•                                       Petit billet "à la demande"....

                                          Décidément, on va penser que j'insiste, alors que je ne fais que répondre à un voeu émis hier par une lectrice de mon blog aux termes d'un commentaire qui m'a amusée ! Voilà Véro, je m'exécute ! Ah ! oui, ces "fôtes d'ortografe" que l'on fait parfois par étourderie, parfois par ignorance, parfois par simple faute de frappe (ça, c'est la bonne excuse), j'en ai déjà parlé il n'y a pas si longtemps en évoquant mon grand-père ! pas jeune tout ça ! On ne se relit pas toujours ou on le fait trop vite, en "diagonale" et hop ! la faute reste dans le texte à votre plus grande honte quand, quelques jours plus tard vous avez l'occasion de relire ce que vous aviez écrit ... Trop tard, la faute est bien installée et diffusée sur Internet.....C'est rapide Internet, pas assez quand vous voulez vous connecter, trop quand vous aimeriez réparer une erreur...Mais c'est ainsi, c'est le progrès avec ce qu'il a de bon et de moins bon...

                                          Amis lecteurs, vous qui me faites le plaisir d'aller sur ce blog, d'avance je vous pardonne et je suis toute indulgence, en vous demandant d'en faire autant à mon égard parce que moi aussi, je laisse parfois passer "des fautes de frappe"  ou des fautes tout simplement. Nul n'est infaillible ! Mea culpa....Et pour me faire pardonner, je vais vous raconter une petite histoire vraie, innocente plus que risible, mais qui je l'espère vous fera sourire quand même !

                                          C'était il y a bien des années une jeune fille charmante que je connaissais et qui malheureusement n'avait pas trop fréquenté l'école, avait décidé de "s'élever" dans la vie et d'essayer de travailler dans un bureau en devenant dactylographe. Pour ça, il lui fallait prendre des cours de dactylographie et aussi, car elle en avait un grand besoin, des cours d'orthographe. C'était courageux et respectable. Trouvant ça très bien, je l'avais encouragée. Elle commence ses cours et revient  me voir. Bien entendu, je lui demande si ses cours marchaient bien et je lui pose cette question : "Et pour l'orthographe, ça va ?" Elle me répond en toute candeur : "Ah oui, pour l'orthographe ça va, mais c'est les fautes...." !!!  Que répondre? Que le tout était lié ? Elle aurait tant voulu ne plus faire de fautes.....mais c'était difficile.

                                           Pour terminer, histoire "fausse" racontée jadis par mon père : Une personne se présente devant le proviseur d'un lycée qui recherchait un Bon professeur de français, et s'annonce :" Bonjour M'sieur, c'est moi que j'suis le professeur de français qu'on vous a causé...." Pas besoin de commentaires, mais ne nous étonnons pas si les élèves prennent l'orthographe au second degré.... et la façon de rédiger aussi ! Que les enseignants me pardonnent, c'était pour rire !

                                           Rien de bien sérieux aujourd'hui, c'est la fin de la semaine ! Je suis en RTT ! encore un truc que je n'avais jamais connu ni utilisé. Ainsi va la vie...

                                         
    Google Bookmarks

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique