• N'est pas éleveur qui veut !.....

                  Ma mère me racontait...

                  Elle avait une dizaine d'années et ni ses parents ni elle ne quittaient leur petit village de Lorraine pour aller "en ville". La ville ? mais c'était un lieu où on pouvait se perdre, au sens propre comme au sens figuré ! Un jour quand même, ma grand-mère ayant décidé de se rendre à NANCY (quelle expédition !), avait laissé des directives très strictes à sa fille, sur ce qu'elle aurait à faire comme tâches ce jour là ! C'est que, promenade ou pas, la vie continuait...Il fallait non seulement s'occuper de la famille, mais aussi (et surtout) de toutes les bêtes dont grand-mère s'entourait...C'est qu'elle les aimait ses bêtes et les soignait avec amour, dévouement et passion.

                   Elle avait tout programmé, préparé, pour que poules et lapins ne manquent de rien ce jour-là...Et les recommandations avaient été nombreuses, notamment en ce qui concernait les lapins, leur nourriture avait été préparée avec luzerne, son, rutabaga...Juste ce qu'il leur fallait, pas un gramme de plus !Nantie de tous pouvoirs, maman avait promis de tout faire pour le mieux...Oui, mais...comme chacun sait, au regard de leurs enfants, les parents "n'y connaissent pas grand-chose"...Heureusement qu'ils sont là ! A l'heure du déjeuner des lapins, leur repas est estimé par leur serveuse d'un jour, un peu "court" ....D'après elle, comment voulait-on qu'ils grossissent en mangeant si peu ? Bon, elle a rajouté pour chacun une bonne portion de luzerne dont les lapins raffolent...Ils ont tout dévoré et lorsque grand-mère est revenue, elle n'a pu que constater que tout ses lapins avaient attrapé "le gros ventre" maladie qui entraîne la mort....

                  Pauvre grand-mère et...pauvre maman qui a bien dû reconnaître qu'elle n'avait pas respecté les portions obligatoires et en donner la raison ! On ne badinait pas à l'époque (avant la guerre de 1914), et les punitions n'étaient pas loin. Et ma grand-mère qui adorait toutes ses bêtes pleurait toutes les larmes de son corps ! C'est ce qui arrive quand on veut trop bien faire....

                   Ce ne fut une bonne journée ni pour la mère, ni pour la fille . Et, petite cerise sur le gâteau : grand-mère n'avait pu visiter Nancy comme elle le désirait...Elle avait peur de se perdre et...n'était pas sortie de la gare ! Pendant que ses lapins trépassaient, elle regardait passer les voyageurs et les quelques trains qu'il y avait à l'époque . Il y a des jours comme ça où rien ne va !

     

    « Tous à vos jardins...Soucis et querelles..... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Mai 2014 à 17:09

    J' ai toujours trouvé plus facile de traverser  Metz que Nancy.

    IL me semble que  mon père soignait le gros ventre des lapins en leur faisant avaler de l' amidon dilué dans de l' eau, puis en leur donnant du persil !

    Ce dont je me souviens, ce sont les sacs de pissenlits que je devais ramasser tous les jours !

     Bonne soirée

     bisous

    2
    Mardi 13 Mai 2014 à 17:10
    Fabymary POPPINS

    j'appelle ça la loi de l'E..... maximum, j'imagine la peine de votre maman et gd mère. bises à vous

    3
    Mardi 13 Mai 2014 à 17:52

    @ Trublion - Quand ma mère racontait cette histoire, elle "revivait" ces instants ! et ma pauvre grand-mère avait passé sa journée à la gare de Nancy pendant que ses lapins se mouraient ! de quoi pleurer....
    Au fait, votre remède pour les lapins est peut-être bon ? je ne crois pas que grand-mère le connaissait !

    @ Fabymary - ça leur avait laissé à toutes deux un mauvais souvenir !
    Bonne soirée. Bises.

     

     

    4
    Mardi 13 Mai 2014 à 23:19

    Ah ! ah ! pardon de rire aux éclats, mais c'est surtout, plus que celle de votre maman, la totale mauvaise journée de votre grand mère qui m'amuse. Et pourtant, je comprends bien l'inquiétude qu'elle a du vivre, plantée dans cette gare et n'osant affronter l'inconnu ... et les inconnus. Pauvre grand-mère ! C'est à la fois tellement touchant.

    Vos arrière petits enfants doivent se régaler sans fin de vos talents de conteuse. Bonne soirée.

    5
    Mardi 13 Mai 2014 à 23:31

          Pauvre grand-mère...elle en tremblait encore quand elle racontait son voyage à NANCY ! et pour clore le tout, trouver ses lapins morts le soir, c'était d'un triste !... Mauvaise journée de "liberté" !
          Je ne sais pas si j'ai des talents de conteuse ? j'ai écrit quelques petites histoires pour mes "arrières", il y a déjà plusieurs années. Je pense toujours qu'il faudrait que je m'y mette un bon coup pour tout rassembler, mais...le temps me manque !!!

          Bonne soirée et même...bonne nuit (il est très tard)...

    6
    Mercredi 14 Mai 2014 à 09:51

    On veut parfois faire à la perfection et ce n'est pas toujours la bonne solution...


    Mauvaise "limonade" pour votre maman et mauvaise journée pour votre grand-mère.


    Ici du soleil et du mistral.


    Bon mercredi Geneviève

    7
    Mercredi 14 Mai 2014 à 11:26

    Pauvre maman ! ça lui avait servi de leçon et quand nous avons eu des lapins, elle s'en occupait très bien....L'expérience...

    Temps mitigé ici...gros nuages, un peu de soleil...

    Bonne journée.

    8
    Cotentine
    Mercredi 14 Mai 2014 à 13:53

    Le soleil est de retour ,dans mon pays de cœur ,avec son copain le vent ....Les choux et trop de luzerne ,c'est un mauvais menu pour ces petites bêtes,gros chagrin pour la petite fille ,et mauvaise journée pour la grand'mère .Il arrive qu'en,voulant trop bien faire ,la nature ne nous comprenne pas et  même les humanoïdes ! 

    9
    Mercredi 14 Mai 2014 à 14:59

    on ne tombe pas toujours très bien ! La preuve !

    Passez une bonne journée avec le soleil.

    10
    Vendredi 16 Mai 2014 à 08:28

    Je n'ai pas ri aux éclats comme Bicar mais j'avoue, sans honte, que j'ai beaucoup souri à la lecture de la journée de m.... de votre grand-mère. 

    11
    Vendredi 16 Mai 2014 à 08:51

    Ma Mère ne l'avait jamais oubliée cette fichue journée !

    12
    Vendredi 16 Mai 2014 à 09:12

    Fichue journée pour les deux : mère et grand-mère mais votre maman génère plus de compassion, elle devait avoir peur de la punition. Votre grand-mère me fait sourire : le séjour dans la gare et ses lapins morts... Des souvenirs vivaces, il nous en reste tous quelques-uns.

    13
    Vendredi 16 Mai 2014 à 13:41

    ma grand-mère était contente de son voyage à Nancy !! même si elle n'était pas sortie de la gare ! le retour a été moins bon...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :