•               Aujourd'hui, ils seront à l'honneur ! ... Les enfants (petits et grands) vont le fêter ce père, "pilier de la famille" et très souvent grand copain de sa progéniture ! Ce père qui "jadis" ou "de mon temps" (comme vous préférez), était surtout présent pour "faire bouillir la marmite" par son travail bien souvent très pénible, et pour l'éducation de l'enfant (en collaboration avec la maman). Mais oui, chacun à cette époque avait ses tâches biens définies : le papa rapportait l'argent, la maman, présente 24 heures sur 24, s'occupait de la bonne tenue de la maison, des enfants, du mari et éventuellement s'occupait "pour se distraire"(!) d'un jardin et d'un poulailler ! Elle en avait du travail cette pauvre Maman et c'était normal de la mettre à l'honneur, ne serait-ce qu'une fois par an !

                  Mais, de plus en plus, le rôle des uns et des autres a changé ! Les Pères aident à la maison, les Mères aident par leur travail extérieur à améliorer l'ordinaire ! Combien voit-on de pères à la sortie des écoles ou garderies, venir "récupérer" le petit ou "les" petits ! C'est un bien pour tous ! Mamans reconsidérées,  Pères abandonnant leurs prérogatives consistant en "travail à l'extérieur, repos à l'intérieur" !

                  Il y a bien des années, quand je me suis mariée, mon père n'admettait pas que mon mari m'aide à la maison...Et quand a été instituée la "Fête des Pères", il disait qu'il n'était pas d'accord avec cette fête ! ce qui ne l'empêchait pas de nous attendre ce jour-là pour le fêter !!! Et je me souviens de nos trois enfants et de leurs conciliabules afin de fêter leur papa, sévère parfois, mais qui savait si bien jouer avec eux et les emmener en promenade au Bois de Vincennes !

                  Alors, à tous les papas, je souhaite une bonne fête des pères ! Passez tous une excellente journée !

                 

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •               Je ne serai pas là aujourd'hui...et il me faut du temps pour me préparer !Je ne pourrai donc pas écrire un article un peu long...Mais je voudrais souhaiter à toutes les mamans (jeunes ou...moins jeunes), une très bonne journée.

                  Fleurs, cadeaux, cartes postales ou cartes virtuelles, coups de téléphone...il y a tant de façons de rappeler à sa maman que:

                  "Une maman, ça n'a pas d'âge,
                  "c'est toujours jeune et toujours bon
                  "une maman c'est du courage,
                  "de la tendresse et du pardon."

                  J'ai toujours un faible pour cette "réflexion" accompagnant jadis un "beau dessin" fait par mon plus jeune fils. Comme c'est bien dit, comme c'est bien vrai !

                   Alors, je me répète "Bonne fête à toutes les mamans" !

     

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •                     Alors que je m'apprêtais à aller me coucher, une nouvelle vient de m'arriver : la  naissance d'un petit Alexis qui se trouve être le numéro 8 de mes arrière petits-enfants ! Nul doute que mes rêves s'en trouveront améliorés ! Cette nouvelle, nous l'attendions tous avec impatience (y compris la maman , le papa, et les deux "grands" frères Lucas et Mathieu).

                        Me voici donc 8 fois arrière-grand-mère ! et je suis doyenne de la famille en plus et ça depuis un bon moment déjà ! Je suis si contente et je pense à mon fils aîné qui aurait accueilli ce petit-fils avec tant de joie, et à mon mari qui n'a connu que l'aînée de ces "arrières"...Mon fils et mon mari qui nous ont quittés la même année...Tous ces enfants continuent la famille..."Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille applaudit..." je ne sais plus la suite, j'ai appris ça il y a tellement longtemps ! Désolée...A votre tour mes "8" d'apprendre des poésies que vous me réciterez !

                         Mais comme dit une des "huit" : "Magitte, c'est une grand-mère, mais encore plus vieux qu'une grand-mère !" Bon, c'est bien compris . Je le sais bien ça, mais moi...je crois toujours avoir 30 ans...Oui, je compte très mal et une calculette me serait fort utile !

                         Tiens j'y pense, j'ai reçu hier des brins de muguet virtuels et "pour de vrai". J'ai donc la confirmation que le muguet porte bonheur.

                         Bonsoir à tous...

                        

     

                        

                       

    Google Bookmarks

    14 commentaires
  •                   C'est le renouveau...Comme pour les enfants, il y a "avant Pâques" et "après Pâques". Si nous n'attendons plus que les cloches nous apportent des chocolats en revenant de Rome, cette période a une place à part  dans le calendrier. Souvenirs d'enfance, quand ce jour-là on étrennait des vêtements nouveaux pour aller à la messe  (ou même pour rester chez soi). Robe et chapeau neufs pour les filles, costume ou culotte et pull neufs pour les garçons...On atteignait l'été, même si l'on avait encore un peu frais !

                  Ce jour de Pâques, souvent la famille se réunissait. Et dans chaque maison ou presque, le menu était celui d'un jour de fête ! Tout semblait beau et bon...C'était Pâques...Le matin, les cloches avaient déposé  dans les jardins ou sur les fenêtres, pour les enfants sages (mais ils étaient tous sages !) les œufs, poules, lapins, poissons, ou cloches en chocolat tant attendus ! Dès le lever, chacun allait à "la pêche miraculeuse" et commençait à goûter qui un petit poisson, qui un petit œuf en sucre et liqueur...Tiens, j'en ai encore le goût ... Comme on dit en Lorraine "jamais que c'était bon"!...Ces cloches qu'on entendait mais qu'on ne voyait pas...sonnaient à toute volée et criaient leur joie !

                   C'était vraiment un jour spécial dans l'année. Et pour les écoliers, en revenant de ces vacances de Pâques, il y en avait du travail...Le dernier trimestre était très sérieux : on préparait soit les examens, soit le passage d'une classe à l'autre ! ça, c'était le "après Pâques" .... Pour beaucoup, arrivait la date du Certificat d'Etudes, dernier stade des études avant l'apprentissage ou directement le travail...13/14 ans, c'était la moyenne d'âge...

                   Ah oui, Pâques était annonciateur de Renouveau...dans la joie !

    Google Bookmarks

    9 commentaires
  •              S'il est vrai que "garder un peu ses petits enfants conserve..." comme je viens de le lire sur le net, je ne m'étonne plus d'être arrivée à cet âge avancé ! Evidemment, cette constatation est le résultat d'une "étude" faite par des chercheurs...Il me semble qu'ils se sont donné bien du mal, ils n'avaient qu'à me demander à quoi je devais, d'après moi, ma longévité ! Depuis très longtemps déjà, en réfléchissant, j'étais arrivée à cette conclusion ! Mon mari et moi avons eu le bonheur de "récupérer" pendant des années, nos petits-enfants pour les vacances scolaires et bien avant qu'ils aillent à l'école, pour des petits séjours chez Patou/Magitte !

                  Très franchement, il me semble qu'ils ont raison ces chercheurs ! garder ses petits-enfants, c'est apporter la joie dans la maison (ou aller la chercher directement lorsque ce sont les grands-parents qui se déplacent...) Vivre avec des jeunes, même s'ils ne sont pas toujours très calmes, c'est vous empêcher de vieillir ! Comme je me souviens de ces vacances à ROBION avec 5 ou 6 petits-enfants nous arrivant de régions différentes de France et qui mettaient de la vie ! Je crois qu'eux aussi étaient heureux de nous retrouver et de se retrouver entre cousins. Je sais, parce qu'ils me l'ont dit, qu'ils nous sont reconnaissants de les avoir réunis. Oh, il est bien certain que, de temps en temps, ils devaient "rouspéter" derrière notre dos, puisqu'ils devaient respecter un minimum de discipline...Mais...nous "faisions comme si"...s'il fallait s'arrêter à ça !

                    Il me fallait faire "des tonnes" de nourriture aux lieu et place des portions congrues destinées aux retraités seuls devant leurs assiettes ! Quel bonheur de les voir s'ébattre dans la piscine et ensuite dévorer à belles dents le repas que j'avais mis tout un après-midi à préparer. Et le grand-père se mêlait à leurs jeux, les emmenait promener. C'est qu'il était "jeune" de caractère le grand-père et là, il se trouvait entraîné...

                   Et qui s'ennuyait après le départ de tout ce monde ? Les deux "anciens" bien sûr...La maison semblait tellement vide que pendant quelques jours, nous étions tout désorientés...La fatigue ? Est-ce que nous y pensions ? même pas...

                   Alors oui ! je le crois bien volontiers, garder un peu ses petits-enfants conserve...et quels souvenirs pour plus tard !

    Google Bookmarks

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique