE  ,il ressemble étrangement au "vôtre " !


     

    10
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 17:07

    J'ai vu ça ! Pas étonnant, c'était le même ingénieur je crois (d'après ce que j'ai retenu en lisant sur Google !)

    11
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 22:10

    Je passe tard.

    Je n'ai jamais vu Orly.

    Bonne fin de week end Geneviève

    12
    Lundi 29 Septembre 2014 à 08:32

    Cet ORLY que je décris est bien loin de l'ORLY actuel !!! C'était jadis un coin de campagne où il faisait bon vivre...
    Bonne journée.

    13
    Lundi 29 Septembre 2014 à 11:50

    J'ai vu Orly pour la première fois en mai ou juin 1964. Ce n'était plus la campagne et ce fut une sacrée découverte pour la petite provinciale que j'étais.

    C'est à partir de cette aérogare que j'ai fait mon premier voyage en avion, direction Casablanca, en caravelle. Après ce furent les Boeing et de plus en plus souvent à partir de Roissy.

    J'aurais bien aimé voir de gros dirigeables. Je ne les connais que par les images, les seuls ballons que j'ai vus sont des montgolfières qui volent maintenant un peu partout au dessus des lieux touristiques. C'est très beau mais je n'ai pas encore osé me balader dans ces paniers d'osier, j'ai toujours préféré l'hélicoptère, plus bruyant certes, mais qui me parait plus sûr.

    Bonne journée, Geneviève.

    Je vous embrasse.

    14
    Lundi 29 Septembre 2014 à 12:11

    Les gros dirigeables, j'en ai vus...dans ma jeunesse ! Nous étions presque aux premières loges ! Ce n'est pas un moyen de transport qui "a pris"...trop dangereux peut-être (accident du Grave Zeepling ?  je ne suis pas certaine de l'orthographe !).
    En 1964, ORLY avait déjà bien changé d'aspect...ce n'était plus celui que j'avais connu...et la région avait bien changé également. La Caravelle...je me souviens que mon mari avait emmené notre fils aîné la "visiter", lorsqu'il travaillait à AIR FRANCE ! Que de souvenirs ! Les Montgolfières...je ne pense pas que j'aurais aimé ! je ne suis pas intrépide !!!
    Bonne journée ensoleillée ! Bises.

    15
    Lundi 29 Septembre 2014 à 13:47

    Vous n'habitiez pas très loin mais la promenade était quand même longue ! Bon lundi ici voilé

    16
    Lundi 29 Septembre 2014 à 15:20

    Oui, c'était loin ! mais à l'époque, on faisait marcher ses jambes !
    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :