• "La der des der".....

                                               C'était en 1932....

                         J'allais bientôt avoir 10 ans.....J'étais donc encore très jeune. Mon père parlait très souvent de cette "grande guerre" à laquelle il avait participé, appelé à 18 ans et deux mois. Il était né en 1897 et c'était la plus jeune classe qui avait été appelée sous les drapeaux...Ses souvenirs ? les canons, les obus, les tranchées et les gaz....Et il nous en parlait beaucoup, certainement beaucoup trop. Nous avons visité les champs de bataille, vu tous ces terrains torturés...Le Chemin des Dames, Douaumont, Verdun, la tranchée des baïonnettes....Cela m'avait beaucoup frappée et je m'en souviens encore.

                         Et un soir de 1932, alors que nous étions allés passer la journée chez mon grand-père, en repartant mon père nous annonce qu'il nous emmène au cinéma ! Chic...pas très courant à l'époque et pour des enfants, une sortie, c'est une Sortie (avec un S majuscule) ! D'avance, nous étions heureux... Oui mais....Ce que nous allions voir, c'était le film "Les Croix de Bois" d'après le livre de Roland Dorgelès je crois. J'ai trouvé ce film horriblement triste et pourtant, c'est un film magnifique...Les tranchées comme si vous y étiez !Quelles images ! C'est un film qui, lorsque vous êtes enfant, vous marque pour la vie. Ce que mon père voulait, c'était nous faire voir à quel point la guerre était terrible ! Je crois que je n'avais pas su apprécier, j'ai pleuré et les images d'un tel réalisme sont restées gravées dans ma mémoire. Trop, c'était trop pour une enfant de mon âge. Il nous avait déjà tellement expliqué "comment c'était la guerre" que je le croyais sur parole ! Je m'en faisais une idée...Je ne veux pas critiquer cette éducation d'alors, mais là, je crois bien mon cher père, que tu avais raté le coche ! J'avais très bien compris quand il en parlait...ça me suffisait !

                         C'était "la der des der "....

    « C'est "cadeau".....1914/1918....ma mère me racontait.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 08:27
    C'était un film "pour adultes", mais peut-être pas pour enfant de 9 ans ! Dur, très dur...
    2
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 19:22
    A l'époque de ma génération, on commençait à aborder (avec un silence horrifié, à juste titre !...) l'Holocauste. Notre Professeur d'histoire nous a projeté "Nuits et Brouillards". J'étais tellement bouleversée qu'il m'a fallu quitter la classe pour aller ...vomir !
    Il me fallait connaître cette vérité pour ne jamais participer de prés ou de loin à une perpétration de la haine, affirmait-il.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 19:57
    L'Holocauste a été la pire chose de la guerre...la cruauté à l'état pur.
    4
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 21:00
    Ce qu'ont subi les combattants, des deux camps, est  inouï !  les gaz tous plus horribles les uns que les autres, les lance-flammes, l'artillerie meurtrière et qui mutile, les attaques à la baïonnette, les charges face à des mitrailleuses...sans compter les poux, la saleté, l'humidité et le froid...les témoins de cette guerre, ont eu le bon goût d'être discrets sur leurs souffrances (Genevoix, Barbusse...).
    Ce film, je suis d'accord avec vous, ne devait pas être visionné par une enfant de votre âge.Amicalement. 
    5
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 22:58

    Cettende guerre a été vraiment atroce...

    6
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 10:58
    Et j'ai oublié de préciser que pour votre père, 14 ans après, c'était vraiment "frais" comme souvenirs.Imaginons l'année 1995 pour ce qui nous concerne.
    Bonne journée. 
    7
    juvisienne
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:07
    je n'a pas vu le film, mais me souviens avoir vu le livre de Roland Dorgelès et ... avoir beaucoup pleuré.
    mais y aura t'il jamais un jour une vraie der de der?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :