• Le "grand rocher" du zoo de Vincennes.....


                                          Souvenir cuisant....

                                          Ce grand rocher du Zoo de Vincennes, il en attirait du monde...Il n'est plus ouvert au public je crois, pour une période de quelques années, le temps de lui redonner une jeunesse ! Il en a de la chance lui !  Enfin, passons....Je l'avais vu lorsque tous les deux, nous étions jeunes, moi née déjà depuis quelques années et lui qui venait de naître ! C'était à L'Exposition Coloniale de 1934...Il avait été construit pour cette occasion. Quel souvenir cette exposition...C'était merveilleux... Ce qui explique sans doute qu'une grande partie de ce qui avait été alors construit n'ait pas été démoli par la suite, et que tant de visiteurs aient continué à visiter et revisiter les lieux... J'y suis retournée étant jeune et nous y avons emmené nos enfants et petits-enfants plus tard.

                                           Un dimanche , tout au début des années 1950, nous voici donc partis mon mari et moi, avec notre fils aîné alors âgé de 4 ou 5 ans, pour cette visite du Zoo de Vincennes, après avoir pris le train à JUVISY, puis le métro...Belle journée....Notre fils était ravi de voir des animaux qu'il ne connaissait que  par des livres d'images, éléphants, girafes, singes, lions, ours polaires et autres.....Et nous montons au Grand Rocher, visite incontournable ! Il y avait des ascenseurs heureusement....Nous prenons donc des billets "aller et retour" pour le sommet de ce rocher d'où on pouvait contempler non seulement PARIS, mais tout le zoo ! Nous n'étions pas seuls, il y avait foule ! Mais faire l'ascension à pieds n'était pas dans mes projets immédiats... Arrivés en haut, nous admirons comme il se doit et "expliquons" du mieux possible à notre fiston... Puis, vint l'heure de redescendre...tout a une fin...et les horaires de fermeture sont stricts....Arrêtés dans notre élan par la queue devant les ascenseurs, nous décidons, au diable l'avarice, de ne pas utiliser nos billets de retour et de descendre à pieds (ce qui est plus facile que la montée tout de même !). Et j'ajoute, en toute innocence, "que nous irions plus vite" , ce qui pouvait se révéler vrai étant donné le monde qui ne pouvait être transporté en une seule fournée ! Allez, courageusement, nous entamons notre descente, moi fermant la marche...

                                           Tout va bien pendant un très court instant, puis pour une simple marche un peu abîmée, je perds l'équilibre et je "file" sur le ventre, doublant tout le monde dont mon mari et mon fils qui m'ont vue passer tel un météore. Je l'avais bien dit que nous irions plus vite ! tout au moins moi et je tiens toujours mes promesses ! Pas le temps de réfléchir, mais je me demandais quand même quand j'allais m'arrêter et surtout dans quel état ! Tiens, une aire de repos ! ouf ! Je me demande si je suis vivante ou déjà au purgatoire (encore que celui-là, je venais d'en avoir un  aperçu...). Mon mari arrivé près de moi me relève, mon fils pleurait et j'avais tout de même fait sensation à voir le nombre de visiteurs autour de moi ! Pas trop de bobo, à part les jambes bien écorchées et les magnifiques bas nylon mis pour ce jour et qui n'avaient que "de bons restes"....Les éraflures sur le ciment, c'est fou ce que ça peut vous cuire ! Et les écorchures à l'âme ? horrible !  Et ces gens qui riaient...parce qu'il faut bien le dire, ma position était assez comique !

                                            Il m'a fallu reprendre métro et train avec des vêtements un peu "défraîchis"... Depuis, à chaque fois que j'ai vu le grand rocher, j'ai revu ma descente tellement rapide ! Pour une fois que j'allais vite !

    « Attention...vous étiez surveillée !Quand arrivait "Mardi Gras"..... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Février 2009 à 18:31
    Bien racontée cette histoire de descente, je n'ai jamais compris pourquoi les gens rient quand quequ'un chûte.
    Les bas nylon n'ont surement pas pu être remaillés!!
    Je vous taquine, bonne semaine
    2
    Mardi 24 Février 2009 à 19:43
    Il y a des moments, comme ça.....où les choses ne se passent pas comme prévu !!!!
    Bonne soirée Geneviève. Bisous de la Réunion.
    3
    Mercredi 25 Février 2009 à 09:58
    Vous êtes vraiment une magnifique conteuse Geneviève.
    C'est vrai que de voir tomber quelqu'un n'est pas marrant, mais là, je ne vous cache pas, que j'avais le sourire aux lèvres même que j'ai mal pour vous, car tomber sur le ciment ou le goudron ça fait très mal. 
    Belle journée ensoleillée.
     
    4
    Mercredi 25 Février 2009 à 11:19
    Merci pour ce compliment ! j'aime raconter tout ce qui me trotte dans la tête, comme ça vient, dans un ordre un peu "désordre" ! mais bon ! Il me suffit d'un mot pour me souvenir et c'est parti !
    5
    Mercredi 25 Février 2009 à 15:28
    j'avoue que moi aussi, j'ai bien ri, mais vous racontez si bien !
    ahhhh pour moi aussi, le rocher de Vincennes me rappelle plein de souvenirs..
    Bisous et bonne journée, Geneviève
    6
    Vendredi 27 Février 2009 à 18:21
    Vous devez vous estimer chanceuse de vous en être tirée aussi bien.
    Bonne soirée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :