• Jeux d'enfants jadis...

                        En toute innocence...

     

                        On jouait aux gendarmes et aux voleurs...J'avais la chance d'avoir un jardin, un frère et ses copains...Tout était réuni pour ce jeu...Les armes, on les fabriquait en bois et "on faisait comme si"...Les gendarmes n'étaient pas débonnaires et les voleurs se cachaient, se faisaient prendre et étaient punis bien entendu...On y croyait presque !

     

                         Et filles et garçons jouaient également aux Indiens...Ce qui me rappelle une colère de ma fille jouant avec ses frères. Je la vois "bouder" dans un coin et lui dis "tu ne joues pas" ? Alors je m'attire cette réponse :"Si, mais ils veulent que moi, je fasse la cuisine !!!" Jouer aux indiens pour faire la cuisine, elle pensait que c'était indigne d'une fille ! Et je crois bien, mais chut, je le dis tout bas, que les garçons pensaient que c'était un rôle uniquement destiné à la fille, d'autant plus quand elle est votre soeur ! Je n'ai pas voulu me mêler de leurs histoires, mais j'avais ma petite idée....Mais j'adorais les voir jouer avec un grand sérieux...Ils se prenaient pour ce qu'ils étaient censés représenter....Heureux temps...

     

                          Ces jeux ont été remplacés par d'autres beaucoup moins innocents parfois...On attaque les copains "qu'on ne peut pas sentir"...ceux qui sont trop forts en classe...on blesse, on tue même parfois...Pourquoi cette violence ? Les enfants s'invectivent quand ils n'invectivent pas leurs maîtres ou leurs parents...Il ne se passe pas de semaine sans qu'un drame se passe dans une école.

     

                           Je noircis sans doute trop le tableau, mais je sens qu'à ce sujet, je ne suis pas très optimiste...Comme je voudrais que les enfants restent des enfants, avec leurs jeux d'enfants et surtout leur âme d'enfant. Gendarmes et voleurs, oui, pour faire semblant...Il semble que ça soit dépassé....

     

                            Les vrais voleurs s'évadent, les gendarmes...font ce qu'ils peuvent...les punitions ? pas toujours appropriées...N'oublions pas, nous sommes au 21ème siècle, siècle des progrès !

     

                         

     

     

    « 4 octobre 1957....Un "chic Type".... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 09:08

    Un peu d'instruction civique au primaire ne serait pas de trop !

    Et puis la + grande faute vient des Parents il me semble !

    Amitiés, Jean Marie

    2
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 11:20

    Mais vous parlez d'or !

    3
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 14:06

    Nous aussi petits nous jouions aux indiens et aux cow-boys et fabriquions nos armes avec du bois.

    Qu'es-ce que l'on a pu s'amuser...

    Le bon temps !

    Bonne après-midi

    4
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 15:48

    Pas besoin de mettre des sommes folles dans des jeux !

    5
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 19:03

    Le jeu ,aturel, spontanné qui ne demande pas que "papa et maman" aillent dans un magasin achter des choses qui valent des fortunes et qui ne favorisent ni l'imagination ni l'activité collective... Oui vous avez raison, on ne s'amusait pas moins bien autrefois/ Avec mon amitié. Loic

    6
    Mercredi 5 Octobre 2011 à 19:45

    Il y avait quand même du bon dans notre vie ! nous étions plus facilement heureux..
    Amitiés,

    7
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 08:27

    on dit: qui trop étreint mal embrasse !

     c' est ce qu' il se passe ! tout va bien trop vite, et nos enfants n' ont plus le temps de l' être.

    il faudra bien faie un retour sur les valeurs morales, et plus on attendra, plus ce sera difficile !

     bonne journée

     bisous

    ps. de mon temps, on jouait ausi aux billes et à la toupie, et on n' avait bien du plaisir

    8
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 08:46

    J'ai beaucoup joué aux billes avec mon frère et j'adorais ça ! Et la toupie (la "pidole" comme disait mon grand-père lorrain)...Je les revois encore !

    9
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 10:22

    Bien sûr que les enfants sont très observateurs et que l'exemple sert beaucoup pour leur vie future...

    10
    Pimprenelle Des Hèch
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:53

    C'est avec attention que j'ai lu votre billet. Je note que les enfants sont observateurs à propos du rôle de chacun dans la cellule familiale. Ils se comportent par mimétisme au début de leurs jeunes vies et ensuite, la réflexion devient un choix permanent de leurs actions. L'attitude des parents face à des situations de la vie, est observée par nos petits, car c'est elle qui sera le fondement de leurs constructions psychiques et sociales. Oui l'exemple.

    Très belle journée à vous Geneviève. Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :