•               Grève à la SNCF...prévue pour un, deux et maintenant trois jours ! Comment ne pas me souvenir de cet été 1953 pendant lequel notre pays avait été paralysé par des grèves de transports....Nous habitions alors à JUVISY banlieue Parisienne et je travaillais à...la Porte de Montreuil ce qui faisait tout de même un bout de chemin !

                  Pas de trains, pas de métros, pas de bus...Quelles étaient les revendications des grévistes, je ne m'en souviens plus ! Mais ce dont je me souviens c'est que, si nous voulions aller travailler, il nous fallait avoir "une bonne dose de courage" ! Alors que j'avais l'habitude d'avoir un train toutes les dix minutes habituellement, ce n'était plus le cas....Partir le matin ne voulait pas dire que nous pourrions revenir le soir à la maison...L'incertitude nous empoisonnait la vie ! la seule chose bien certaine était que nous nagions dans l'incertitude !

                  Que faire alors ? le "covoiturage" qui ne s'appelait pas encore comme çan'était pas courant, pour une excellente raison : très peu de personnes avaient des voitures (c'était notre cas) et ceux qui avaient la chance d'en posséder une, s'en servaient surtout pour "promener la petite famille le dimanche". On ne se rendait pas au travail avec ! Mon père lui, possédait une 4 CV RENAULT qu'il avait achetée peu de temps auparavant ! Alors, transformée en car de ramassage cette petite voiture a été mise à la disposition de "ceux qui en avaient besoin" ! Habitant VILLENEUVE ST GEORGES, mon père venait déjà me chercher à JUVISY (ce n'est pas le chemin le plus court pour aller à PARIS !)...Et nous prenions d'autres "voyageurs" à différentes portes de PARIS...Nous finissions notre voyage à environ 6 ou 8 personnes dans cette petite voiture...Assis sur les genoux de ceux ou celles qui avaient le bonheur d'être assis sur la banquette, c'était inconfortable au maximum, mais tellement mieux que la marche pendant des kilomètres ! On se fait à tout et nous avions encore le souvenir récent de voyages faits pendant l'occupation ! Nous étions rôdés ....Il y avait bien des camions militaires, mais...il fallait pouvoir monter dedans !

                  Si les journées de travail étaient réduites, les heures de transport étaient allongées...Et si je me souviens bien, cela avait duré...2 ou 3 semaines ! Mon mari avait alors la chance de travailler à ORLY et était récupéré et ramené par les bus d'AIR FRANCE jusqu'à la gare de JUVISY...

                  Environ deux ans plus tard, nous avons réintégré PARIS. Les grèves à la SNCF étaient remplacées pour nous par les grèves de métro et bus. Alors, la marche n'avait plus de secret pour moi, les camions militaires n'étant décidément pas "mon truc" !

                  Et rien n'a changé, ou si peu ! pour être parisien ou pour travailler à PARIS lorsqu'on est banlieusard, il faut savoir marcher !

    Google Bookmarks

    13 commentaires
  •               Puis-je me permettre de vous donner un conseil ? Oui, sans doute ! Alors, rendez-vous sur mon autre blog, chez OB : www.magitte.com
    je viens de publier un article sur un sujet très, très important : le chewing-gum ...

                  Je n'ai malheureusement pas la possibilité de prendre la parole à la télévision...je ne suis pas assez connue (même pas connue du tout). J'aurais tellement voulu dire à ce journaliste que j'ai entendu qu'il se trompait ! il était encore bien jeune comparé à moi ! Mais surtout, j'aurais voulu lui expliquer qu'il était toujours utile, avant de "lancer une nouvelle", de s'assurer qu'elle est bien exacte !

                  En l'occurrence , je lui aurais dit que mes...91 ans m'avaient fait connaître des choses que lui n'avait pu connaître...C'est que je suis née au début du siècle dernier moi !

                  S'il a l'occasion de me lire, je lui demande de ne pas m'en vouloir de cette rectification...Moi, je suis certaine de ce que j'ai écrit un jour sur mon blog: "chewing gum de mon enfance"....parce que j'ai vécu cette époque d'avant-guerre !

                  Sans rancune ? ce n'est pas le jour !

     

     

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  •                    Lorsque j'étais en 3ème, l'algèbre et moi n'étions pas très liées ! C'est le moins qu'on puisse dire ! Je me souviens d'un jour où j'avais pensé connaître le fond de la honte ! Un problème en était la cause...Ce problème à faire "sur table" m'avait obligée à faire travailler mes neurones en vain (c'est ce que je croyais !). Vint le moment des résultats...J'avais évidemment un résultat très différent de celui de mes camarades...Et découragée d'avance, je croyais qu'une fois de plus, j'avais été la seule à ne pas trouver la solution...Mais non ! ce n'était pas ça...Contrairement aux autres élèves, j'avais été la SEULE à "tomber juste". Quand je dis tomber, c'est vraiment le seul mot qui me semble adapté ! le hasard...comment en étais-je arrivée là ? impossible de le dire ! je crois que je n'aurais pas su recommencer le même exploit ! Je n'étais même pas fière, puisqu'il me semblait que je n'y étais pour rien ! Un trait de génie sans doute, mais qui ne s'est jamais renouvelé pour des maths !

                Et voilà que mon génie se réveille ! Depuis deux jours, je me bagarrais avec mon ordinateur, cherchant désespérément à "éditer un avis de l'URSSAF" avis tenu à ma disposition et qu'il m'est indispensable de transmettre à ma caisse de retraite ! Rien à faire !J'ai même restauré mon ordinateur mais je tombais invariablement sur une page presque blanche, sur laquelle était simplement inscrit : ERREUR 404 - la page demandée n'existe pas"...Horreur ! et mon fils qui n'est justement pas là ! c'est que j'avais un besoin urgent de ce papier. Ma fille m'ayant appelée ce matin, j'ai pu demander à mon gendre, qui m'a indiqué des petites astuces à employer. J'ai donc cliqué, enregistré etc...fait tout ce qui m'a été recommandé...toujours rien ! En désespoir de cause, je suis allée voir du côté de "mes documents", et tout à coup, Euréka ! mon avis m'attendait bien au chaud et...ne cherchant pas à comprendre, vite je l'ai imprimé...mis sous enveloppe et préparé à partir direction PARIS, si la Poste veut bien fonctionner !

                  Que de similitudes entre ma compréhension d'il y a...75/77 ans, et ma compréhension actuelle ! Je réussis à faire des choses que je ne comprends pas !Un jour, un problème d'algèbre et aujourd'hui un problème informatique, les deux m'ont donné "du fil à retordre" mais, j'y suis arrivée ! qu'on ne me demande pas comment ! je serais incapable de refaire bien l'un ou l'autre ! Quel casse-tête ! et, tout à fait entre nous, qui me dira pourquoi mon avis tant recherché se cachait dans "mes documents"... ?

                  Je ne veux surtout pas chercher à comprendre, ça me fatigue ! Mais je suis bien obligée de constater qu'il y a peu de changement entre ma jeunesse et...mon âge actuel ! Quand je le dis que je ne vieillis pas, ce n'est pas un leurre !

     

    Google Bookmarks

    9 commentaires
  •               Quand "jadis" nous avions nos petits-enfants en vacances, un de nos petits-fils répondait facilement à son grand-père, lorsque celui-ci lui demandait de jouer : "j'ai pas envie" ! Et la tête qu'il faisait alors confirmait bien qu'il n'avait envie de rien faire ! Et ça mettait mon mari en colère, lui qui avait "arrangé" notre maison en fonction de ses petits-enfants...Il fallait que ça soit une maison où on pouvait se distraire, faire du vélo dans les allées, se baigner, faire du ping-pong...enfin une "maison de jeux" ! La maison d'où l'ennui devait être banni ! Ben, c'était raté parfois !

                   Et voilà que moi, je m'y mets aussi ! Aujourd'hui, "j'ai pas envie" d'écrire ni même de faire autre chose ! Mes idées sont parties, envolées où ? je n'en sais rien. Je me sens absolument "désertée"...Et pourtant, j'ai bien à ma disposition l'ordinateur me permettant de me connecter à Internet, une page blanche qui me tend les bras (!)...Et je pourrais faire tant d'autres choses qui sont encore possibles pour moi...Oui, mais voilà :"j'ai pas envie" ! je me traîne, je touche à un papier, à un autre sans même que mon courage aille jusqu'à les classer ! non, "j'ai pas envie"! Ah ! si mon mari me voyait !!!

                    Tout ceci pour arriver à vous dire, sans en avoir vraiment envie, que je ne peux écrire sur ce blog, tout au moins provisoirement ! Dans une heure environ, je prendrai l'ascenseur et irai rendre visite à une amie, au 6ème étage! Pourvu que j'aie envie de bavarder ! Mais si un jour mon envie de bavardage me quitte, c'est que je serai très malade . Ce n'est pas le cas ! Simplement, "J'ai pas envie" de travailler ! Après tout, nous sommes Samedi, jour de repos...

                     A demain peut-être, je ne peux rester longtemps sans vous communiquer mes états d'âme !

    Google Bookmarks

    14 commentaires
  •               Bon ! il faut bien que je l'admette : si en théorie ça peut aller, en pratique ça va moins bien ! Et pourtant, j'aimerais bien me "tenir à la tête des progrès" et utiliser facilement ceux qui sont à ma disposition...Oui, mais voilà ! encore aujourd'hui, je suis bien obligée de me rendre à l'évidence : il y a loin de la théorie à la pratique...et en plus, je ne suis pas vraiment "bricoleuse" !

                   J'ai souvent des problèmes avec mon ordinateur, problèmes que je règle en appelant au secours ! ça, vous le saviez ! Et, pour obéir à mon fils, "je ne touche plus à rien"...J'avais le "clic" trop facile ! c'est une solution qui semble réussir provisoirement. Depuis hier, une autre opération me pose problème : j'ai acheté un nouvel appareil devant m'indiquer, plus rapidement qu'avec les anciens, où en est ma glycémie, ce qui est indispensable à ma santé...Le "lecteur de glycémie" que je possède depuis des années déjà n'est pas rapide et m'oblige à faire davantage de manœuvres qu'avec les "derniers nés" qui sont en outre plus petits et maniables...J'en ai donc commandé un que j'ai reçu hier...et je n'ai "qu'à le mettre en route, après avoir lu TOUT le manuel qui y était joint ! Lire, ce n'est pas difficile ! mais après, il faut exécuter les recommandations : ouvrir ici, fermer là, changer de langue , et surtout, le régler .... J'y ai laissé "ma jeunesse" ce matin, et j'espère bien avoir terminé pour le "dextro" de ce soir...A tout hasard, j'ai laissé à ma portée mon ancien appareil...on ne sait jamais...et j'ai dû oublier de lire quelque chose, puisque je me retrouve avec deux petites pièces en trop ! ça, c'est héréditaire sans doute : lorsque mon père bricolait, il avait toujours des pièces en trop....

                   Tout ceci pour vous expliquer que la technique et moi ne sommes pas bien copains ! mais ça ne fait rien, quand je réussis quelque chose, je suis fière de moi ! et je peux m'écrier "Euréka" ! Et si ce soir le chiffre de ma glycémie n'est pas trop élevé, qui sera contente ? Moi bien sûr...et j'aurais la satisfaction du "devoir accompli" ! C'est bien dit non ?

                    Avouez quand même que les progrès sont très souvent accompagnés de soucis...C'est le prix à payer puisque "tout se paie en ce bas monde !"...

    Google Bookmarks

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique