• Le premier pantalon long....

                                             Qui me dira ?

     

                         Pourquoi ce matin, me suis-je souvenue de cette période ? Il est vrai que je me repasse ma vie "en boucle" et que je me souviens de faits qui, s'ils semblent sans importance, en avaient à l'époque de notre jeunesse. Et voilà comment le premier pantalon long de mon frère m'est revenu en mémoire ! Comme tous les garçons de son temps, il portait des pantalons courts (mais qui arrivaient quand même aux genoux !). Il allait avoir 15 ans et mon père a pensé que l'heure était venue pour lui de s'habiller en homme...C'était ainsi...les parents décidaient et vous obéissiez ... Bon, pour en revenir au pantalon long et dans la foulée, à un costume...le magasin qui s'imposait était La Belle Jardinière, rue de Rivoli à PARIS . Beau magasin de prêt à porter et même de "sur mesures"...A cela deux raisons, la première étant que mon frère allait dans un collège où l'uniforme était obligatoire et que la Belle Jardinière était spécialisée dans tout ce qui était uniformes de tous horizons...La deuxième, c'est que mon père aimait la qualité et que là, elle était bien présente.

     

                            Les voici donc partis un jour jusqu'à PARIS (nous habitions en banlieue), tous les deux, entre hommes ! Le choix était déjà fait en partie : l'uniforme était bleu-marine, la forme commune à tous les élèves...Classique donc ! Mon frère laisse faire...il n'était pas trop coquet alors et avait confiance dans les choix du père. Et un pantalon supplémentaire, les pantalons courts devant rejoindre le coffre aux souvenirs...Et pourquoi pas, pour le dimanche, une belle cravate ? ça c'était du supplément, un cadeau paternel. Et là, c'était à mon frère de choisir...Désespoir de mon père, André se moquant absolument et de la qualité, et de la couleur...Heureusement que le guide était là ! La cravate a été très belle...

     

                             Et voilà l'héritier du nom habillé enfin comme un homme...Exit le petit garçon...Avait-il pris goût à la tenue, mais de ce jour, il était devenu coquet...Ou bien commençait-il à s'intéresser aux jeunes demoiselles ? Elles, s'intéressaient à lui... C'est fou ce qu'une vie peut basculer pour la longueur d'un pantalon ! Enfin, c'était comme ça avant ! Avant quoi ? avant la guerre, quand nous étions jeunes et que nous obéissions à nos parents, quand il y avait des étapes dans la vie, pantalons longs pour les garçons, bas pour les filles....et tant d'autres. Il y avait temps pour tout.

     

                              Tout a évolué, certaines choses en bien, d'autres étant à revoir...Ainsi va la vie .....

     

                                    

    « J'voudrais ben....Un bonheur simple... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 15:14

    C'est vrai qu'avant oln était tiré à quatre épingles, maintenant il y a peut-être trop de laisser aller.

    Bonne après midi toujours ensoleillée

    2
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 15:20

    Comme les temps ont changé...Bien ou mal ? je ne saurais le dire...un peu des deux sans doute !

    3
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 19:14

    Oui ! Le père tout puissant décidait pour ses fils et nous obéissions, c'était conventions d'éducation. L'autorité paternelle était en application, nous l'acceptions sans aucun problème. D'ailleurs, c'était protecteur car nous n'avions, en contre partie, aucune responsabilité à prendre. Nous étions inattaquable car défendus bec et ongles par nos parents pour toute ingérence d'un tiers dans notre vie. Nous étions enfants, adolescents et ce monde était protégé de la dure vie des adultes. Donc de bons souvenirs de ces époques, pour nous... Les jeunes d'aujourd'hui veulent être adultes avant l'âge... Ils ne savent pas ce qu'ils manquent ! En sont-ils conscients ? Avec mon amitié. Loic

    4
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 19:24

    Entièrement d'accord ! je pense toujours que j'étais insouciante, mais la vie me rendait ainsi...Nous nous sentions protégés, dirigés et très aimés. Très bons souvenirs également de cette jeunesse que les jeunes d'aujourd'hui ne nous envient pas ? Ce n'est pas certain...
    Amitiés.

    5
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 19:26

    Mais hier, comme aujourd' hui, l' habit ne fait pas le moine

     bonne soirée

     bisous

    6
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 20:38

    Bien sûr que non que l'habit ne fait pas le moine ! mais il y avait des étapes dans la vie avant d'être adultes...Et la première paire de bas pour les filles, le premier pantalon long pour les garçons, c'était très important !
    Bonne soirée.

    7
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 23:11

    Je n'avais pas de grand frère alors les pantalons longs...

    Par contre, même après la guerre, on obéissait aux parents pour s'habiller. L'argent était moins "gaspillé" qu'aujourd'hui. Nos parents comptaient et savaient dire non quelquefois , pet l'on patientait pour le premier soutien-gorge, les premiers bas, moi c'étaient déjà les collants : les Mitoufle, vous en souvenez-vous ? Des collants ressemblant à des bas fins, les ancêtres des DIM.

    Bonne soirée, je vous embrasse.

     

    8
    Vendredi 30 Septembre 2011 à 07:42

    Pour moi, les premières chaussures à talons se sont fait attendre !!! On ne discutait pas...C'était celui qui payait qui décidait !
    Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :