• Ne rien cacher ?...

                          Nos Présidents et nous....

     

                          Les journaux en parlent, la télévision et la radio aussi ! Notre Président actuel aurait subi une intervention chirurgicale en 2011. Intervention mineure paraît-il. Est-ce parce que cette intervention était mineure que personne n'en a parlé, à commencer par l'intéressé? Nous devenons scrupuleux à un point peut-être un peu démesuré ! D'accord, il y a eu des précédents parmi lesquels le Président POMPIDOU et plus près de nous peut-être le Président MITTERRAND. Encore que ce dernier ait "minimisé" son état...

     

                           Je pense que s'il est normal que les français connaissent l'état de santé de celui (ou celle) qui devra conduire l'Etat, il est peut-être un peu exagéré d'annoncer en "avant-première" tous les petits maux sans conséquences à venir, dont chacun de nous peut être atteint au cours de sa vie ! Un juste milieu s'impose...Faisons confiance que diable...Que nous demandions des comptes sur leurs finances, leur patrimoine...je suis d'accord. Mais là aussi il y a souvent des petits arrangements...ce que je n'approuve pas bien entendu !

     

                            Notre santé est ce qu'elle est ! Lorsqu'il y a danger pour l'avenir, il ne faut rien cacher. Le mensonge n'est jamais très bon ni pour celui à qui il est dit, ni pour celui qui le dit. Il peut s'apparenter à un vol, une arnaque...son but étant de tromper les adversaires ou même les amis ! Mais très franchement, il ne semble pas qu'ici ce soit le cas (jusqu'à preuve du contraire bien sûr !) .

     

                             Devenons-nous si pointilleux ? Nous acceptons tellement d'autres choses bien plus graves !

     

                              Si j'aime la discussion, je n'aime pas l'acharnement. Et après tout, il y a des gens honnêtes partout au même titre que des gens malhonnêtes ! Pourquoi ressortir cette "affaire" ? Le coup de grâce ? ça y ressemble...Vrai ou faux, attendons les certitudes, n'extrapolons pas ! Pure démagogie de ma part ? pas du tout, simplement "attendre et voir" !

     

     

     

     

     

     

     

     

    « La joie dans les yeux...Les autres années... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 16:21

    Je pense que tant que leur état de santé ne posera pas pbe pour la gestion des affaires de l'état pas lieu d'en parler, respectons la vie privée que diable, c'est mon avis, bises à vous et belle soirée

    2
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 17:03

    J'approuve et Magitte, et Cotentine et Faby.

     

    J'en parlais avec un toubib tout à l'heure : lui, ce qu'il déplore c'est qu'on ne nous donne pas l'information essentielle. Qu'un type de 55 ans (en gros à l'époque) soit opéré de la prostate est "normal" et en tout cas habituel. Ce qui est important c'est son type de maladie. Si c'est un simple adénome, ça veut dire que notre brave François est obligé de se relever la nuit pour aller pisser. Est-ce bien grave pour la conduite de la France ? Si c'est un cancer, c'est plus sérieux. Mais, même là, ça ne l'empêche pas de remplir ses fonctions a priori.

     

    Entre la cachotterie systématique et l'étalage voyeur, un juste milieu me paraitrait utile. Moins vendeur par contre !

    Et ce n'est pas une question de couleur politique !

     

     

    3
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 17:20

    C'est justement ça qui me gêne ! ah! ces journalistes !

    4
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 17:21

    La politique n'est vraiment pas belle !
    Bises.

    5
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 17:23

    Pas question de couleur politique en effet ! simple bon sens...

    6
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 22:55

    Et pourtant, mon bulletin de santé est clair ! opération réussie, les vis tiennent, mais un hématome me gâche la vie (plus exactement la marche !)
    Je suis bien de votre avis, il y a des sujets beaucoup plus importants à traiter et qui touchent tout le monde.
    Bonne nuit quand même !

    7
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 22:57

    C'est un peu ridicule cette histoire...mais les journalistes sont assez friands de potins.

    8
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 07:57

    Il faut sans cesse inventer quelque chose pour détourner l'attention de l'opinion publique des véritables problèmes : le nombre de chômeurs qui augmente, les entreprises qui ferment, l'école qui ne forme plus correctement les élèves, le pouvoir d'achat en berne...

    Le but, ce n'est pas tant d'être populaire, les élections sont dans trois ans et demi. Le but c'est que l'on ne parle plus de ce qui dérange et que l'on ne fasse pas attention aux lois qui passent juste au moment des fêtes de Noël. Par exemple, pourquoi pas une loi sur de nouveaux impôts, de nouveaux cadeaux aux ministres, une énième mesure en faveur des uns ou des autres ou encore une loi sur la sécurité plus pénalisante pour les libertés...

    Nos élus doivent nous représenter. Est-ce encore le cas ?

    Je me moque bien de la prostate du président s'il fait son travail correctement. Le problème c'est que l'on nous impose un modèle de communication à outrance. Du voyeurisme plus que de la véritable information. Modèle américain ? Britannique ? Presse poubelle, c'est sûr.

    Bonne journée malgré tout, Magitte.

    Je vous embrasse.

    i

    9
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 08:35

    Bien d'accord avec vous. Bises.

    10
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 09:29

    C' est me semble t' il le candidat comme le président qui ont parlé de " transparence "

    Alors, si je trouve idiot qu' on parle du patrimoine des politiques, puisque par définition, un patrimoine peut être la résultante de générations, j' aurais bien été curieux de connaitre le montant des impôts qu' ils payent, s' ils en payent, car j' ai comme un doute en les voyant interdire toute publication.

    En ce qui concerne la santé des dirigeants, je fais remarquer  que ni Pomopidou, ni Mitterrand n' ont accepté que la vérité soit dite.

    Alors, sauf à rendre responsable le médecin traitant, nous ne saurons jamais la vérité !

    S' il est vrai qu' à l' époque de l' intervention le président du ps n' avait pas à en parler, il n' en reste pas moins que nous avons eu un  Mitterrand, dont on ne me fera pas croire qu' il était apte à diriger un pays, alors que ses souffrances étaient intolérables !

     bonne journée

     bisous


    11
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 11:50

    Ce qui aurait été très bien, c'était la franchise ! Mais ça....

    12
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:40

    Nauséabond !Beaucoup de MESSIEURS ont ce genre de problème ,on ne va pas leur demander leur taux de PSA  ! Il faut respecter leur intimité ,nous allons être abreuvés de cette histoire pendant quelques jours .Bonne journée ,MAGITTE .

    13
    Véro
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:40

    Oui, je trouve cela légèrement excessif. Cette histoire de prostate touche un grand nombre de personnes et on sait qu'il n'y a, à priori, rien à dramatiser. Le jour où les femmes deviendront présidentes, faudra-t-il donner au pays la date de leurs règles ? C'est un peu ridicule. Je suis davantage préoccupée par l'avenir de nos enfants (entre autre) et par l'utilité de certains secteurs publics ...

    Vos doigts ont bien repris du service. Et le reste ? (Ne vous inquiétez pas, nous ne vous demanderons pas votre bulletin de santé )

    14
    COTENTINE
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:40

    Je n'avais pas osé vous raconter ,l'histoire de mon voisin ,DIRECTEUR  dans une grande entreprise,,LORRAIN ,pur jus  75ans "et bourru"        ,il m'adresse à peine la parole ,aaussi ,ai je été surprise ,lorsqu'il m'a dit un jour :et oui j'ai été opéré d'un adénome à la prostate et alors ,je pisse plus souvent ,c'est tout .....oui ,mais lui est retraité     ,nul doute que les journaleux ,vont épier le nombre de fois ou lePRESIDENT  ,va se lever ..... bon je repars faire ma confiture de pamplemousses ,  bonne nuit ,MAGITTE .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :