• Les temps anciens.....

                             Nostalgie.....?

                             Je reviens de faire quelques courses, exténuée par la chaleur que nous avons encore aujourd'hui et je pense à ce qui était et qui n'est plus...Je m'explique, je pense à LA POSTE ! drôle de sujet de méditation et pourtant ! Quand LA POSTE s'appelait les PTT il y a de cela bien longtemps. Quand le facteur passait trois fois par jour...quand le courrier arrivait "avant d'être parti" ou presque....quand de votre lieu de vacances vous pouviez envoyer des cartes postales à la famille et aux amis et qu'elles arrivaient dans un temps record ! Celles que j'ai envoyées cette année, notamment dans ma ville (!), ont mis une bonne dizaine de jours pour arriver (j'étais de retour avant elles)....Et je pense surtout à ce recommandé que je suis allée chercher ce matin (je suis sortie exprès); j'avais trouvé un avis de passage dans ma boîte hier, dans lequel on me priait d'aller chercher à compter du 22 août à 9 heures, la lettre recommandée qu'on tenait à ma disposition à la poste près de chez moi. A 10h.30, je me présente...Guichetière charmante et qui se dérange pour "aller voir"...Elle revient sans rien et (merci les ordinateurs), cherche sur le sien, me trouve, trouve trace de ma lettre...mais celle-ci n'est pas arrivée ! On me demande de revenir Lundi, ce que je ferai car j'ai un besoin urgent du contenu de ma lettre...Peut-être se trouve-t-elle dans un autre bureau de poste, à l'autre bout de la ville (ça m'est arrivé l'hiver dernier et j'ai dû batailler pour qu'on rapatrie le colis d'alors). Bien sûr, une erreur est toujours possible...bien sûr c'est de la faute à "pas de chance", bien sûr, bien sûr...Moi je veux bien, mais je regrette tout de même le temps où le courrier était considéré comme ayant une valeur et où les employés travaillaient avec conscience...Ils ont peut-être des difficultés maintenant...mais cela n'empêche pas de faire consciencieusement son travail... Je me considère comme "cliente" de la poste, alors, un client, ça se ménage....nuance, ça se ménageait !

                                Je n'ai même pas voulu grogner (je ne me reconnais pas !). Tout d'abord, l'employée s'est excusée, elle était très aimable et surtout elle n'y pouvait rien ! Je lui ai simplement fait remarquer que ça ne m'arrangeait pas par cette chaleur....J'espère qu'il pleuvra d'ici lundi et qu'il fera plus frais ! Comme disait un ami disparu maintenant " Pauvre France" !

                                S'il n'y avait que la Poste pour donner à penser ! mais non, il est d'usage d'être "cool"...tant pis pour ceux qui en font les frais. Vous écrivez à des services publics ou privés ... Avec un peu de chance, vous aurez une réponse...mais pas toujours...Où est le temps où "toute lettre méritait une réponse" ? S'il fallait s'arrêter à ça ! Et pourtant, c'était une simple question de politesse, comme dire merci, ce qui, entre nous, est de plus en plus rare !!!

                                 Les temps anciens ? Mais c'est obsolète ! il faut s'y faire...J'aime le progrès, mais je regarde quand même derrière moi avec un peu de nostalgie....
    « L'argent de poche...et la crise !Mesdemoiselles...de la tenue ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Août 2009 à 13:14
    Pour ce qui est des avis déposés dans la boîte aux lettres sans que le ou la préposé aie sonné, je connais et c'est très agaçant d'aller chercher un pli recommandé alors qu'on aurait pu le percevoir directement chez soi et c'est justement aux personnes âgées que je pense dans ces cas là.Vous avez eu raison de ne pas rouspéter au guichet, car comme vous le soulignez, la personne était aimable et ce n'était pas sa faute.
    Il n'y a plus de service public Geneviève, ou quasiment.Pour ce qui concerne les factrices et les facteurs, je sais en revanche que si la poste les traitait avec un peu plus de respect, si elle ne les asservissait pas par des contrats à durée déterminée se prolongeant dans le temps et renouvelés presqu'indéfiniment, ils feraient preuve sans doute de plus de conscience professionnelle et en outre, ils seraient bien formés (ils me font pitié moi ces préposés qui ne sont jamais les mêmes, qui changent tout le temps, contrairement à "notre" facteur d'antan).Il y a deux jours, une nouvelle factrice, une jeune, m'a demandé si je pouvais lui remplir sa bouteille d'eau avant d'ajouter les larmes aux yeux, qu'une personne lui avait refusé ce petit service.Vous voulez que je vous dise Geneviève, vous avez raison de vous montrer nostalgique pour bien des domaines.
    Je vous souhaite une belle journée. 
    2
    Samedi 22 Août 2009 à 14:55
    Je suis bien d'accord avec vous Geneviève, tout se perd; les services publics n'existent plus, tout est privatisé et les employés sont mal traités! on leur met la pression pour qu'ils en fassent toujours plus parce qu'on ne veut pas embaucher et on ne les paie pas plus cher pour autant;alors ils en ont ras le bol et sont démotivés..le travail s'en ressent c'est certain!
    Je ne suis pas souvent là en ce moment car je profite des beaux jours pour faire le tour de ma famille qui est un peu dispersée..
    A bientôt Geneviève..bizoo
    Sophie
    3
    Samedi 22 Août 2009 à 15:42
    Au démarrage, je suis seule responsable ! j'étais à la maison ocupée à passer l'aspirateur et j'ai cru que c'était le réléphone qui sonnait...mais c'était l'interphone ! les sonneries se ressemblent...La factrice n'y est donc pour rien. C'est ensuite que ça n'a pas suivi...Prendre son travail par-dessus la jambe n'arrange personne...c'est ça qui me rend nostalgique....
    4
    Samedi 22 Août 2009 à 15:44
    Démotivés ? c'est peut-être une excuse. Merci de votre passage.
    5
    Lundi 24 Août 2009 à 08:24
    Heureuse de votre visite...et surtout que vous puissiez me lire plus facilement ! Les années anciennes avaient leur charme, les années actuelles ...parfois ! Acceptons le tout mais il m'arrive de "ruer" un petit coup !
    Amicalement
    6
    Geneviève
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:09

    @Morsli -
    fautes de frappe : occupée (et non ocupée) - téléphone (et non réléphone) ! heureusement, c'est bientôt la rentrée des classes !  Mille excuses...

    7
    juvisienne
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:09
    aah!ah!.. j'ai envoyé, le 11 aout, en recommandé, un collissimo.... finalement ma Petite-Fille, enceinte jusqu'aux dents, a pu le récupérer, le 20, dans un bureau loin de chez elle !!!(à Marseille!)
    ici à Juvisy, nious avons la chance d'avoir les mêmes facteurs, c'est sympa ! et les employés à la Poste font vraiment tout ce qu'ils peuvent ...
    bonne journée.
    8
    mapy
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:09
    Bonjour Geneviève,
    je suis passée chez Kiki, puis j'ai pensé à vous, alors j'ai ouvert votre porte et me voici.
    Je suis bien plus jeune que vous certes, mais combien il m'est agréable de vous lire à présent sans avoir à plisser les yeux. J'ai changé d'écran pendant les vacances et il est de plus grande taille, mais je ne pense pas que cela en soit la cause (changement de taille de votre police) ! Du coup, je vous lis avec facilité et me rend compte combien vos récits et anecdotes sont remplis de charme et de bon sens.
    Une génération nous sépare je pense, et pourtant me voici moi aussi nostalgique de toute cette époque, celle des PTT et du facteur en vélo et de notre petit chien Pollux qui se faisait une joie, chaque jour, de faire mine de lui manger les mollets......
    De toutes les lettres envoyées concernant l'état lamentable de la clinique gériatrique dans laquelle séjournait ma grand-mère (8 en tout) une seule réponse m'est revenue !!!!!
    Il faut vivre avec son temps, mais même si je ne désire pas faire le chemin à l'envers, je suis bien triste de tout ce temps révolu de mon enfance dans les années 60 et 70....
    Bises à vous.
    Restez au frais et pensez au brumisateur, ici vaporisé sur les petites la nuit ça leur permet de mieux s'endormir....
    Bon elle revient quand notre Kiki pour donner la clé du rébus ?
    Cordialement,              Mapy
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :