• Irons-nous tous ?

                          Mettre nos affaires "au clou" !...

     

                          Un petit livre offert à Noël par ma fille et qui contient "des expressions familières", me donne souvent "à réfléchir"...Que voulez-vous, je n'ai pas beaucoup d'autres choses à faire et "m'instruire" ne me fait pas perdre mon temps ! Si on considère qu'on s'instruit à tout âge, j'ai l'âge requis...Je suis tombée en arrêt ce matin sur l'expression "mettre ses affaires au clou"...Qui ne connaît cette expression qui veut dire "mettre ses affaires en gage" ou les mettre "chez ma tante" !

     

                           Aller au Mont de Piété déposer des objets de grande valeur ou de valeur moindre...c'est essayer par tous les moyens de se faire quelques sous pour bien souvent, finir un mois difficile...Et Dieu sait qu'actuellement, les mois peuvent nous paraître difficiles...entre les impôts, taxes, dépenses de chauffage et toutes les autres dépenses...nos revenus sont mal partis ou...partis trop vite...

     

                            Le premier qui avait eu cette idée était un ami de Richelieu, Théophraste Renaudot. L'endroit avait été baptisé "Le Mont de Piété" et avait dû être fermé à la mort de Louis XIII...Les usuriers de l'époque avaient vu d'un mauvais oeil cette institution qui leur faisait concurrence (en mieux) ! Louis XVI en demanda le rétablissement, mais ce n'est qu'en 1797 que le Mont de Piété rouvrit définitivement ses portes...et il fonctionne encore ! De la petite cuillère en argent au livre ancien, en passant par bijoux, montres, linge etc...vous pouvez tout y déposer et repartir avec quelques subsides..."Ma tante" accepte tout ... ou presque. Au fait, pourquoi ce nom "ma tante" ? Il paraît qu'il a été surnommé ainsi "depuis que le fils de Louis Philippe aurait prétendu avoir oublié sa montre chez sa tante pour cacher à son père qu'il l'avait gagée dans le but d'honorer des dettes de jeux..." Vrai ou faux ? C'est ce que raconte mon si instructif petit livre !

     

                              Alors, à quand la foule se dirigeant vers chez "Ma tante" afin d'y déposer chaussettes, caleçons et autres vêtements ou objets plus "nobles" pour en retirer de quoi finir ces mois qui semblent souvent avoir 60 jours ? Les temps sont durs pour nous tous...Je plaisante mais tout ça est d'un triste ! "S'empresser de rire de tout de peur d'être obligés d'en pleurer" ... Figaro n'est pas mort semble-t-il et fait bien des adeptes...contraints et forcés...Que voulez-vous, les temps sont durs pour certains.

     

                               Prendre les choses du bon côté...tout en s'instruisant ! Je n'aurais donc pas perdu mon temps ? J'espère qu'en me lisant, vous n'aurez pas perdu le vôtre...et qui sait ? "Ma tante" pourrait peut-être vous rendre service dans ces moments d'incertitude que nous traversons avec cette crise qui n'en finit pas !

     

     

     

     

    « "La lanterne" rouge ?Petit plaisir... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 13:04

    très bonne idée

    2
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 13:49

    Gardez votre manteau, vous pourriez en avoir besoin...

    3
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 08:16

    Sauf que pour un provincial, il serait difficile de se rendre à Paris, alors qu' il est déjà dans la peine pour survivre !

    Un devin Coluche, qui dans un sketch disait :

     le plus dur pour mon père, c'était les  30 derniers jours du mois !

    Et là on se demande ce que la gauche a de sociel, qui tape sur les retraités et les familles !

     bonne journée

     bisous


    4
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 11:05

    J'ai pensé à Coluche en écrivent cet article ! Le social ? un vain mot...
    Bonne journée.

    5
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 16:27

    Bonjour Geneviève,

    Je n'ai pas perdu mon temps car j'aime bien me rappeler de certaines expressions.

    Bon jeudi

    6
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 18:17

    Je ne sais pas ce que devient l'argent provenant des objets non repris et vendus aux enchères...
    L'hiver arrive.

    7
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 18:20

    Moi aussi j'aime ! et ce livre qui m'a été offert est une vraie mine d'expressions !
    Bonne soirée.

    8
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:39

    Nous étions plutôt salle des ventes ,mais "chez ma tante" est une bonne solution de dépannage,malheureusement beaucoup de personnes ne peuvent pas récupére leur dépôt .Les objets ,non repris sont alors vendus aux enchères Je ne sais pas qui est le bénéficiaire,l'état???. bonne journée ,toujours la grisaille!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :