• Les noms de rues....

                  La nuit dernière, je me suis réveillée à 3 heures, et comme j'avais le "tracassin" et ne pouvais pas me rendormir, je me suis levée et je suis venue sur cet ordinateur consulter mes anciens articles ! C'était une occupation comme une autre et ça ne risquait pas de réveiller les voisins...Ma lecture m'a conduite au 10 février 2010... J'avais alors écrit ce qui suit, sous le titre "S'en souvient-on" ?

     

                                         Un certain Louis René Villermé....

                        Notre dernier domicile à PARIS se trouvait dans une petite rue du onzième arrondissement, la rue "René Villermé"...Mais qui était ce René Villermé ? J'avais pu me documenter à l'époque, une amie ayant trouvé ce renseignement par hasard !

                         C'était un médecin et sociologue né en 1782 et mort en 1863. Il avait notamment écrit en 1840 un ouvrage "Tableau de l'état physique et moral des ouvriers employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie" et cet ouvrage a été à l'origine de deux lois importantes :

                         - en 1841, la loi sur le travail des enfants dans les manufactures. Je la rapporte ci-dessous, telle que je l'ai trouvée sur Internet !

                         "22 mars 1841 - loi sur le travail des enfants -
                         " L'âge minimum d'embauche est fixé à 8 ans et à 13 ans s'il "s'agit d'un travail de nuit. La durée du temps de travail est établi à 8 heures "par jour pour les enfants de 8 à 12 ans et à 12 heures pour ceux entre 12 et "16 ans. Cette loi d'un genre nouveau en France ne concerne que les "entreprises de moins de 20 ouvriers."( Elle ne sera que très peu appliquée...)

                          - en 1850, la première loi d'urbanisme en France interdisant la location de logements insalubres....

                          Pauvres enfants, mis au travail très tôt...Que diraient nos jeunes maintenant ? La vie était rude pour eux jadis. Lorsque j'étais jeune, certains enfants commençaient encore à travailler très tôt (13/14 ans). Pour beaucoup, le certificat d'études marquait la fin de l'enfance... Heureusement que des lois ont réglementé un peu tout ça...tout au moins en France. Malheureusement, dans d'autres pays, ce n'est pas le cas.

                          Quant à la loi d'urbanisme de 1850...il y aurait encore beaucoup à dire....

                           C'était un petit rappel de la vie dans "l'ancien, ancien temps" !

                   Voilà ce que j'écrivais...il y aura bientôt 5 ans !

                  En 2010, je posais cette question : que diraient nos jeunes maintenant ?Il est certain qu'une loi s'imposait...et c'est grâce à ce médecin, René Villermé, qu'elle a vu le jour. On voit dans les villes et villages des noms de rues et très souvent on ne cherche pas à savoir d'où vient la "célébrité" de celui ou celle qu'on a voulu honorer...Et pourtant, leur action était bénéfique ! Imaginez les enfants (comme c'est encore le cas dans bon nombre de pays) partant travailler à 8 ans...et faisant des journées de 8 heures ! Inimaginable au XXI° siècle...Un enfant doit rester un enfant...Je me souviens que mon grand-père paternel racontait que lorsqu'il avait eu 10 ans, sa mère lui avait préparé un petit baluchon pour qu'il "monte à PARIS" retrouver des oncles qui l'ont hébergé et surtout pour chercher et trouver du travail! Il était l'aîné de 8 enfants...et la vie était dure dans la Creuse...Et il était très fier de s'être formé tout seul et d'avoir réussi sa vie...C'était alors possible. Il a appris tout en travaillant....(pour la petite histoire, quand mon frère ou moi écrivions à grand-père, il nous retournait nos lettres après avoir souligné les fautes d'orthographe ! Intransigeant pour lui-même...et pour les autres !

                  Le travail des enfants et des adolescents a été réglementé. Le travail des adultes aussi... Petit à petit, les lois sociales sont arrivées...C'était l'ancien temps !

     

    « Ils sont devenus grands ces petits !....Trois enfants écoutaient.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    cotentine
    Dimanche 14 Décembre 2014 à 17:02

    BIZARRE ,je viens d'émettre une idée concernant les rues de mon village de coeur  !Je suggère à la mairie d'apposer ,sous les plaques actuelles le nom  ancien de la rue !la rue TROUSSE COTILLONS   ok  ,c'est explicite  .... la rue  du marché au beurre est devenue la rue DENIS DUMONT  ,qui c'est celui là ?  La honte ,dans ma ruelle dont ,je ne dirai pas le nom   2maisons, et nous habitons  sous la haute bienveillance d'un boucher ,qui a fait fortune pendant la guerre  ....Je suis furaxe ,et je donne mon adresse ,à l'adresse de la ruelle  ,entre le 12etle14  NA !    Je suis triste le matin ,je vois passer des gamins  qui vont à l'école dès 8h ,le jour n'est pas encore levé   ....  oui ,il y a eu de belles lois concernant le travail des jeunes en FRANCE  !MAGITTE  ,vous allez dormir à 23 H  et à 3h du matin ,vous ^tes déjà en forme  ,pour retrouver votre confident   ?  peut être sont ce des méthodes  d'entrainement pour le réveillon   ? C'est pas joli ,sont ce !

    2
    Dimanche 14 Décembre 2014 à 17:15

    il est évident  qu' il fallait revoir  cette question du travail pour les enfants !

     On peut quand même sourire, quand on voit qu' aujourd' hui, les adultes travaillent moins que les enfants jadis, et  on a même mis en route le principe de pénibilité, qui n' est pas prêt d' être réglé !

    Passe une bonne soirée, et tâche de dormir !

     Bisous

    3
    Dimanche 14 Décembre 2014 à 17:41

    @ - Cotentine - Il est vrai que bien souvent, ce sont des noms d'illustres inconnus ! J'aime beaucoup la rue "Trousse Cotillons"...au moins, c'est explicite !Que les gamins partent à l'école à 8 heures...c'est autre chose que d'aller travailler dur à cet âge là !
    Non, je n'étais pas en forme pour aller sur mon ordinateur autrement que pour lire des articles déjà écrits !
    Pas d'entraînement pour le réveillon qui sera bien calme avec mon fils et ma belle-fille.
    Sont-ce ? mais c'est magnifique ! et peut-être un peu désuet...

    @ - Trublion - la comparaison entre enfants jadis et adultes maintenant, concernant le travail, donne à réfléchir.
    Je vais essayer de dormir et surtout de faire baisser cette glycémie qui m'a posé des problèmes...Une petite contrariété et hop ! elle grimpe ! C'est un cercle vicieux...

    Bonne soirée Cotentine, bonne soirée Trublion.

     

    4
    Lundi 15 Décembre 2014 à 13:12

    Avant j'habitais la rue Estelle, je pensais bien sûr que c'était pour le prénom et puis un jour j'ai cherché et j'ai vu qu'il s'agissait de Jean-Baptiste Estelle né en 1662 et décédé en 1723. Négociant et homme politique, consul de France au Maroc et en Syrie, puis échevin de Marseille pendant la peste de 1720. Ouf un roman wink2 Passez un bon lundi 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Lundi 15 Décembre 2014 à 13:41

    C'est très intéressant de connaître la vie de .... ces inconnus (ou presque) ! Estelle ? j'aurais pensé comme vous !
    Passez un bon après-midi (ici, temps très gris...)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :