• Lu quelque part...

                         Les mots...

     

                         "Nous nous servons des mots avec l'habileté mais aussi l'imprudence des ouvriers qui manipulent chaque jour des explosifs..Il faut avoir peur des mots..." (G. CESBRON)

     

                         Faut-il vraiment avoir peur des mots ? Et qui doit avoir peur des mots, celui qui les emploie ou celui qui les écoute ? Ils peuvent être dangereux pour l'un comme pour l'autre. Le mot qui "sort de notre bouche", doit avoir été pensé, réfléchi, de façon à bien expliquer ce qu'on veut dire mais surtout de façon à ne pas blesser celui ou celle à qui il s'adresse... Et pour celui qui "réceptionne" les mots dits, le danger est là également. Il ne faut pas toujours les "prendre aux pieds de la lettre" pour éviter les déceptions...Ces mots que j'aime et que je décortique avec bonheur seraient-ils des armes de guerre ? et comme telles, dangereux ?

     

                          Et nos mots "n'engagent que nous" le plus souvent, avec toutefois des exceptions ! Prenons nos hommes politiques qui ne sont pas avares de mots...Les doux, les cinglants, les prometteurs...tout y passe...et pour quels résultats ? Tout est question d'interprétation et d'opportunité !

     

                          Décidément oui, les mots peuvent être dangereux et doivent être manipulés avec douceur...Et les mots les plus doux, les mots d'amour...ils peuvent avoir une vie si courte, même lorsqu'ils ont été dits sincèrement....Je me souviens que je disais à mes enfants :"un mot doit exprimer vraiment ce que vous voulez dire"...Je crois qu'ils me trouvaient exigeante et ma fille me répondait "oh toi, avec tes mots !"...ça voulait tout dire : que j'étais bien compliquée et que je l'ennuyais au plus haut point !

                          

                           Pourquoi a-t-il fallu que je lise cette phrase de G. Cesbron ? Me voici en pleine période doute : les mots sont-ils dangereux ? Il y en a pourtant de si beaux et je les aime tant ! Ils m'auront tout de même donné aujourd'hui un sujet de "blog"...Merci à eux !   

    « Nos trois âges....Le petit mot manquant.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Juin 2013 à 17:45

    les mots sont souvent le reflet de ceux qui les prononcent !

    Ainsi sait on que s' il s' agit de politiques, on a droit à des mensonges !

    Si nous avons affaire  aux médias, il s' agit  de faire vendre le plus possible !

    En résumé, c' est à celui qui écoute de bien décortiquer, pour en tirer la sustantifique moelle !

     bonne journée

     bisous


    2
    Mardi 25 Juin 2013 à 19:16

    Donc, les mots sont dangereux "aussi" pour celui qui les écoute ! Vous avez raison, décortiquons !
    Bonne soirée.

     

    3
    Mardi 25 Juin 2013 à 19:19

    Les mots véhiculent tant de choses bonnes et mauvaises... Ne les employer qu'à bon escient !

    4
    Mercredi 26 Juin 2013 à 06:50

    Je pense comme Cotentine que les mots dits de vive voix, en face à face, peuvent être, en quelque sorte, rattrapés ; on sent bien dans le visage ou les yeux de l'autre que le mot n'a pas atteint l'objectif qu'on lui donnait, mais ça, c'était avant quand on discutait encore en face à face avec des amis, des relations et même des inconnus. Aujourd'hui, on parle moins et surtout avec beaucoup moins de mots alors il suffit que l'un de ceux que l'on utilise soit incompris... vous devinez la suite : voilà, nous pouvons parler à mots couverts, à demi-mots...

    Comme vous vous en doutez, Geneviève, voilà un billet qui me plait.

    Bisous et bonne journée.

    5
    Mercredi 26 Juin 2013 à 09:11

    Le billet vous plaît..comme la phrase de G.Cesbron m'avait plue (comme sujet de réflexion !). Même s'ils peuvent être dangereux, je continue à aimer les mots...
    Avons-nous enfin du soleil ? on le croirait ce matin...alors, bonne journée ! Je vous embrasse.

    6
    Mercredi 26 Juin 2013 à 10:02

     

    On peut dire (mais aussi cacher) tellement de choses avec de simples mots ! ils sont dooux, tendres, durs, méchants parfois...Un petit mot peut faire tant de bien et un autre "tout petit" mot peut faire tant de mal...Le mot exact...c'est le plus difficile à trouver et...à libérer !
    Amicalement,

    7
    Mercredi 26 Juin 2013 à 21:33

    Les mots peuvent être dangereux et surtout mal interprétés aussi.

    Selon la personne avec qui je parle je tourne sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler...

    Pour la publicité, je l'ai apperçue sur Fémina, elle est ancienne mais a été primée au Grand Prix Stratégies de la publicité 2013.

    Bonne soirée Géneviève

    8
    Mercredi 26 Juin 2013 à 22:56

    Il est sage de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ... Dans les mots, l'interprétation qu'on en fait est souvent importante.

    Merci des renseignements pour la publicité que j'avais trouvée très drôle !

    Bonne nuit.

    9
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:42

    OUI ,OUI  ,MADAME MAGITTE  ! Les mots sont extrêmement dangereux !!!!.par téléphone ,par mails , par écrit     ,c'est de la dynamite ;.... Suivant l'état moral ,physique de la personne ,qui les reçoit ,ils peuvent avoir de vilaines conséquences ,même si la personne émettrice est pleine de bons sentiments . De vive voix ,on peut toujors s'expliquer ,intonations ,gestes et surtout regard ,peuvent atténuer un mot mal compris . La politique fait beaucoup de mal aux mots  Les mots d'amour ,de tendresse ,sont les plus beaux ,mais que serions nous devenus sans eux?MAGITTE  ,je vais vous raconter une histoire :mon MARI ,avait eu la bonne idée de transférer la bibliothèque dans notre chambre ,oui mais trop de mots ,m'ont empêchée de dormir  ... le meuble à vite retrouvé sa première place ,tant de mots ,tant d'idées ,tant d'histoires ,ont eu raison de mon sommeil ! c'est fou ce que les mots ont d'importance ,et si vous n'aviez pas soulevé le rideau ,qui aurait pensé à le faire ? le plus beau :dans une petite bouche de 4 dents ,,MAMAN .

    10
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:42

    Très beau billet. L'incidence de nos paroles, les mots utilisés peuvent être blessants comme le chante si bien  Guy Béart (Clic sur Guy Beart). Cette compilation de mots nous en sommes responsables auprès de nos semblables. Combien ai-je entendu mon père, nous citer le texte du psalmiste : "la langue est un petit feu, qui peut mettre le feu à une grande forêt". Nous sommes chaque jour, les témoins de paroles choquantes, de mots dépassés, qui sont publiés dans la presse. Parfois ces mots qui font mal, ces mots de trop vont nous aider à combattre pour survivre, nous bouster dans la vie, à en faire notre combat. N.Sarkozy parlait de discrimination positive, et Boris Cyrulik de phénomène de récillience. Notre langue est parfois acérée, mais elle peut aussi dire de très belles choses. Bonne journée. Amicalement, Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :