• Il y a...le passé, le présent et...l'avenir !

                  Hier 15 août : commémoration du débarquement en Provence, il y a 70 ans... Il est exact que l'on parle beaucoup plus du débarquement de Normandie le 6 juin 1944...Même à l'époque, en 1944, le débarquement des troupes françaises sur notre sol, était passé, je ne dis pas inaperçu, mais plus peut-être comme la "continuité" de celui du 6 juin...On en était alors à l'euphorie de ce dernier, et à l'aboutissement de ces années d'occupation...Mais, les deux débarquements ont eu leur importance et avaient aidé alors à notre libération, ce qui était le but final...Ne rien oublier de ces deux faits de guerre et ne pas les dissocier semble relever de la plus grande équité. Et dire merci à ces soldats du 15 août, français qui n'avaient pour certains jamais vu la France, mais qui l'aimaient au point de donner leur vie pour elle.

                  Commémorons, n'oublions pas le passé...Les plus jeunes générations doivent tout connaître de cette atroce période 1939/1945. Et comment tout connaître ? par la transmission, celle-ci se faisant par l'intermédiaire de ceux qui ont vécu cette époque et ...par ce qui est enseigné à l'école et au lycée...Et là, il y a peut-être un problème "d'allègement des programmes"...Depuis bien des années, l'histoire de France n'est pas la matière principale enseignée...Et si on revoyait les programmes ? On est atterrés parfois quand, dans un jeu à la télévision, on peut constater l'ignorance des élèves et de ceux qui ont, déjà, quitté l'école ! Compter sur la transmission orale de ceux qui ont vécu ces périodes, est risqué ! Plus le temps passe, plus ils risquent de disparaître....

                   Dans quelques jours, nous fêterons la Libération d'une grande partie de la France...Août 1944 ! Quelle joie ce fut ! quelle ambiance...Personnellement, je n'oublierai jamais...Enfin libres ! peut-on imaginer pareille nouvelle ?

                   Mais, s'il y a le passé qu'il ne faut pas oublier, il y a le présent...Et là tout n'est pas rose. La France va mal...le travail va mal...les gens sont mécontents dans l'ensemble...Qu'adviendra-t-il de nous ? Et là, c'est notre avenir qui entre en jeu...de quoi sera-t-il fait ????

                    S'il faut se souvenir du passé, il ne faut pas pour autant oublier le présent et préparer l'avenir...Je suis une femme du passé, mais je vis dans le présent avec peut-être, pourquoi pas ? des idées d'avenir ... Et tous nos jeunes, que vont-ils devenir... Pour l'instant, ils participent aux commémorations, mais après ?

                 

    « Echec et...maths !Mais si...mais si...il est là ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Août 2014 à 20:08
    on parle aussi très peu des russes, et pourtant, s' ils n' avaient pas contenu puis repoussé les allemands de leur côté, il y a des chances pour que les américains n' auraient pas pu nous aider.
    Il y a aussi les italiens qui ont retourné leur veste.
    Et si on veut bien regarder autour de nous, le monde bouge, en Orient, au Moyen-Orient, et en Ukraine, il y a aussi déjà 2000 morts !
    Les américains nous entraînent dan leur volonté d' implanter l' Otan aux portes de la Russie, ce que Poutine n' acceptera jamais !
    Bonne soirée
    bisous
    2
    Samedi 16 Août 2014 à 21:28

    Le monde bouge....beaucoup trop ! Et nous, nous nous traînons...actuellement dans le passé. C'est très bien, mais ne pas négliger le présent et l'avenir !Américains, russes semblent vouloir diriger le monde...Je n'y connais rien, mais je pense !
    Bonne soirée.

    3
    Lundi 25 Août 2014 à 11:26

    Le problème de la transmission orale de l'Histoire c'est que les jeunes d'aujourd'hui en France ont des parents qui parlent peu par manque de temps, des grands-parents qui sont loin d'eux et qui n'ont pas tous vécu la même histoire. La diversité des origines ne crée pas de liens entre les individus et l'école qui, auparavant, construisait une identité commune (même si un petit Réunionnais avait du mal à se reconnaitre dans des ancêtres gaulois) n'a plus cette "vocation". J'ai l'impression qu'on occupe les élèves plus qu'on ne les instruit véritablement.


    Une chose est certaine le niveau de culture générale a bien baissé.

    4
    Lundi 25 Août 2014 à 15:13

    Le niveau 0 semble avoir été atteint ! aucune culture...La faute à qui ? Les élèves vont en "garderie" ! Pour le reste....on verra bien !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :