• Mais où va-t-on ?....

                        Respect des autres et de soi-même, politesse, morale....

     

                        Elle est bien loin cette période de 1968 quand les jeunes réclamaient, au nom de la liberté (?) qu'il "soit interdit d'interdire" ! Nous n'en sommes plus là...Sans être pudibonde (quel mot désuet !), j'avoue qu'il m'est difficile de suivre cette "moralité" du XXI°siècle... Il y a quelques mois, j'avais écrit un article intitulé "Malaise", que vous pouvez relire éventuellement ... Il s'agit d'un article du 9 mars 2012, donc récent, écrit 

    à la suite de cette information que j'avais entendue, sur les petites lolitas... Depuis, nous avons progressé (si on peut dire)...

     

                         Je sais que tout évolue et qu'il faut vivre avec son temps...Mais les idées qui fourmillent dans des têtes censées agir pour notre plus grand bien, me dépriment au maximum ! On parle...on parle...(mais il en restera quelque chose ?), du mariage homosexuel, du vote des étrangers, de la pilule à donner aux petites filles de 13/14 ans qui ne devraient aller en classe que pour s'instruire intellectuellement...sans oublier la dépénalisation du cannabis...Je cite tout en vrac car il y a tellement de nouvelles idées qui germent en cet automne, que je ne puis les énumérer toutes et que je ne fais pas de distinction entre telle et telle... Et tout à l'heure, j'ai entendu le chanteur ANTOINE, demander que soit légalisée et reconnue la profession des prostituées....A-t-il tort, a-t-il raison ? Au point où on en est, on peut tout !

     

                          Ce dont je suis certaine, c'est de ne pas pouvoir suivre...ça va trop vite pour moi. Mais je me demande quand même s'il n'y aurait pas des sujets beaucoup plus graves à aborder en ce moment. Notre pays va mal "financièrement". Est-ce une raison pour le faire aller mal "moralement" ? Il y a des sujets graves à évoquer et qui demandent réflexions et surtout décisions rapides....avant qu'il ne soit trop tard.

     

                           Et si nous ne restions riches que par notre valeur morale, serait-ce si grave ? Certainement pas. J'aime la Liberté, et aimer et admirer mon pays font partie de cette liberté que je tiens à conserver. Je n'aime pas qu'on m'impose des idées surtout lorsqu'elles sont contraires à ce que me chuchote ma conscience !

     

                           


    « Quelle semaine !...Fête et souvenirs.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Octobre 2012 à 21:14

    Ce billet que j'ai publié explique ce que je ressens actuellement. Je suis tellement loin des valeurs qu'on m'avait enseignées...Non seulement on accepte tout, mais on va "au-devant" de tout ! Plus c'est choquant, mieux c'est...Je n'accepte pas...j'ai maintenant 7 arrières-petits-enfants dont 4 filles...Que deviendront-elles ? Pour l'instant, elles sont bien élevées....mais....Et quelle France va-t-on laisser à tous ces petits ? Je l'avoue, j'ai un peu peur....Je dis trop ce que je pense parfois mais ça me soulage !
    Si cet article vous a intéressée, ça me fait plaisir. Je vous souhaite une bonne soirée.

    2
    Mardi 30 Octobre 2012 à 00:11

    Tout a commencé à aller mal dès les années 1980, et c'est seulement maintenant que les "veaux" sortent de leur léthargie : il serait temps.

    Le réveil est dur et la bêtise a la vie dure...Nous vivons maintenant sous la terreur intellectuelle. Et cela n'ira pas en s'arrangeant :

    "Quand il ny a plus de foin à l'atelier, les chevaux se battent"

    Que tout cela ne vous empêche pas de passer une nuit sereine. Individuellement, nous ne pouvons pas grand chose.

    Nous sommes "trop nombreux, coûtons trop cher, vivons trop longtemps" : des réféxions à peine voilées. Que dire des institutions financières contre lesquelles on ne peut rien faire et qui nous mettent à genoux ????

    3
    Mardi 30 Octobre 2012 à 08:50

    Est-ce une raison pour se taire ? Je n'y arrive pas...

    4
    Mardi 30 Octobre 2012 à 08:52

    Alors, je vais aller voir la réponse sur un vaste sujet j'en suis bien consciente !
    Bonne journée Josette, avec mes amitiés.

    5
    Mardi 30 Octobre 2012 à 11:14

    Ma réponse sera un petit rappel de l' histoire, et de la déchéance de Rôme, tombée dans la luxure et les orgies !

     bonne journée

     bisous

    6
    Mardi 30 Octobre 2012 à 11:44

    Non, nous ne pourrons pas plier ni nous taire. Ce serait nous montrer complices d'une escroquerie organisée pour éliminer et anéantir "un surplus de population" estimé inutile et encombrant par ce une minorité de malfrats sans scrupule qui nous ont menti et manipulés de façon éhonté. N'allons pas croire que tout ceci n'était pas prévu de longue date. 

    7
    Mardi 30 Octobre 2012 à 13:35

    C'est vrai que notre pays va mal et qu'il y aurait des priorités urgentes.

    Le beau temps est revenu et il fait moins froid.

    Bon mardi Genevivèe

     

    8
    Mardi 30 Octobre 2012 à 22:02

    C'est exactement ça !
    Bonne soirée.

    9
    Mardi 30 Octobre 2012 à 22:07

    A qui faire confiance ? L'avenir est incertain...

    10
    Mardi 30 Octobre 2012 à 22:10

    En attendant de régler les urgences, on temporise...on verra bien...quand il sera peut-être trop tard.
    Bonne nuit.

    11
    Mardi 30 Octobre 2012 à 22:14

    Jadis, les prostituées étaient surveillées ...Et elles avaient des carnets de santé...ça n'empêchait pas les proxénètes, mais c'était mieux que cette liberté actuelle.

    12
    Mardi 6 Novembre 2012 à 13:58

    Comme je vous l'

    13
    Mardi 6 Novembre 2012 à 14:25

    Comme je vous l'avais dit, j'étais en Chine et je viens de rentrer. Là-bas, je pouvais lire les billets (quand j'avais le temps ; pas beaucoup donc mais j'ai jeté un œil chez vous), par contre, impossible de laisser un commentaire. Internet "bridé" sans doute.

    Donc aujourd'hui un petit mot chez vous. L'absence de moralité, de morale, de politesse... oh la la... quel vaste sujet ! Trublion parlait de Joey Starr dans un de ses articles, de la grossièreté et de la violence des textes de ce rappeur. Là vos sujets se rejoignent, au moins dans mon esprit, je regrette que grossièreté, vulgarité soient mises à l'honneur ou au moins en avant par des journalistes qui pensent qu'en encensant des propos rageurs, ils se montrent proches du peuple. C'est de la démagogie. Ce n'est pas la voie de la réussite au contraire : la démagogie n'esrt que la recherche de la faveur du peuple pour obtenir ses suffrages et le dominer.

    Je suis choquée que les journalistes pour récupérer leurs avantages fiscaux aient joué la carte de la gauche majoritairement. Défendre ses intérêts personnels n'est pas moral dans une démocratie. Mais je suis une idéaliste.


    Bonne fin de journée, Geneviève. Je vais lire la suite.

     

    14
    Mardi 6 Novembre 2012 à 19:22

    Parti trop tôt celui-là !!!!!

    15
    Mardi 6 Novembre 2012 à 19:29

    Que ne ferait-ton pour défendre ses propres intérêts ! Les journalistes ne m'inspirent plus du tout (alors que lorsque j'étais jeune, c'était une profession qui me tentait...elle était alors respectable....
    Vous voici revenue à La Réunion (et bientôt en métropole ?). Vous en aurez des choses à me raconter !
    Je suis sortie toute la journée...déjeuner-spectacle ! C'était très bien...
    Bonne soirée. Je vous embrasse.

    16
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:46

    La vulgate prétend que rien n'avance sans débat, que rien n'avance sans polémique, que la polémique est féconde, on va jusqu'à dire que la guerre fait faire des progrès. Rien n'est moins sûr. Là où la vulgate a raison, c'est que la discussion évite la violence et se faire trouer la peau. La dialectique, le débat n'ont jamais servi à rien. Pourquoi ? Parce que les protagonistes disent des bêtises et les débats sont du spectacle. Pendant qu'on nous parle de sujets que l'on débat et défend depuis des années, on ne nous parle pas des vrais problèmes ! Ce n'est pas de l'information, c'est du cirque et les médias sont fondés sur l'idée du spectacle. On n'apprend rien par le débat, la polémique ou la dialectique. Alors tous ces sujets que vous évoquez comme le mariage gay ect, ne servent à rien. Pour autant ce n'est pas un bon argument que de dire qu'une vérité dogmatique la remplace. Le format du spectacle remplace le format d'une vérité dogmatique, et puis c'est tout. Très intéressant votre billet. Bonne soirée. Amicalement, Pimprenelle.

    17
    josette bazan
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:46

    chère Geneviève

     

    je vais essayer de vous répondre sur mon blog, le sujet est si vaste...

    bonne journée (ici ciel bleu et soleil!)

    18
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:46

    MAGITTE ,J'aime bien votre expression " que les petites filles de 13 14' ans ,ne devraient aller à l'école que pour s'instruire.... intellectuellement" QUI a proner ,l'éducation sexuelle à l'école ?  de la théorie ,elles passent à la pratique  ET c'est bien dommage ,il faut être adulte pour ce genre de jeux ,entrelacer ,sentiments et sexes Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous ,sur la prostitution . Mais ,il faudrait que ces personnes soient volontaires et protégés, que les proxénètes soient éliminés!! Que la prostitution soit ,une thérapie pour les accrocs du sexe,ou les célibataires ,puisque c'est un "sport masculin " LEplus vieux métier du monde ,protège nos enfants  et les faibles des actes des prédateurs sexuels . mais ,j'insiste sur ma pensée ,VOLONTAIRES , PROTEGES   et  SURVEILLES  par les services de santé .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :