• Il y a....un certain temps.... (suite)

                          Histoire d'une église...

     

                          Hier, je vous parlais de cette vieille église de JUVISY dans laquelle j'avais fait ma communion solennelle en 1933....Et voilà que je retrouve en "feuilletant" mon blog, l'article que j'avais écrit il y a un peu plus de deux ans, racontant l'histoire de la reconstruction de l'église actuelle ! Je vais donc me répéter et m'aidant du "copier/coller", la raconter à nouveau, en vous demandant de me pardonner pour cette "redite"...

     

                         

    Lundi 9 février 2009


                                          Histoire d'une église.........1935...1938....2008

                                          J'ai reçu tout dernièrement un DVD sur la reconstruction de l'Église de JUVISY en 1938, et sur la commémoration de cet anniversaire qui a eu lieu début décembre 2008. Soixante dix ans déjà et moi je me souviens ! Cette petite commune de l'Essonne (anciennement la Seine-et-Oise) avait une église très ancienne (13°, 14° siècle) dans laquelle j'avais fait ma première communion en...1933 ! Cette vieille église avait déjà une histoire, mais dans le présent des années 1930, elle avait de gros problèmes...Après quelques petits avertissements (chutes de pierres par-ci, par-là) , elle s'est en partie effondrée en 1935! Après "auscultation", il a été décidé qu'elle était dangereuse et qu'elle ne pouvait plus recevoir de fidèles...La sentence est tombée : fermeture et démolition ! Oui, mais : ni l'Evêché, ni la commune ne voulaient (ou ne pouvaient) mettre la main à la poche ! Le Curé de l'époque que j'ai très bien connu, l'abbé BAUDET ainsi que les paroissiens, jugeaient impensable que JUVISY reste sans église...Comment faire ?

                                            Qu'à cela ne tienne, on se débrouillerait sans les concours et secours officiels...Très bien à penser et à dire, mais pour la réalisation, c'était un peu plus compliqué ! L'argent, toujours lui, manquait et pourtant il était indispensable. Alors l'abbé BAUDET a eu l'idée des vignettes-timbres (genre timbres antituberculeux) qu'on vendait et qu'on collait sur une feuille de papier. Quand celle-ci était pleine, ça représentait des briques indispensables pour la construction ! J'en ai vendu de ces timbres ! l'émulation fonctionnait à plein régime ! Les enfants, les adolescents avaient été embauchés pour la vente...quelle ardeur nous y mettions ! Après un emprunt, l'intervention de tous les Juvisiens quels qu'ils soient, croyants ou non car tout le monde s'était pris au jeu, l'ancienne église avait pu être abattue et la nouvelle sortait de terre....Quelle fierté pour tous, chrétiens ou pas, c'était l'Église des habitants, construite par eux...L'entreprise de construction RIVALIER (je me souviens du nom parce que nous étions voisins) a donné tout ce qu'elle pouvait et même plus, et ses ouvriers ont donné une journée entière de leur salaire pour participer aussi... Des dons arrivaient de partout, petits parfois, mais tellement utiles ... Il n'y avait plus de droite, plus de gauche, plus de croyants, plus de non-croyants, tous participaient comme ils le pouvaient avec un seul but: reconstruire cet édifice et aider cet homme qui avait tant de courage et dont les nuits n'étaient sans doute pas enviables ! que de soucis.....Et en 1938, c'était chose faite, JUVISY avait enfin son église, pas terminée non, mais inaugurée et ouverte à tous ! L'ancienne Église St NICOLAS n'était plus, vive l'Eglise N.D. DE FRANCE ! Les travaux ont continué petit à petit, puis il y a eu la guerre, puis le bombardement du 18 avril 1944...Si l'intérieur de l'église a été touché, la construction a tenu bon...L'église a enfin été terminée vers 1956.....

                                               Y croire et agir ! c'était un beau programme ! je voulais raconter cette histoire et signaler le courage de tous ces gens "boostés" comme on dit maintenant par la volonté d'un homme et rendre hommage à cette petite ville de ma jeunesse.....J'ai regardé à nouveau hier ce DVD qu'on m'a fait parvenir puisque, bien qu'ayant été invitée à la commémoration, je n'avais pas pu m'y rendre....Et j'ai revu avec émotion la très vieille église de ma prime jeunesse, . "Si c'était à refaire", je pense que les Monuments historiques préserveraient ce patrimoine ancien.....Elle était belle ma vieille église.....

                                                Courage et solidarité...deux bien jolis mots !

     

                          A cette époque, les Monuments Historiques étaient moins pointilleux...

    « Il y a...un certain temps...!Mais que la France est belle !.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Juin 2011 à 08:13

    j' ai comme dans l' idée, qu' aujourd' hui, c' est l' argent qui détermine si un monument sera ou non au patrimoine !

     c' est le tourisme qui rapporte, comme aussi les corridas qu' un ministre insensé a voulu immortaliser !

    à considérer toutes les nouvelles réalisations, je ne sens pas la même foi que celle du passé.

    Quand à la solidarité, c' est vai qu' elle fait des miracles !

     Normal non quand on a la foi qui peut soulever des montagnes !

     bonne journée

     amitiés

    2
    Jeudi 16 Juin 2011 à 09:25

    Je peux affirmer que dans tous ceux qui ont participé au sauvetage de cette église, certains n'avaient pas la foi...Mais tout le monde voulait aider ce curé et reconstruire !

    3
    Jeudi 16 Juin 2011 à 09:52

    Bonjour Geneviève,

    J'ai eu plaisir à découvrir cet article qui m'avait échappé lors de mes lectures de vos articles passés, alors pour moi, ce n'était pas du radotage.

    Belle solidarité à Juvisy en ce temps-là. Je crois qu'elle existe encore la solidarité, même si de temps en temps on râle (on est Français ou pas), on sait encore se manifester par compassion. Moi, je donne aux restos du coeur en particulier même si je sais que certains qui en ont vraiment besoin n'osent pas demander. Une émission télé que j'ai regardée de temps en temps fait appel à la solidarité. Je crois qu'elle s'appelle "tous ensemble".

    Par contre, le téléthon me hérisse le poil. Il me rappelle l'ARC et Crozemarie... Je suis sûre que ces grands causes nationales et surmédiatisées font l'objet de détournements de fonds. Mais ce n'est que mon avis personnel.

    Quand à votre curé, l'abbé Baudet, excusez-moi, j'ai souri à cause de son nom. Quelles charges ont pesé sur ces épaules à ce courageux prêtre ! Pas un âne bâté mais une mule dure au travail ! Un homme de foi.

    Bonne journée et à bientôt. Bisous.

    4
    Jeudi 16 Juin 2011 à 16:54

    Ce fut un bel élan de solidarité.

    Bonne soirée

    5
    Jeudi 16 Juin 2011 à 18:29

    Solidarité totale en effet de tous les habitants, qu'ils soient de gauche ou de droite ! Et les ouvriers qui avaient donné une journée de travail, cela fait réfléchir....Le curé BAUDET était en effet très tenace et il a eu un courage qu'on rencontre rarement...Je l'ai très bien connu et j'en suis "fière" ! C'était un grand homme.

    6
    Jeudi 16 Juin 2011 à 18:30

    Un formidable élan !

    7
    Vendredi 17 Juin 2011 à 01:55

    Beaucoup d'émotion et une exemple de détermination opiniâtre. Félicitation pour ce bel exemple de tolérance et de solidarité.

    8
    Vendredi 17 Juin 2011 à 07:47

    Cette église, ça a été vraiment une oeuvre commune...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :